Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101-102.’ Category

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2017 at 7:02

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

Révision III – Introduction

8. ~ Comment la perception d’un ordre de difficultés peut-elle être évitée ?

Chapitre 7: IX. L’extension du Royaume

Publicités

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2016 at 7:51

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

Révision III – Introduction

Chapitre 8: III. La sainte rencontre

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2015 at 8:08

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2014 at 11:07

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2013 at 11:25

27 avril ~ bonheur

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.
  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.
  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.
  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 25, 2012 at 11:53

26 AVRIL ~ Pink Rose Buzzed

LEÇON 116

AUDIO

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

  • 2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.
  • 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

  • 2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.
  • 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.
  • 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

  • 2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

  • 4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102. on avril 26, 2011 at 12:40

26 AVRIL ~ Pink Rose Buzzed

LEÇON 116

Les instructions ici

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101 et 102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 26, 2010 at 12:42

26 aVRIL ~ 1481452373_ae0e2920f1

LEÇON 116

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi.

3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une

autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils.

3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux.

4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a.

3. À l’heure :

2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

L’Inspiration

La fonction particulière

1. La grâce de Dieu repose doucement sur des yeux qui pardonnent, et tout ce qu’ils contemplent parle de Lui à celui qui regarde. 2 Il ne peut voir aucun mal; rien à craindre dans le monde, et personne qui soit différent de lui. 3 Et comme il les aime, ainsi il se regarde lui-même avec amour et douceur. 4 Il ne voudrait pas plus se condamner lui-même pour ses erreurs que damner autrui. 5 Il n’est pas un arbitre de vengeance, ni un punisseur de péché. 6 La bonté de son regard repose sur lui-même avec toute la tendresse qu’il offre aux autres. 7 Car il voudrait seulement guérir et seulement bénir. 8 Étant en accord avec ce que Dieu veut, il a le pouvoir de guérir et de bénir tous ceux qu’il contemple avec la grâce de Dieu sur son regard.

2. Les yeux s’habituent aux ténèbres, et la lumière d’un jour brillant semble douloureuse pour des yeux longtemps accoutumés aux vagues effets perçus au crépuscule. 2 Et ils se détournent de la lumière du soleil et de la clarté qu’elle apporte à ce qu’ils regardent. 3 Le vague semble mieux; plus facile à voir et mieux reconnu. 4 En quelque sorte, le flou et plus obscur semble plus facile à regarder, moins douloureux pour les yeux que ce qui est entièrement clair et non ambigu. 5 Or ce n’est pas à cela que les yeux servent, et qui peut dire qu’il préfère les ténèbres tout en maintenant qu’il veut voir?

3. Le souhait de voir appelle la grâce de Dieu à descendre sur tes yeux et apporte le don de lumière qui rend la vue possible. 2 Voudrais-tu contempler ton frère? 3 Dieu est heureux de te le faire voir. 4 Il ne veut pas que ton sauveur soit non reconnu de toi. 5 Il ne veut pas non plus qu’il reste sans la fonction qu’il lui a donnée. 6 Ne le laisse plus seul, car les solitaires sont ceux qui ne voient pour eux aucune fonction à remplir dans le monde; nulle part où l’on ait besoin d’eux et nul but qu’ils soient les seuls à pouvoir remplir parfaitement.

4. Telle est la bienveillante perception qu’a le Saint-Esprit de la particularité : Son usage de ce que tu as fait, pour guérir au lieu de nuire. 2 À chacun Il donne une fonction particulière dans le salut que lui seul peut remplir; un rôle juste pour lui. 3 Et le plan n’est pas complet jusqu’à ce qu’il trouve sa fonction particulière et remplisse le rôle qui lui est assigné, pour se rendre complet dans un monde où règne l’incomplétude.

5. Ici, où les lois de Dieu ne prévalent pas sous une forme parfaite, quand même il peut faire une chose parfaite et faire un choix parfait. 2 Et par cet acte de fidélité particulière envers quelqu’un perçu comme autre que lui, il apprend que le don fut donné à lui-même, et qu’ils doivent donc ne faire qu’un. 3 Le pardon est la seule fonction signifiante dans le temps. 4 C’est le moyen que le Saint-Esprit utilise pour traduire la particularité de péché en salut. 5 Le pardon est pour tous. 6 Mais quand il repose sur tous, il est complet, et chaque fonction de ce monde est complétée avec lui. 7 Alors le temps n’est plus. 8 Or, dans le temps, il y a encore beaucoup à faire. 9 Et chacun doit faire ce qui lui est imparti, car le plan tout entier dépend de son rôle. 10 Il a un rôle particulier dans le temps, car ainsi il l’a choisi et, le choisissant, il l’a fait pour lui-même. 11 Son souhait ne lui a pas été nié mais a été changé de forme, pour qu’il serve son frère et lui-même et devienne ainsi un moyen de sauver au lieu de perdre.

