Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘Enrégistrement’ Category

UCEM~DEUXIÈME PARTIE ~ 14. Que suis-je ?

In Enrégistrement, Groupe de soutien, UCEM, UCEM~DEUXIÈME PARTIE ~ 14. Que suis-je ?, Un Cours en Miracles on décembre 16, 2014 at 9:21

14. Que suis-je ?

1. Je suis le Fils de Dieu, complet, guéri et entier, resplendissant dans le reflet de Son Amour. 2 En moi Sa création est sanctifiée et la vie éternelle lui est garantie. 3 En moi l’amour est rendu parfait, la peur est impossible et la joie est établie sans opposé. 4 Je suis la sainte demeure de Dieu Lui-même. 5 Je suis le Ciel où réside Son Amour. 6 Je suis Sa sainte Impeccabilité même, car dans ma pureté demeure la Sienne.

2. Notre utilisation des mots tire à sa fin. 2 Or dans les derniers jours de cette année que nous avons donnée ensemble à Dieu, toi et moi, nous avons trouvé un but indivisé que nous avons partagé. 3 Ainsi tu t’es joint à moi, de sorte que ce que je suis, tu l’es aussi. 4 La vérité de ce que nous sommes, ce ne sont pas des mots qui peuvent la dire ni la décrire. 5 Or nous pouvons nous rendre compte de notre fonction ici, et les mots peuvent en parler et l’enseigner aussi, si nous servons d’exemple des mots.

3. Nous sommes les porteurs du salut. 2 Nous acceptons notre rôle en tant que sauveurs du monde, qui est rédimé par notre pardon conjoint. 3 Et cela, qui est notre don, par conséquent nous est donné. 4 Nous regardons chacun comme un frère et nous percevons toutes choses comme douces et bonnes. 5 Nous ne recherchons pas une fonction qui soit passé les portes du Ciel. 6 La connaissance reviendra une fois que nous aurons joué notre rôle. 7 Nous ne nous soucions que de faire bon accueil à la vérité.

4. Nos yeux sont ceux par lesquels la vision du Christ voit un monde rédimé de toute pensée de péché. 2 Nos oreilles sont celles qui entendent la Voix pour Dieu proclamer que le monde est sans péché. 3 Nos esprits sont ceux qui se joignent en bénissant le monde. 4 Et de l’unité que nous avons atteinte, nous appelons tous nos frères en leur demandant de partager notre paix et de consommer notre joie.

5. Nous sommes les saints messagers de Dieu qui parlons pour Lui et, en portant Sa Parole à chacun de ceux qu’Il nous a envoyés, nous apprenons qu’elle est écrite sur nos cœurs. 2 Ainsi nos esprits sont changés sur le but pour lequel nous sommes venus, et que nous cherchons à servir. 3 Nous apportons la bonne nouvelle au Fils de Dieu, qui pensait souffrir. 4 Maintenant il est rédimé. 5 Et en voyant les portes du Ciel grandes ouvertes devant lui, il entrera et disparaîtra dans le Cœur de Dieu.

Publicités

UCEM~DEUXIÈME PARTIE ~ Introduction

In Enrégistrement, UCEM, UCEM~DEUXIÈME PARTIE ~ Introduction, Un Cours en Miracles on décembre 6, 2014 at 9:17

DEUXIÈME PARTIE

Introduction

1. Les mots n’auront plus beaucoup de signification maintenant. 2 Nous ne les utilisons qu’en tant que guides dont nous ne dépendons pas. 3 Car maintenant nous recherchons l’expérience directe de la vérité seule. 4 Les leçons qui restent sont simplement des préludes aux moments où nous quittons le monde de la douleur et entrons dans la paix. 5 Maintenant nous commençons à atteindre le but que ce cours a fixé, et nous trouvons la fin vers laquelle nos exercices ont toujours été dirigés.

