Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~RÉVISION VI–Introduction de la révision des leçons 181 à 200.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION VI ~ Introduction ~ Leçon 181 à 200, UCEM, Un Cours en Miracles on juillet 19, 2016 at 7:20

RÉVISION VI

Introduction

1. Pour cette révision nous prenons une seule idée chaque jour et nous la répétons aussi souvent que possible. 2 Outre le temps que tu donnes matin et soir, qui ne devrait pas compter moins de quinze minutes, et les rappels que tu fais à chaque heure tout le long de la journée, utilise l’idée aussi souvent que possible entre-temps. 3 Chacune de ces idées suffirait à elle seule pour le salut, si elle était véritablement apprise. 4 Chacune d’elles suffirait à donner délivrance à toi-même et au monde de toute forme d’esclavage, tout en invitant la mémoire de Dieu à revenir.

2. Avec cela à l’esprit nous commençons nos exercices, durant lesquels nous passons soigneusement en revue les pensées que le Saint-Esprit nous a offertes au cours des vingt dernières leçons. 2 Chacune d’elles contient tout le curriculum si elle est comprise, mise en pratique, acceptée et appliquée à tous les événements apparents au cours de la journée. 3 Une seule suffit. 4 Mais à celle-là il ne faut faire aucune exception. 5 Ainsi nous avons besoin de toutes les utiliser en les laissant se fondre en une seule, chacune contribuant au tout que nous apprenons.

3. Ces sessions d’exercice, comme notre dernière révision, sont centrées sur un thème central par lequel nous commençons et terminons chaque leçon. 2 Le voici :

  • 3 Je ne suis pas un corps.

  • 4 Je suis libre.

  • 5 Car je suis encore tel que Dieu m’a créé.

6 La journée commence et finit par ceci. 7 Et nous le répétons chaque fois que l’heure sonne, ou que nous nous souvenons, entre-temps, que nous avons une fonction qui transcende le monde que nous voyons. 8 Outre cela, et la répétition de la pensée particulière que nous pratiquons ce jour-là, aucune forme d’exercice n’est préconisée, si ce n’est un profond renoncement à tout ce qui encombre l’esprit et le rend sourd à la raison, à la santé d’esprit et à la simple vérité.

4. Nous tenterons d’aller au-delà de tous les mots et de toutes les formes particulières d’exercice pendant cette révision. 2 Car nous tentons, cette fois, d’avoir le pas plus rapide sur un chemin plus court vers la sérénité et la paix de Dieu. 3 Nous fermons simplement les yeux, puis nous oublions tout ce que nous pensions savoir et comprendre. 4 Car ainsi la délivrance nous est donnée de tout ce que nous ne savions pas et n’arrivions pas à comprendre.

5. Il y a une seule exception à ce manque de structure. 2 Ne permets à aucune vaine pensée de passer incontestée. 3 Si tu en remarques une, nie son emprise et dépêche-toi d’assurer ton esprit que ce n’est pas ce qu’il voudrait avoir. 4 Puis laisse doucement la pensée que tu as niée être abandonnée puis rapidement et sûrement remplacée par l’idée que nous pratiquons ce jour-là.

6. Quand tu es tenté, dépêche-toi de proclamer ta délivrance de la tentation en disant :

  • 2 Cette pensée, je n’en veux pas.

  • 3 À sa place, je choisis ________.

4 Ensuite répète l’idée du jour et laisse-là prendre la place de ce que tu pensais. 5 Outre ces applications particulières de l’idée de chaque jour, nous n’ajouterons que quelques expressions formelles ou pensées concrètes pour faciliter les exercices. 6 Plutôt, nous donnons ces moments de quiétude à l’Enseignant Qui instruit en silence, Qui parle de paix et donne à nos pensées toute la signification qu’elles peuvent avoir.

7. C’est à Lui que j’offre cette révision pour toi. 2 Je te confie à Sa charge et Le laisse t’enseigner quoi faire et dire et penser, chaque fois que tu te tournes vers Lui. 3 Il ne manquera pas d’être disponible pour toi, chaque fois que tu L’appelleras à ton aide. 4 Offrons-Lui toute la révision que nous commençons maintenant et n’oublions pas à Qui elle a été donnée tandis que nous nous exerçons jour après jour, en avançant vers le but qu’Il a fixé pour nous; en Lui permettant de nous enseigner comment aller, et en nous fiant complètement à Lui pour la manière dont chaque période d’exercice peut le mieux devenir un don d’amour et de liberté pour le monde.

UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants, Un Cours en Miracles on décembre 31, 2015 at 8:25

INTRODUCTION

1. Un fondement théorique comme celui que le texte procure est un cadre nécessaire pour rendre les leçons de ce livre d’exercices signifiantes. 2 Or c’est de faire les exercices qui rendra le but de ce cours possible. 3 Un esprit inexercé ne peut rien accomplir. 4 C’est le but de ce livre d’exercices d’entrainer ton esprit à penser de la façon qui est présentée dans le texte.

2. Les exercices sont très simples. 2 Ils ne requièrent pas beaucoup de temps et peu importe où tu les fais. 3 Ils n’ont pas besoin de préparation. 4 La période d’entraînement est de un an. 5 Les exercices sont numérotés de 1 à 365. 6 N’entreprends pas de faire plus d’une leçon par jour.

3. Le livre d’exercices est divisé en deux sections principales, la première traitant du défaire de ta façon de voir maintenant; et la seconde, de l’acquisition de la perception vraie. 2 À l’exception des périodes de révision, les exercices de chaque jour sont planifiés autour d’une idée centrale, qui est d’abord énoncée. 3 Suit une description des procédures concrètes par lesquelles l’idée du jour sera appliquée.

4. Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. 2. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.

5. Le transfert de l’entraînement en perception vraie ne se fait pas comme le transfert de l’entraînement du monde. 2 Si la perception vraie a été atteinte par rapport à une personne, une situation ou un évènement quelconque, le transfert total à tous et à tout est certain. 3 D’autre part, une seule exception tenue à part de la perception vraie rend ses accomplissements impossibles n’importe où.

6. Les seules règles générales à observer d’un bout à l’autre sont donc: Premièrement, que les exercices soient faits d’une manière très concrète, comme il sera indiqué. 2 Cela t’aidera à appliquer les idées en question à toute situation dans laquelle tu te trouves, ainsi qu’à tous ceux et à tout ce qu’elle englobe. 3 Deuxièmement, assure-toi de ne pas décider par toi-même qu’il y a certaines personnes, situations ou choses auxquelles les idées sont inapplicables. 4 Cela interférera avec le transfert de l’entraînement. 5 C’est la nature même de la perception vraie de n’avoir pas de limites. 6 C’est l’opposé de ta façon de voir maintenant.

7. Le but général des exercices est d’augmenter ton aptitude à étendre les idées que tu pratiqueras jusqu’à tout y inclure. 2 Cela n’exigera aucun effort de ta part. 3 Les exercices eux-mêmes satisfont aux conditions nécessaires pour ce type de transfert.

8. Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. 2 Cela n’a aucune importance. 3 Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. 4 Il ne t’est pas demandé de les juger. 5 Il t’est seulement demandé de les utiliser. 6 C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.

9. Souviens-toi seulement de ceci: tu n’as pas besoin de croire les idées, tu n’as pas besoin de les accepter, tu n’as pas même besoin de leur faire bon accueil. 2 Il se peut qu’à certaines d’entre elles, tu résistes activement. 3 Rien de tout cela n’a d’importance, et leur efficacité n’en est pas diminuée. 4 Mais ne te permets pas de faire des exceptions dans l’application des idées que contient le livre d’exercices; et quelles que soient tes réactions à ces idées, utilise-les. 5 Rien d’autre que cela n’est requis.

Introduction aux leçons

UCEM~LEÇON 208–Révision de l’idée de la leçon 188

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 208 – Révision de la leçon 188., Un Cours en Miracles on juillet 26, 2016 at 7:30

LEÇON 208

Je ne suis pas un corps. Je suis libre.

Car je suis encore tel que Dieu m’a créé.

1.  (188) La paix de Dieu luit en moi maintenant.

2 Je serai calme et laisserai la terre être calme avec moi.

3 Et dans ce calme nous trouverons la paix de Dieu.

4 Elle est au-dedans de mon cœur, qui témoigne de Dieu Lui-même.

5 Je ne suis pas un corps. 6 Je suis libre.

7 Car je suis encore tel que Dieu m’a créé.

Révision VI – Introduction

Chapitre 18: IV. Le petit désir

9. Qu’est-ce que la Résurrection ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 266 autres abonnés