6. Le salut n’est rien de plus qu’un rappel de ce que ce monde n’est pas ta demeure. 2 Ses lois ne te sont pas imposées, ses valeurs ne sont pas les tiennes. 3 Et rien de ce que tu penses voir en lui n’est réellement là. 4 Cela est vu et compris lorsque chacun assume son rôle dans son défaire, comme il l’avait fait pour le faire. 5 Il a les moyens pour l’un et l’autre, comme il les a toujours eus. 6 La particularité qu’il a choisie pour se blesser, Dieu l’a désignée pour être le moyen pour son salut, à l’instant même où le choix a été fait. 7 Son péché particulier a été fait sa grâce particulière. 8 Sa haine particulière devint son amour particulier.

7. Le Saint-Esprit a besoin de ta fonction particulière, pour que la Sienne soit remplie. 2 Ne pense pas que tu manques d’une valeur particulière ici. 3 Tu la voulais, et elle t’est donnée. 4 Tout ce que tu as fait peut servir le salut facilement et bien. 5 Le Fils de Dieu ne peut faire aucun choix que le Saint-Esprit ne puisse employer pour lui, et non contre lui. 6 Ce n’est que dans les ténèbres que ta particularité semble être une attaque. 7 Dans la lumière, tu la vois comme ta fonction particulière dans le plan pour sauver le Fils de Dieu de toute attaque, et lui laisser comprendre qu’il est en sécurité, comme il l’a toujours été, et le restera dans le temps et l’éternité pareillement. 8 Voilà la fonction qui t’est donnée pour ton frère. 9 Prends-la doucement, donc, de la main de ton frère, et laisse le salut s’accomplir parfaitement en toi. 10 Fais cette seule chose, pour que tout te soit donné.

UCEM~LEÇON 116 – Révision des leçons 101-102.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 116 - Révision des leçons 101-102., Un Cours en Miracles on avril 26, 2009 at 5:06

11 avril ~ 1234622521qLYDJ4J

La leçon d’aujourd’hui ici

Ne pas oublier les instructions pour cette révision ici

À réviser matin et soir :

1. (101) La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

2 La Volonté de Dieu est le parfait bonheur pour moi. 3 Et je ne peux souffrir que de la croyance qu’il y a une autre volonté à part de la Sienne.

2. (102) Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

2 Je partage la Volonté de mon Père pour moi, Son Fils. 3 Ce qu’il m’a donné est tout ce que je veux. 4 Ce qu’il m’a donné est tout ce qu’il y a .

3. À l’heure :

2 La Volonté de Dieu pour moi est le parfait bonheur.

3. À la demi-heure :

4. Je partage la Volonté de Dieu de bonheur pour moi.

L’inspiration

L’Expiation comme défense (T-2.II ici)

1. Tu peux faire tout ce que je demande. 2 Je t’ai demandé de faire des miracles et j’ai expliqué que les miracles étaient naturels, correctifs, guérissants et universels. 3 Il n’est rien qu’ils ne puissent faire, mais ils ne peuvent être accomplis dans un esprit de doute ou de peur. 4 Quand tu as peur de quoi que ce soit, tu reconnais à cette chose le pouvoir de te blesser. 5 Souviens-toi que là où est ton coeur, là aussi est ton trésor. 6 Tu crois en ce que tu estimes. 7 Quand tu as peur, tu estimes mal. 8 Alors ton intelligence, inévitablement, estimera mal, et en dotant toutes tes pensées d’un pouvoir égal, détruira inévitablement ta paix. 9 C’est pourquoi la Bible parle de « la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence ». 10 Cette paix est totalement incapable d’être ébranlée par quelque erreur que ce soit. 11 Elle nie à tout ce qui n’est pas de Dieu la capacité de t’affecter. 12 Voilà le bon usage du déni. 13 Il n’est pas utilisé pour cacher quoi que ce soit mais pour corriger l’erreur. 14 Il porte toute erreur à la lumière et, puisqu’erreur et ténèbres sont la même chose, il corrige l’erreur automatiquement.

2. Le véritable déni est un puissant mécanisme de protection. 2 Tu peux et tu devrais nier toute croyance voulant que l’erreur peut te blesser. 3 Ce genre de déni n’est pas une dissimulation mais un correction. 4 Ton esprit juste en dépend. 5 Le déni de l’erreur est une solide défense de la vérité, mais du déni de la vérité résulte la malcréation, les projections de l’ego. 6 Au service de l’esprit juste, le déni de l’erreur libère l’esprit et rétablit la liberté de la volonté. 7 Quand la volonté est vraiment libre, elle ne peut malcréer parce qu’elle ne reconnaît que la vérité.