2. Maintenant nous tentons de laisser l’exercice être un simple commencement. 2 Car nous sommes dans la calme attente de notre Dieu et Père. 3 Il a promis qu’Il fera le dernier pas Lui-même. 4 Et nous sommes sûrs que Ses promesses sont tenues. 5 Nous sommes rendus loin sur le chemin, et maintenant nous L’attendons. 6 Nous continuerons à passer du temps avec Lui matin et soir, autant que cela nous rend heureux. 7 Nous ne considérerons plus le temps comme une affaire de durée maintenant. 8 Nous en prendrons autant qu’il nous en faudra pour le résultat que nous désirons. 9 Nous n’oublierons pas non plus nos rappels à chaque heure entre-temps, faisant appel à Dieu quand nous avons besoin de Lui et que nous sommes tentés d’oublier notre but.

3. Nous continuerons avec une pensée centrale pour tous les jours à venir, et nous utiliserons cette pensée comme prélude à nos moments de repos et au besoin pour calmer nos esprits. 2 Or nous ne nous contenterons pas simplement de faire les exercices durant les instants saints restants qui termineront l’année que nous avons donnée à Dieu. 3 Nous disons quelques simples mots de bienvenue, et nous escomptons que notre Père Se révèle à nous, comme Il l’a promis. 4 Nous L’avons appelé et Il a promis que Son Fils ne resterait pas sans réponse quand il invoque Son Nom.

4. Maintenant nous venons à Lui avec Sa seule Parole à l’esprit et dans nos cœurs, et nous attendons qu’Il fasse le pas vers nous dont Il nous a dit, par Sa Voix, qu’Il ne manquerait pas de le faire quand nous L’inviterions. 2 Il n’a pas laissé Son Fils dans toute sa folie ni trahi sa confiance en Lui. 3 Sa fidélité ne Lui a-t-elle pas mérité l’invitation qu’Il attend pour nous rendre heureux ? 4 Nous la ferons, et elle sera acceptée. 5 C’est ainsi que nous passerons maintenant notre temps avec Lui. 6 Nous prononçons les paroles d’invitation que Sa Voix suggère, puis nous attendons qu’Il vienne à nous.

5. Voici le moment où la prophétie est accomplie. 2 Maintenant toutes les anciennes promesses sont respectées et pleinement tenues. 3 Il ne reste plus de pas qui sépare le temps de son accomplissement. 4 Car maintenant nous ne pouvons pas échouer. 5 Assieds-toi en silence et attends ton Père. 6 Sa volonté était de venir à toi quand tu aurais reconnu que c’était ta volonté qu’Il le fasse. 7 Et tu n’aurais jamais pu te rendre aussi loin si tu n’avais pas vu, même très vaguement, que c’est ta volonté.

6. Je suis si proche de toi que nous ne pouvons pas échouer. 2 Père, nous Te donnons ces moments saints, par gratitude envers Celui Qui nous a enseigné comment quitter le monde du chagrin en échange de son remplacement, à nous donné par Toi. 3 Nous ne regardons pas en arrière maintenant. 4 Nous regardons en avant, les yeux fixés sur la fin du voyage. 5 Accepte de nous ces petits dons de gratitude, tandis que par la vision du Christ nous contemplons un monde au-delà de celui que nous avons fait et prenons ce monde pour remplacer pleinement le nôtre.

7. Et maintenant nous attendons en silence, inapeurés et certains de Ta venue. 2 Nous avons cherché à trouver notre voie en suivant le Guide Que tu nous as envoyé. 3 Nous ne connaissions pas la voie, mais Tu ne nous as pas oubliés. 4 Et nous savons que Tu ne nous oublieras pas maintenant. 5 Nous demandons seulement que soient tenues Tes anciennes promesses, que Ta Volonté est de tenir. 6 En demandant cela, notre volonté est la Tienne. 7 Le Père et le Fils, Dont la sainte Volonté a créé tout ce qui est, ne peuvent échouer en rien. 8 Avec cette certitude, nous entreprenons ces quelques derniers pas vers Toi en nous reposant avec confiance sur Ton Amour, qui ne faillira pas au Fils qui T’appelle.

