Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM ~ Introduction aux leçons 181 à 200.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~Introduction aux leçons 181-200, Un Cours en Miracles on juin 30, 2015 at 2:42

Introduction aux leçons 181-200

1. Nos quelques prochaines leçons ont pour but particulier d’affermir ton désir de rendre fort ton faible engagement ; de fondre tes buts dispersés en une seule intention. 2 Un dévouement total tout le temps ne t’est pas encore demandé. 3 Mais il t’est demandé de t’exercer maintenant à atteindre le sentiment de paix qu’un tel engagement unifié t’offrira, ne serait-ce que par intermittence. 4 C’est de faire cette expérience qui assure que tu seras totalement désireux de suivre la voie que le cours présente.

2. Nos leçons sont spécialement conçues pour des horizons qui vont s’élargissant et une approche directe des blocages particuliers qui gardent ta vision étroite et trop limitée pour te laisser voir la valeur de notre but. 2 Nous essayons maintenant de lever ces blocages, si brièvement que ce soit. 3 Les mots seuls ne peuvent pas communiquer le sentiment de délivrance qu’apporte leur levée. 4 Mais l’expérience de liberté et de paix qui vient quand tu abandonnes le contrôle serré de ce que tu vois parle d’elle-même. 5 Ta motivation s’intensifiera à tel point que les mots n’auront plus beaucoup d’importance. 6 Tu seras sûr de ce que tu veux, et de ce qui est sans valeur.

3. Ainsi nous commençons notre voyage au-delà des mots en nous concentrant d’abord sur ce qui entrave encore tes progrès. 2 L’expérience de ce qui existe au-delà de la défensive reste au-delà de ta portée tant qu’elle est niée. 3 Elle peut être là, mais tu ne peux en accepter la présence. 4 Ainsi essayons-nous maintenant d’aller passé toutes les défenses pour un court moment chaque jour. 5 Rien de plus n’est demandé, parce qu’il n’est besoin de rien de plus. 6 Ce sera assez pour garantir que le reste viendra.

La pratique du Cours 2015

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, Un Cours en Miracles on mars 21, 2015 at 8:12

Diapositive1_GF

Diapositive2_GF

La pratique

« Un Cours en Miracles » peut seulement être reçu d’une façon autodidacte. Il s’établit, de par sa structure même, une interaction intime entre le lecteur et le matériel lu. Et de par son curriculum, le Père a établi son intention que la filiation soit consciemment entière, et il ne peut en être autrement. Vous devez donc comprendre, qu’aucun enseignant «humain» ne peut connaître l’ intention divine des paroles perçues par le lecteur individuel , et que si , en effet , l’enseignant ne connais pas l’intention divine , il peut essayer désespérément de rendre en mots l’original du Cours qui ne peuvent pas en être les mots du cours  » .
«C’est dans l’intimité inviolable de l’élève et du curriculum du Saint-Esprit que l’expérience se produit. C’est dans cette intimité indivisible, où aucun autre professeur ne peut entrer, que le voyage sans distance se produit. C’est dans cette expérience intime de l’amour que l’intégralité de la filiation est consciemment réalisée ».

Le fonctionnement

Voici la façon de fonctionner pour l’année qui vient.

Je vais envoyer la leçon quotidienne et les instructions s’il y a lieu entre 16 heures et 22 heures (heure de Montréal) le soir précédant la leçon du jour. Ainsi, le 31 décembre 2014 j’enverrai l’introduction et la leçon 1 qui sont pour le lendemain, le 1 janvier 2015.

La pratique des leçons se fait au rythme de une par jour. Une fois la leçon du jour complétée, tu passes à la suivante le jour suivant et ainsi de suite pour 365 jours. Si la compréhension ne se fait pas, ce n’est pas important. L’important est la pratique telle qu’indiquée soit dans la leçon ou encore dans les instructions qui précèdent la leçon du jour. L’important c’est de pratiquer. Le reste le Saint-Esprit s’en occupe à plein temps. Tu n’as qu’à faire ta part. L’expérience désirée sera au rendez-vous au moment où tu t’en attends le moins.

Le but

Il est certain que la pratique quotidienne des leçons du Cours ne peut qu’apporter un changement radical de ton système de pensée. Le but des exercices est bien indiqué dans l’introduction aux leçons:

“Le but de ce livre d’exercices est d’entrainer ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde.

Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.”

Les services offerts

Différents types de services te sont offerts gratuitement pour te mettre à la pratique des leçons du Cours ou en continuer la pratique. N’oublie pas que l’entrainement est toujours très individualisé. Voici donc les services qui s’adressent aux différents besoins que tu peux ressentir face à la pratique des leçons.

  • Tu peux décider de te joindre à la page du Cours en Miracles sur Facebook: https://www.facebook.com/UnCoursEnMiracles
  • Attention: Pour vous assurer de recevoir tous les messages depuis la page Facebook UnCoursEnMiracles, cliquez sur “j’aime” dans le haut de la page Facebook UnCoursEnMiracles. Dans le menu déroulant, juste à côté du bouton “j’aime”,  sélectionnez “Ajouter aux listes d’intérêts…” Puis, créez une liste d’intérêt en donnant un nom à vos sites favoris, par exemple, “ Un Cours en Miracles ”. Lorsque vous sélectionnez cette liste d’intérêt, vous pourrez voir tous nos messages du Cours en Miracles.

