Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘RÉVISION IV – Introduction ~ Leçons 121 à 140.’ Category

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2017 at 6:43

RÉVISION IV

Introduction

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

Publicités

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2016 at 7:36

RÉVISION IV

Introduction

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2014 at 11:05

RÉVISION IV

Introduction

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2013 at 11:24

21 mai ~ ra00tx7a

RÉVISION IV

Introduction

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2012 at 11:23

21 mai ~ ra00tx7a

RÉVISION IV

Introduction

AUDIO

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

UCEM~LEÇON 141–Révision des idées des leçons 121 et 122.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 21, 2011 at 12:25

21 mai ~ silence

LEÇON 141

Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu

L’audio de la leçon 141

(121) Le pardon est la clef du bonheur.

(122) Le pardon offre tout ce que je veux.

UCEM~RÉVISON IV–Introduction ~ Leçon 121 à 140

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2011 at 11:42

21 mai ~ images

RÉVISION IV

Introduction

L’audio de “l’introduction à la Révision IV” ici

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

  • 2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

  • 3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.

UCEM~RÉVISION IV – Introduction – Leçons 121 à 140.

In Les leçons et l'Inspiration, RÉVISION IV - Introduction ~ Leçons 121 à 140., UCEM, Un Cours en Miracles on mai 20, 2010 at 11:31

20 mai ~ thumb_ciel_fred_Legweak_jeu_galileo

RÉVISION IV

Introduction

1. Maintenant nous révisons à nouveau, cette fois en étant conscients que nous nous préparons à la seconde partie pour apprendre comment la vérité peut être appliquée. 2 Aujourd’hui nous commencerons à nous concentrer afin d’être prêts pour ce qui va suivre. 3 Tel est notre but pour cette révision et pour les leçons qui suivent. 4 Ainsi nous révisons les leçons récentes et leurs pensées centrales de manière à faciliter cet état que nous voulons atteindre dans lequel nous serons prêts.

2. Il y a un thème central qui unifie chaque étape de la révision que nous entreprenons et qui peut s’énoncer simplement par ces mots :

2 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

3 Cela est un fait, qui représente la vérité de Ce que tu es et de Ce qu’est ton Père. 4 C’est par cette pensée que le Père a donné la création au Fils, établissant le Fils comme co-créateur avec Lui. 5 C’est cette pensée qui garantit pleinement le salut au Fils. 6 Car dans son esprit aucunes pensées ne peuvent demeurer, sauf celles que Son Père partage. 7 Le manque de pardon bloque cette pensée hors de sa conscience. 8 Or elle est vraie à jamais.

3. Commençons notre préparation par quelque compréhension des nombreuses formes sous lesquelles le manque de pardon véritable peut être soigneusement dissimulé. 2 Parce que ce sont des illusions, elles ne sont pas perçues simplement pour ce qu’elles sont: des défenses qui protègent tes pensées qui ne pardonnent pas et les empêchent d’être vues et reconnues. 3 Leur but est de te montrer quelque chose d’autre et de tenir la correction à distance par des tromperies de soi faites pour la remplacer.

4. Et pourtant, ton esprit contient seulement ce que tu penses avec Dieu. 2 Tes tromperies de soi ne peuvent pas prendre la place de la vérité. 3 Pas plus qu’un enfant qui jette un bâton dans l’océan ne peut changer le va-et-vient des marées, le réchauffement de l’eau par le soleil, le reflet argenté de la lune sur l’océan la nuit. 4 Donc nous commençons chaque période d’exercice de cette révision en préparant notre esprit à comprendre les leçons que nous lisons et à voir la signification qu’elles nous offrent.

5. Commence chaque jour par consacrer un moment à préparer ton esprit à apprendre ce que chaque idée que tu réviseras ce jour-là peut t’offrir en liberté et en paix. 2 Ouvre ton esprit, dégage-le de toutes les pensées qui voudraient te tromper et laisse cette seule pensée l’occuper pleinement en enlevant le reste :

3 Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

4 Cinq minutes avec cette pensée suffiront pour diriger la journée dans le sens désigné par Dieu et pour placer Son Esprit en charge de toutes les pensées que tu recevras ce jour-là.

6. Elles ne viendront pas de toi seul, car elles seront toutes partagées avec Lui. 2 Ainsi chacune d’elles t’apportera le message de Son Amour, Lui retournant les messages du tien. 3 Ainsi la communion avec le Seigneur des Multitudes sera tienne, comme Lui-même l’a voulu. 4 Et de même que Sa propre complétude se joint à Lui, de même Il Se joindra à toi qui es complet lorsque tu t’unis à Lui, et Lui à toi.

7. Après ta préparation, lis simplement chacune des deux idées qui te sont assignées pour la révision du jour. 2 Puis ferme les yeux et dis-les-toi lentement. 3 Il n’y a rien qui presse maintenant, car tu utilises le temps dans le but approprié. 4 Laisse chaque mot resplendir de la signification que Dieu lui a donnée, telle qu’elle t’a été donnée par Sa Voix. 5 Laisse chaque idée que tu révises ce jour-là t’offrir le don qu’Il a déposé en elle pour que tu l’aies de Lui. 6 Nous n’utiliserons pas d’autre formule que la suivante pour nos exercices :

8. À chaque heure de la journée, porte à ton esprit la pensée par laquelle la journée a commencé et passe avec elle un moment de quiétude. 2 Puis répète les deux idées de ton exercice du jour sans te hâter, avec assez de temps pour voir les dons qu’elles contiennent pour toi, et laisse-les être reçues là où elles étaient destinées.

9. Nous n’ajouterons pas d’autres pensées, mais nous laissons celles-ci être les messages qu’elles sont. 2 Nous n’avons besoin de rien de plus pour nous donner le bonheur et le repos, la quiétude sans fin, la certitude parfaite et tout ce que notre Père veut que nous recevions comme l’héritage que nous avons de Lui. 3 Nous finirons chaque jour de cette révision comme il a commencé, en répétant d’abord la pensée qui a fait de ce jour un moment particulier de bénédiction et de bonheur pour nous; et qui, par notre foi, a ramené le monde des ténèbres à la lumière, de la peine à la joie, de la douleur à la paix, du péché à la sainteté.

10. Dieu te rend grâce, à toi qui t’exerces ainsi à garder Sa Parole. 2 Et quand tu consacres à nouveau ton esprit aux idées du jour avant de t’endormir, Sa gratitude t’entoure dans la paix où Il veut que tu sois à jamais, et que tu apprends maintenant à réclamer à nouveau comme ton héritage.