8. Ainsi nous commençons la dernière partie de cette année sainte, que nous avons passée ensemble en quête de la vérité et de Dieu, Qui en est le seul Créateur. 2 Nous avons trouvé la voie qu’Il a choisie pour nous et nous avons fait le choix de la suivre comme Il voudrait que nous allions. 3 Sa Main nous a soutenus. 4 Ses Pensées ont éclairé les ténèbres de nos esprits. 5 Son Amour n’a pas cessé de nous appeler depuis le commencement des temps.

9. Nous avions souhaité que Dieu n’ait pas le Fils qu’Il a créé pour Lui-même. 2 Nous voulions que Dieu Se change Lui-même et qu’Il soit ce que nous voulions faire de Lui. 3 Et nous croyons que nos désirs insanes étaient la vérité. 4 Maintenant nous sommes heureux que tout cela soit défait, et nous ne pensons plus que les illusions sont vraies. 5 La mémoire de Dieu scintille à travers les vastes horizons de nos esprits. 6 Un moment encore et elle se fera jour à nouveau. 7 Un moment encore et nous qui sommes les Fils de Dieu serons en sécurité chez nous, où Il voudrait que nous soyons.

10. Maintenant le besoin d’exercices touche à sa fin. 2 Car dans cette dernière section nous en viendrons à comprendre que nous avons seulement besoin d’appeler Dieu pour que toutes les tentations disparaissent. 3 Au lieu de mots, nous avons seulement besoin de sentir Son Amour. 4 Au lieu de prières, nous avons seulement besoin d’invoquer Son Nom. 5 Au lieu de juger, nous avons seulement besoin d’être calmes et de laisser toutes choses être guéries. 6 Nous accepterons la façon dont le plan de Dieu finira, comme nous avons reçu la façon dont il a commencé. 7 Maintenant il est complet. 8 Cette année nous a amenés à l’éternité.

11. Nous ferons encore des mots l’utilisation suivante. 2 De temps en temps, des instructions sur un thème particulièrement pertinent entrecouperont nos leçons quotidiennes et les périodes d’expérience profonde, sans paroles, qui devraient suivre. 3 Ces pensées particulières devraient être révisées chaque jour, chacune d’elles continuant jusqu’à ce que la suivante te soit donnée. 4 Tu devrais les lire lentement et y réfléchir un petit moment avant chacun de ces instants bénis et saints de la journée. 5 Nous donnons la première de ces instructions maintenant.

UCEM~LEÇON 270 – Je n’utiliserai pas les yeux du corps aujourd’hui.

In Enrégistrement, La pratique du Cours en 2010., UCEM~LEÇON 270 – Je n’utiliserai pas les yeux du corps aujourd’hui., Un Cours en Miracles on septembre 26, 2011 at 11:29

27 SEPT ~ loeilunique

LEÇON 270

Je n’utiliserai pas les yeux du corps aujourd’hui.

Audio

1. Père, la vision du Christ est le don que Tu me fais, et elle a le pouvoir de traduire tout ce que voient les yeux du corps en la vue d’un monde pardonné. 2 Comme ce monde est plein de gloire et plein de grâce ! 3 Or je percevrai en lui tellement plus que la vue ne peut donner. 4 Le monde pardonné signifie que Ton Fils reconnaît son Père, qu’il laisse ses rêves être portés à la vérité et qu’il attend avec espoir le seul instant restant du temps qui finit pour toujours, tandis que la mémoire de Toi lui revient. 5 Et maintenant sa volonté ne fait qu’un avec la Tienne. 6 Sa fonction maintenant n’est que la Tienne et chaque pensée, sauf la Tienne, a disparu.

2. La quiétude de ce jour bénira nos cœurs et par eux la paix viendra à chacun. 2 Le Christ est nos yeux aujourd’hui. 3 Par Sa vue nous offrons la guérison au monde par Lui, le saint Fils que Dieu a créé entier; le saint Fils que Dieu a créé un.

UCEM~LEÇON 53 – Aujourd’hui nous réviserons ce qui suit : 11 à 15

In Enrégistrement, UCEM, UCEM~LEÇON 53 - Révision des leçons 11-12-13-14-15., Un Cours en Miracles on février 22, 2011 at 1:01

22 février ~ Dali et l'irrationalité concrète

LEÇON 53

Aujourd’hui nous réviserons ce qui suit :

L’audio de la leçon 53 ici

1. (11) Mes pensées in-signifiantes me montrent un monde in-signifiant.