Les applications mobiles

Tu peux aussi trouver les applications de WordPress, Blogger, Facebook et Twitter pour tes appareils mobiles. Ainsi tu peux faire suivre partout où tu te déplaces les leçons du jour ainsi que les informations qui peuvent s’ajouter sur Facebook et Twitter au fil de la journée.

Remerciements

Merci à tous ceux et celles qui partagent les informations du Cours en Miracles mises en ligne gratuitement en mentionnant la référence du site que vous utilisez. Nous vous en sommes reconnaissants.

Pour plus d’informations

uncoursenmiracles@gmail.com

INTRODUCTION AU LIVRE D’EXERCICES POUR ÉTUDIANTS

Voici l’introduction aux exercices à relire en particulier lors de moments de relâchement de l’assiduité.

INTRODUCTION AU LIVRE D’EXERCICES POUR ÉTUDIANTS

Un fondement théorique comme celui que le texte procure est un cadre nécessaire pour rendre les leçons de ce livre d’exercices signifiantes. Or c’est de faire les exercices qui rendra le but de ce cours possible. Un esprit inexercé ne peut rien accomplir. C’est le but de ce livre d’exercices d’entrainer ton esprit à penser de la façon qui est présentée dans le texte.

Les exercices sont très simples. Ils ne requièrent pas beaucoup de temps et peu importe où tu les fais. Ils n’ont pas besoin de préparation. La période d’entraînement est de un an. Les exercices sont numérotés de 1 à 365. N’entreprends pas de faire plus d’une leçon par jour.

Le livre d’exercices est divisé en deux sections principales, la première traitant du défaire de ta façon de voir maintenant; et la seconde, de l’acquisition de la perception vraie. À l’exception des périodes de révision, les exercices de chaque jour sont planifiés autour d’une idée centrale, qui est d’abord énoncée. Suit une description des procédures concrètes par lesquelles l’idée du jour sera appliquée.

Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.

Le transfert de l’entraînement en perception vraie ne se fait pas comme le transfert de l’entraînement du monde. Si la perception vraie a été atteinte par rapport à une personne, une situation ou un évènement quelconque, le transfert total à tous et à tout est certain. D’autre part, une seule exception tenue à part de la perception vraie rend ses accomplissements impossibles n’importe où.

Les seules règles générales à observer d’un bout à l’autre sont donc: Premièrement, que les exercices soient faits d’une manière très concrète, comme il sera indiqué. Cela t’aidera à appliquer les idées en question à toute situation dans laquelle tu te trouves, ainsi qu’à tous ceux et à tout ce qu’elle englobe. Deuxièmement, assure-toi de ne pas décider par toi-même qu’il y a certaines personnes, situations ou choses auxquelles les idées sont inapplicables. Cela interfèrera avec le transfert de l’entraînement. C’est la nature même de la perception vraie de n’avoir pas de limites. C’est l’opposé de ta façon de voir maintenant.

Le but général des exercices est d’augmenter ton aptitude à étendre les idées que tu pratiqueras jusqu’à tout y inclure. Cela n’exigera aucun effort de ta part. Les exercices eux-mêmes satisfont aux conditions nécessaires pour ce type de transfert.

Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. Cela n’a aucune importance. Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. Il ne t’est pas demandé de les juger. Il t’est seulement demandé de les utiliser. C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.

Souviens-toi seulement de ceci: tu n’as pas besoin de croire les idées, tu n’as pas besoin de les accepter, tu n’as pas même besoin de leur faire bon accueil. Il se peut qu’à certaines d’entre elles, tu résistes activement. Rien de tout cela n’a d’importance, et leur efficacité n’en est pas diminuée. Mais ne te permets pas de faire des exceptions dans l’application des idées que contient le livre d’exercices; et quelles que soient tes réactions à ces idées, utilise-les. Rien d’autre que cela n’est requis.

UCEM~LEÇON 188 – La paix de Dieu luit en moi maintenant.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 188 – La paix de Dieu luit en moi maintenant., Un Cours en Miracles on juillet 7, 2015 at 2:12

LEÇON 188

La paix de Dieu luit en moi maintenant.

1. Pourquoi attendre le Ciel ? 2 Ceux qui cherchent la lumière se couvrent simplement les yeux. 3 La lumière est en eux maintenant. 4 L’illumination n’est qu’une re-connaissance et pas du tout un changement. 5 La lumière n’est pas du monde, or toi qui portes la lumière en toi, tu es aussi un étranger ici. 6 La lumière est venue avec toi de ta demeure natale et elle est restée avec toi parce que c’est la tienne. 7 C’est la seule chose que tu apportes avec toi de Celui Qui est ta Source. 8 Elle luit en toi parce qu’elle éclaire ta demeure et te ramène là d’où elle est venue et où tu es chez toi.