3. Tu peux défendre la vérité aussi bien que l’erreur. 2 Les moyens sont plus faciles à comprendre une fois que la valeur du but est fermement établie. 3 La question est de savoir à quoi ils servent. 4 Chacun défend son trésor et fait cela automatiquement. 5 Les vraies questions sont : Quel est ton trésor, et à quel point t’est-il précieux ? 6 Quand tu auras appris à considérer ces questions et à les rapporter à toutes tes actions, tu auras peu de difficulté à clarifier les moyens. 7 Les moyens sont disponibles à ta demande. 8 Tu peux toutefois gagner du temps si tu ne prolonges pas indûment cette étape. 9 Elle sera réduite incommensurablement si le point de mire est le bon.

4. L’Expiation est la seule défense qui ne peut pas être utilisée de manière destructrice, parce que ce n’est pas un mécanisme que tu as fait. 2 Le principe de l’Expiation était en vigueur bien avant que l’Expiation n’ait commencé. 3 Le principe était l’amour et l’Expiation était un acte d’amour. 4 Les actes n’étaient pas nécessaires avant la séparation, parce que la croyance en l’espace et le temps n’existait pas. 5 Ce n’est qu’après la séparation que l’Expiation et les conditions nécessaires à son accomplissement ont été planifiées. 6 Il fallait alors une défense si formidable qu’elle ne pouvait pas être mal utilisée, bien qu’elle puisse être refusée. 7 Toutefois, le refus ne pouvait pas la changer en arme pour l’attaque, caractéristique inhérente aux autres défenses. 8 L’Expiation devient ainsi la seule défense qui ne soit pas un glaive à deux tranchants. 9 Elle peut seulement guérir.

5. L’Expiation fut intégrée dans la croyance espace-temps pour mettre une limite au besoin de cette même croyance, et pour finalement compléter l’apprentissage. 2 L’Expiation est l’ultime leçon. 3 L’apprentissage lui-même est temporaire, comme les salles de classe où il a lieu. 4 L’aptitude à apprendre n’a aucune valeur quand le changement n’est plus nécessaire. 5 Ceux qui sont éternellement créateurs n’ont rien à apprendre. 6 Tu peux apprendre à améliorer tes perceptions, et tu peux sans cesse devenir un meilleur apprenant. 7 Cela te mettra en accord de plus en plus étroit avec la Filialité; mais la Filialité est elle-même une création parfaite et la perfection n’est pas une question de degré. 8 C’est seulement tant qu’il y a croyance dans les différences qu’apprendre est signifiant.

6. L’évolution est un processus dans lequel tu sembles passer d’un degré à l’autre. 2 Tu corriges tes faux pas précédents en allant de l’avant. 3 En fait, ce processus est incompréhensible en fonction du temps, puisque tu retournes lorsque tu avances. 4 L’Expiation est le mécanisme par lequel tu peux te libérer du passé en avançant. 5 Elle défait tes erreurs passées, t’évitant ainsi d’avoir constamment à revenir sur tes pas sans approcher de ton retour. 6 En ce sens l’Expiation fait gagner du temps mais, comme le miracle qu’elle sert, elle ne l’abolit pas. 7 Tant qu’il y a besoin d’Expiation, il y a besoin de temps. 8 Mais l’Expiation en tant que plan complété a un rapport unique avec le temps. 9 Jusqu’à ce que l’Expiation soit complète, ses différentes phases se dérouleront dans le temps, mais l’Expiation tout entière se tient à la fin du temps. 10 Alors le pont du retour est construit.

7. L’Expiation est un engagement total. 2 Tu penses peut-être encore que cela est associé à une perte; c’est une erreur que font tous les Fils séparés de Dieu d’une façon ou d’une autre. 3 Il est difficile de croire que la meilleure défense soit celle qui ne peut attaquer. 4 C’est ce que signifie : « Les doux hériteront la terre. » 5 Ils en prendront littéralement possession, à cause de leur force. 6 Une défense à double sens est faible intrinsèquement, précisément parce qu’elle a deux tranchants et qu’elle peut se retourner contre toi à l’improviste. 7 Cette possibilité ne peut pas être contrôlée, sauf par les miracles. 8 Le miracle tourne la défense de l’Expiation à ta réelle protection, et alors que tu te sens de plus en plus sécurisé, te connaissant toi-même à la fois comme frère et comme Fils, tu assumes ton talent naturel qui est de protéger les autres.