2 Puisque les pensées dont je suis conscient ne signifient rien, le monde qui les représente ne peut avoir de signification. 3 Ce qui produit ce monde est insane, et ce qu’il produit l’est aussi. 4 La réalité n’est pas insane, et j’ai des pensées réelles aussi bien que des insanes. 5 Je peux donc voir un monde réel, si je me tourne vers mes pensées réelles pour qu’elles guident ma vue.

2. (12) Je suis contrarié parce que je vois un monde in-signifiant.

2 Les pensées insanes sont contrariantes. 3 Elles produisent un monde dans lequel il n’y a d’ordre nulle part. 4 Seul le chaos gouverne un monde qui représente une pensée chaotique, et le chaos n’a pas de lois. 5 Je ne peux pas vivre en paix dans un tel monde. 6 Je suis reconnaissant de ce que ce monde n’est pas réel et que je n’ai pas besoin de le voir du tout à moins que je ne choisisse de lui accorder de la valeur. 7 Et je ne choisis pas d’accorder de la valeur à ce qui est totalement insane et n’a pas de signification.

3. (13) Un monde in-signifiant engendre la peur.

2 Ce qui est totalement insane engendre la peur parce qu’on ne peut pas du tout s’y fier et qu’il n’offre aucune base pour la confiance. 3 Rien n’est fiable dans la folie. 4 Elle n’offre ni sécurité ni espoir. 5 Mais un tel monde n’est pas réel. 6 Je lui ai donné l’illusion de la réalité et j’ai souffert de ma croyance en lui. 7 Maintenant je choisis de lui retirer cette croyance et de placer ma confiance en la réalité. 8 En choisissant cela, j’échapperai de tous les effets du monde de la peur, parce que j’admets qu’il n’existe pas.

4 (14) Dieu n’a pas créé un monde in-signifiant.

2 Comment un monde in-signifiant peut-il exister si Dieu ne l’a pas créé ? 3 Il est la Source de toute signification et tout ce qui est réel est dans Son Esprit. 4 Cela est aussi dans mon esprit, parce qu’Il l’a créé avec moi. 5 Pourquoi devrai-je continuer à souffrir des effets de mes propres pensées insanes, quand la perfection de la création est ma demeure ? 6 Que je me souvienne du pouvoir de ma décision et reconnaisse où je demeure réellement.

5. (15) Mes pensées sont des images que j’ai faites.

2 Tout ce que je vois reflète mes pensées. 3 Ce sont mes pensées qui me disent où je suis et ce que je suis. 4 Le fait que je vois un monde dans lequel il y a la souffrance, la perte et la mort me montre que je ne vois que la représentation de mes pensées insanes, et que je ne permets pas à mes pensées réelles de jeter leur lumière bienfaisante sur ce que je vois. 5 Or la voie de Dieu est sûre. 6 Les images que j’ai faites ne sauraient prévaloir contre Lui parce que ce n’est pas ma volonté qu’elles le fassent. 7 Ma volonté est la Sienne, et je ne placerai pas d’autres dieux devant Lui.

UCEM~LEÇON 278 – Si je suis lié, mon Père n’est pas libre.

In Enrégistrement, UCEM, UCEM~LEÇON 278 – Si je suis lié, mon Père n’est pas libre., Un Cours en Miracles on octobre 5, 2009 at 2:16

5 oct ~ denise_julia_reytan

Voir: Qu’est-ce que le Christ ? ici

La leçon du jour ici >

Si je suis lié, mon Père n’est pas libre.

1. Si j’accepte d’être prisonnier à l’intérieur d’un corps, dans un monde où toutes les choses qui semblent vivre paraissent mourir, alors mon Père est prisonnier avec moi. 2 Et c’est cela que je crois quand je maintiens que je dois obéir aux lois auxquelles le monde obéit; que la fragilité et les péchés que je perçois sont réels et sans issue. 3 Si je suis lié de quelque façon que ce soit, je ne connais ni mon Père ni mon Soi. 4 Et je suis perdu pour toute la réalité. 5 Car la vérité est libre, et ce qui est lié ne fait pas partie de la vérité.