2. Cette lumière ne peut pas être perdue. 2 Pourquoi attendre de la trouver dans le futur, ou croire qu’elle est déjà perdue ou qu’elle n’a jamais été là ? 3 Il est si facile de la voir que les arguments prouvant qu’elle n’est pas là deviennent ridicules. 4 Qui peut nier la présence de ce qu’il contemple en lui-même ? 5 Il n’est pas difficile de regarder au-dedans, car c’est là que toute vision commence. 6 Il n’est pas de vue, que ce soit de rêves ou d’une Source plus vraie, qui ne soit qu’une ombre de ce qui est vu par la vision intérieure. 7 Là commence la perception, et là elle finit. 8 Elle n’a pas d’autre source.

3. La paix de Dieu luit en toi maintenant, et de ton cœur s’étend autour du monde. 2 Elle s’arrête un moment pour caresser chaque chose vivante et lui laisse une bénédiction qui reste pour toujours et à jamais. 3 Ce qu’elle donne doit être éternel. 4 Elle enlève toute pensée de l’éphémère et du sans-valeur. 5 Elle apporte le renouveau à tous les cœurs fatigués et éclaire toute vision sur son passage. 6 Tous ses dons sont offerts à chacun et tous s’unissent pour te rendre grâce, à toi qui donnes et toi qui as reçu.

4. La lumière dans ton esprit rappelle au monde ce qu’il a oublié, et le monde te rend aussi la mémoire. 2 Le salut rayonne de toi avec des dons incommensurables, donnés et rendus. 3 À toi, le donneur du don, Dieu Lui-même rend grâce. 4 Et par sa bénédiction la lumière en toi luit plus vivement, ajoutant aux dons que tu as à offrir au monde.

5. La paix de Dieu ne peut jamais être contenue. 2 Qui la reconnaît en lui-même doit la donner. 3 Et les moyens de la donner sont dans sa compréhension. 4 Il pardonne parce qu’il a reconnu la vérité en lui. 5 La paix de Dieu luit en toi maintenant, et en toutes choses vivantes. 6 Dans la quiétude elle est reconnue universellement. 7 Car ce que ta vision intérieure contemple est ta perception de l’univers.

6. Assieds-toi quiètement et ferme les yeux. 2 La lumière en toi est suffisante. 3 Elle seule a le pouvoir de te donner le don de la vue. 4 Exclus le monde extérieur et laisse tes pensées s’envoler vers la paix au-dedans. 5 Elles connaissent le chemin. 6 Car les pensées honnêtes, qui ne sont pas contaminées par le rêve des choses mondaines à l’extérieur de toi, deviennent les saintes messagères de Dieu Lui-même.

7. Ces pensées, tu les penses avec Lui. 2 Elles reconnaissent leur demeure. 3 Et elles indiquent sûrement leur Source, où Dieu le Père et le Fils ne font qu’un. 4 La paix de Dieu luit sur elles, mais elles doivent aussi rester avec toi, car elles sont nées dans ton esprit, comme le tien est né dans Celui de Dieu. 5 Elles te ramènent à la paix, d’où elles ne sont venues que pour te rappeler comment tu dois revenir.

8. Elles prêtent attention à la Voix de ton Père quand tu refuses d’écouter. 2 Et elles t’enjoignent avec douceur d’accepter Sa Parole sur ce que tu es, au lieu des fantasmes et des ombres. 3 Elles te rappellent que tu es le co-créateur de toutes choses qui vivent. 4 Car de même que la paix de Dieu luit en toi, elle doit luire sur elles.

9. Nous nous exerçons à nous rapprocher de la lumière en nous aujourd’hui. 2 Nous prenons nos pensées vagabondes et les ramenons doucement là où elles s’harmonisent avec toutes les pensées que nous partageons avec Dieu. 3 Nous ne les laisserons pas s’égarer. 4 Nous laissons la lumière dans notre esprit les diriger afin qu’elles reviennent chez elles. 5 Nous les avons trahies en leur ordonnant de nous quitter. 6 Mais maintenant nous les rappelons et nous les lavons de tous les étranges désirs et de tous les souhaits désordonnés. 7 Nous leur rendons la sainteté de leur héritage.

10. Ainsi nos esprits sont ramenés avec elles, et nous reconnaissons que la paix de Dieu luit encore en nous, et de nous vers toutes choses vivantes qui partagent notre vie. 2 Nous leur pardonnerons toutes, absolvant le monde entier de ce que nous pensions qu’il nous avait fait. 3 Car c’est nous qui faisons le monde tel que nous le voulons. 4 Maintenant nous choisissons qu’il soit innocent, dénué de péché et ouvert au salut. 5 Et nous répandons sur lui notre bénédiction salvatrice en disant :

  • 6 La paix de Dieu luit en moi maintenant.

  • 7 Que toutes choses luisent sur moi dans cette paix, et que je les bénisse de la lumière en moi.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 244 autres abonnés