2. Père, je ne demande que la vérité. 2 J’ai eu beaucoup de sottes pensées sur moi-même et sur ma création, et j’ai porté un rêve de peur dans mon esprit. 3 Aujourd’hui, je ne voudrais pas rêver. 4 Je choisis la voie vers Toi au lieu de la folie et au lieu de la peur. 5 Car la vérité est sans danger, et seul l’amour est sûr.

L’Inspiration

La petite entrave (T-26.V ici >)

1. Une petite entrave peut certes sembler grande à ceux qui ne comprennent pas que les miracles sont tous les mêmes. 2 Or c’est à enseigner cela que sert ce cours. 3 C’en est le seul but, car cela seul est tout ce qu’il y a à apprendre. 4 Et tu peux l’apprendre de bien des façons différentes. 5 Tout apprentissage est une aide ou une entrave aux portes du Ciel. 6 Rien entre les deux n’est possible. 7 Il y a seulement deux enseignants, qui indiquent des voies différentes. 8 Et tu suivras la voie dans laquelle l’enseignant de ton choix te guidera. 9 Il n’y a que deux directions que tu puisses prendre, tant que reste le temps et que le choix est signifiant. 10 Car jamais une autre route ne sera faite que la voie vers le Ciel. 11 Tu ne fais que choisir d’aller soit vers le Ciel, soit vers nulle part. 12 Il n’y a rien d’autre à choisir.

2. Rien n’est jamais perdu, que du temps, qui à la fin est insignifiant. 2 Car ce n’est qu’une petite entrave à l’éternité, tout à fait in-signifiante pour le réel Enseignant du monde. 3 Or puisque tu crois en lui, pourquoi le gaspillerais-tu à n’aller nulle part, quand il peut être utilisé pour atteindre le but le plus élevé que l’apprentissage puisse accomplir? 4 Ne pense pas que la voie vers les portes du Ciel soit le moindrement difficile. 5 Rien de ce que tu entreprends avec un but certain, une grande résolution et une confiance heureuse, en tenant la main de ton frère et en accordant ton pas avec le chant du Ciel, n’est difficile à faire. 6 Mais il est certes difficile de s’égarer, seul et misérable, sur une route qui mène à rien et n’a pas de but.

3. Dieu a donné Son Enseignant pour remplacer celui que tu as fait et non pour être en conflit avec lui. 2 Et ce qu’il voulait remplacer a été remplacé. 3 Le temps n’a duré qu’un instant dans ton esprit, sans effet sur l’éternité. 4 Ainsi tout le temps est passé, et tout est exactement comme c’était avant que la voie vers le néant n’ait été faite. 5 Le tout petit battement de temps pendant lequel la première erreur a été faite, et toutes les autres dans cette seule erreur, contenait aussi la Correction pour celle-là, et toutes les autres venues dans la première. 6 Et dans ce tout petit instant le temps a disparu, car voilà tout ce qu’il a jamais été. 7 Ce à quoi Dieu a répondu a reçu réponse et a disparu.

4. Toi qui crois encore vivre dans le temps et qui ne connais pas qu’il a disparu, le Saint-Esprit te guide encore à travers le labyrinthe infiniment petit et insensé que tu perçois encore dans le temps, bien qu’il ait disparu depuis longtemps. 2 Tu penses vivre dans ce qui est passé. 3 Chaque chose que tu regardes, tu l’as vue un court instant, il y a longtemps, avant que son irréalité ne fasse place à la vérité. 4 Pas une seule illusion ne reste encore sans réponse dans ton esprit. 5 L’incertitude fut portée à la certitude il y a si longtemps qu’il est dur, en effet, de la tenir dans ton cœur, comme si elle était encore devant toi.

5. Le tout petit instant que tu voudrais garder et rendre éternel, est passé au Ciel trop vite pour que quoi que ce soit ait remarqué qu’il était venu. 2 Ce qui a disparu trop rapidement pour affecter la simple connaissance du Fils de Dieu peut difficilement être encore là, pour que tu choisisses qu’il soit ton enseignant. 3 C’est seulement dans le passé — un passé ancien, trop court pour faire un monde en réponse à la création — que ce monde parut surgir. 4 Il y a si longtemps, durant un si petit intervalle de temps, que pas une seule note dans le chant du Ciel n’a été perdue. 5 Or dans chaque acte ou chaque pensée qui ne pardonne pas, dans chaque jugement et dans toute croyance dans le péché, ce seul instant est rappelé, comme s’il pouvait être fait à nouveau dans le temps. 6 Tu gardes devant les yeux un souvenir ancien. 7 Et celui qui vit seulement dans les souvenirs est inconscient de où il est.

6. Le pardon est la grande délivrance du temps. 2 C’est la clé pour apprendre que le passé est terminé. 3 La folie ne parle plus. 4 Il n’y a pas d’autre enseignant et pas d’autre voie. 5 Car ce qui a été défait n’est plus. 6 Qui, se tenant sur une rive lointaine, peut se voir en rêve de l’autre côté d’un océan, jusqu’en un lieu et en un temps depuis longtemps disparus? 7 Ce rêve peut-il être une réelle entrave à là où il est réellement? 8 Car cela est un fait, qui ne change pas quels que soient ses rêves. 9 Or il peut encore imaginer qu’il est ailleurs, et dans un autre temps. 10 À l’extrême, il peut s’illusionner au point de croire que cela est vrai, et passer de la simple imagination à la croyance et à la folie, tout à fait convaincu que là où il préférerait être, il est.

7. Cela est-il une entrave au lieu où il se tient? 2 Quel que soit l’écho du passé qu’il puisse entendre, est-ce un fait dans ce qu’il y a à entendre là où il est maintenant? 3 Et à quel point ses propres illusions sur le temps et le lieu peuvent-elles faire un changement là où il est réellement?

8. L’impardonné est une voix qui appelle d’un passé à jamais disparu. 2 Et tout ce qui indique qu’il est réel n’est qu’un souhait que ce qui a disparu puisse être rendu réel à nouveau et vu comme étant ici et maintenant, à la place de ce qui est réellement maintenant et ici. 3 Cela est-il une entrave à la vérité qui est que le passé a disparu, et qu’il ne peut t’être rendu ? 4 Et veux-tu que cet instant effrayant soit gardé, où le Ciel sembla disparaître, où Dieu fut craint et fait symbole de ta haine ?

9. Oublie le temps de la terreur qui fut corrigé et défait il y a si longtemps. 2 Le péché peut-il résister à la Volonté de Dieu? 3 Peut-il t’appartenir de voir le passé et de le mettre dans le présent? 4 Tu ne peux pas retourner en arrière. 5 Et tout ce qui indique la voie dans la direction du passé ne fait que t’engager dans une mission dont l’accomplissement ne peut être qu’irréel. 6 Telle est la justice qui doit venir à toi, ainsi que ton Père, Qui est Tout Amour, l’a garanti. 7 Et de ta propre iniquité envers toi-même, Il t’a protégé. 8 Tu ne peux pas perdre ton chemin, parce qu’il n’y a d’autre voie que la Sienne, et tu ne peux aller nulle part, sauf à Lui.

10. Dieu permettrait-Il que Son Fils perde son chemin sur une route qui n’est plus que le souvenir lointain d’un temps disparu? 2 Ce cours t’enseignera seulement ce qui est maintenant. 3 Un instant terrible dans un passé éloigné, maintenant parfaitement corrigé, n’est d’aucun intérêt ni d’aucune valeur. 4 Ce qui est mort et disparu, qu’il soit oublié paisiblement. 5 La résurrection est venue prendre sa place. 6 Et maintenant tu fais partie de la résurrection, et non de la mort. 7 Aucune illusion passée n’a le pouvoir de te garder en un lieu de mort, un caveau où le Fils de Dieu est entré un instant pour être instantanément rendu à l’Amour parfait de Son Père. 8 Et comment peut-il être attaché à des chaînes qui ont depuis longtemps été enlevées et sont à jamais disparues de son esprit?

11. Le Fils que Dieu a créé est aussi libre que Dieu l’a créé. 2 Il est né à nouveau à l’instant même où il a choisi de mourir au lieu de vivre. 3 Et ne veux-tu pas lui pardonner maintenant, parce qu’il a fait une erreur dans le passé dont Dieu ne Se souvient pas, et qui n’est pas là? 4 Maintenant tu vas et viens entre le passé et le présent. 5 Parfois le passé semble réel, comme s’il était le présent. 6 Des voix du passé sont entendues, puis mises en doute. 7 Tu es comme celui qui hallucine encore, mais manque de conviction quant à ce qu’il perçoit. 8 Cela est la zone frontière entre les mondes, le pont entre le passé et le présent. 9 Là reste l’ombre du passé, mais une lumière présente est quand même vaguement reconnue. 10 Une fois qu’elle est vue, cette lumière ne peut jamais être oubliée. 11 Elle doit te tirer du passé dans le présent, où tu es réellement.

12. Les voix d’ombre ne changent pas les lois du temps ni de l’éternité. 2 Elles viennent de ce qui est passé et a disparu, et n’entravent pas l’existence véritable de l’ici et maintenant. 3 Le monde réel est la seconde partie de l’hallucination que le temps et la mort sont réels, et ont une existence qui peut être perçue. 4 Cette terrible illusion fut niée dans le temps même qu’il fallut à Dieu pour donner Sa Réponse à l’illusion pour tous les temps et toutes les circonstances. 5 Et puis on ne put plus en faire l’expérience comme si elle était là.

13. À chaque jour et à chaque minute de chaque jour, et à chaque instant contenu dans chaque minute, tu ne fais que revivre cet unique instant où le temps de la terreur prit la place de l’amour. 2 Ainsi tu meurs chaque jour pour vivre à nouveau, jusqu’à ce que tu franchisses le fossé entre le passé et le présent, qui n’est pas un fossé du tout. 3 Telle est chaque vie : un semblant d’intervalle de la naissance à la mort puis à la vie de nouveau; la répétition d’un instant depuis longtemps disparu qui ne peut pas être revécu. 4 Et tout le temps n’est que la folle croyance que ce qui est terminé est encore ici et maintenant.

14. Pardonne le passé puis lâches-en prise, car il a disparu. 2 Tu ne te tiens plus sur le sol entre les mondes. 3 Tu as continué et tu as atteint le monde qui est aux portes du Ciel. 4 Il n’y a pas d’entrave à la Volonté de Dieu et nul besoin que tu répètes à nouveau un voyage qui s’est terminé il y a longtemps. 5 Regarde doucement ton frère et contemple le monde dans lequel la perception de ta haine a été transformée en un monde d’amour.

Inscrivez-vous à ce site !! Et les instructions

In Enrégistrement, UCEM, Un Cours en Miracles on octobre 5, 2008 at 6:22

Vers l'Unité

Nous commencerons l’année 2009 en pratiquant les leçons du Cours. Les personnes  intéressées, veuillez vous inscrire à ce site. Il vous faut vous impliquer pour 365 jours. Nous partagerons notre expérience d’apprentissage liée aux leçons du Cours en Miracles. Nous commençons le 1 janvier 2009.

Vous êtes tous et toutes les bienvenus.

Pierrot

uncoursenmiracles@yahoo.fr

Voici la façon de procéder pour vous inscrire:

1. Il te suffit d’aller à l’adresse suivante: http://fr.wordpress.com/signup/ et de suivre les instructions du formulaire d’inscription.

2. À la fin de la page tu choisiras:  « Juste un identifiant, s’il vous plaît. » et « next ».

3. Tu recevras par courrier une demande d’activation que tu dois activer et tu verras que ton compte est actif.

4. C’est avec ton identifiant et ton mot de passe que tu pourras ajouter tes commentaires ou opinions.