Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for mai 2015|Monthly archive page

UCEM~LEÇON 131 – Nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 131 – Nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité., Un Cours en Miracles on mai 10, 2015 at 8:16

LEÇON 131

Nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité.

1. L’échec est tout autour de toi tant que tu poursuis des buts qui ne peuvent être atteints. 2 Tu cherches la permanence dans l’impermanent, l’amour où il n’y en a pas, la sécurité parmi le danger, l’immortalité dans les ténèbres du rêve de mort. 3 Qui pourrait réussir, dont le cadre de recherche, et l’endroit où il vient chercher la stabilité, est la contradiction ?

2. Les buts qui sont in-signifiants ne sont pas atteints. 2 Il n’y a pas moyen de les atteindre, car les moyens par lesquels tu les poursuis sont aussi in-signifiants qu’eux. 3 Qui peut utiliser des moyens aussi insensés et espérer par eux gagner quoi que ce soit ? 4 Où peuvent-ils mener ? 5 Et que pourraient-ils accomplir qui offre quelque espoir d’être réel ? 6 La poursuite de l’imaginé conduit à la mort, parce que c’est la quête du néant, et tout en cherchant la vie tu demandes la mort. 7 Tu cherches la sûreté et la sécurité, alors que dans ton cœur tu pries pour le danger et la protection du petit rêve que tu as fait.

3. Or il est inévitable ici de chercher. 2 C’est pour cela que tu es venu, et tu feras sûrement la chose pour laquelle tu es venu. 3 Mais le monde ne peut pas te dicter le but que tu cherches, à moins que tu ne lui en donnes le pouvoir. 4 Autrement, tu es encore libre de choisir un but qui se trouve par-delà le monde et toute pensée mondaine, un but qui te vient d’une idée à laquelle tu as renoncé mais dont tu te souviens, ancienne et pourtant nouvelle; un écho d’un héritage oublié mais qui contient tout ce que tu veux réellement.

4. Réjouis-toi de devoir chercher. 2 Réjouis-toi aussi d’apprendre que tu cherches le Ciel, et que tu dois trouver le but que tu veux réellement. 3 Nul ne peut manquer de vouloir ce but et de l’atteindre à la fin. 4 Le Fils de Dieu ne peut chercher en vain, bien qu’il essaie de forcer le retard, de se tromper lui-même et de penser que c’est l’enfer qu’il cherche. 5 Quand il a tort, il trouve la correction. 6 Quand il s’égare, il est ramené à la tâche qui lui est assignée.

5. Nul ne reste en enfer, car nul ne peut abandonner son Créateur ni affecter Son Amour parfait, intemporel et inchangeable. 2 Tu trouveras le Ciel. 3 Tout ce que tu cherches, sauf cela, tombera. 4 Mais non pas parce que cela t’aura été enlevé. 5 Cela partira parce que tu n’en veux pas. 6 Tu atteindras le but que tu veux réellement aussi certainement que Dieu t’a créé dans l’impeccabilité.

6. Pourquoi attendre le Ciel ? 2 Il est ici aujourd’hui. 3 Le temps est la grande illusion qu’il est passé ou dans le futur. 4 Or cela ne se peut pas, s’il est là où Dieu veut que soit Son Fils. 5 Comment la Volonté de Dieu pourrait-elle être dans le passé, ou encore à venir ? 6 Ce qu’Il veut est maintenant, sans un passé et entièrement sans futur. 7 Cela est aussi éloigné du temps qu’une minuscule bougie l’est d’une étoile distante, ou ce que tu choisis de ce que tu veux réellement.

7. Le Ciel reste la seule alternative à ce monde étrange que tu as fait et à toutes ses voies, à ses motifs changeants et à ses buts incertains, à ses plaisirs douloureux et à ses joies tragiques. 2 Dieu n’a pas fait de contradictions. 3 Ce qui nie sa propre existence et s’attaque soi-même n’est pas de Lui. 4 Il n’a pas fait deux esprits, le Ciel étant l’heureux effet de l’un, et la terre, le triste résultat de l’autre qui est l’opposé du Ciel à tous points de vue.

8. Dieu ne souffre pas de conflit. 2 Sa création n’est pas non plus divisée en deux. 3 Comment se pourrait-il que Son Fils soit en enfer, alors que Dieu Lui-même l’a établi au Ciel ? 4 Pourrait-il perdre ce que la Volonté éternelle lui a donné pour être à jamais sa demeure ? 5 N’essayons pas plus longtemps d’imposer une volonté étrangère au but indivisé de Dieu. 6 Il est ici parce qu’Il veut l’être, et ce qu’Il veut est présent maintenant, au-delà de l’atteinte du temps.

9. Aujourd’hui nous ne choisirons pas un paradoxe à la place de la vérité. 2 Comment le Fils de Dieu pourrait-il faire le temps pour enlever la Volonté de Dieu ? 3 Ainsi il se nie lui-même et contredit ce qui n’a pas d’opposé. 4 Il pense avoir fait un enfer qui s’oppose au Ciel et il croit qu’il demeure dans ce qui n’existe pas, tandis que le Ciel est l’endroit qu’il ne peut trouver.

10. Aujourd’hui, laisse les sottes pensées comme celles-là derrière toi et tourne plutôt ton esprit vers des idées vraies. 2 Nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité, et c’est la vérité que nous cherchons à atteindre aujourd’hui. 3 Nous consacrerons dix minutes à ce but trois fois aujourd’hui, et nous demanderons à voir s’élever le monde réel, pour remplacer les sottes images qui nous sont chères par des idées vraies, s’élevant à la place des pensées qui n’ont pas de signification, pas d’effet, et ni source ni substance dans la vérité.

11. C’est cela que nous admettons au début de nos périodes d’exercice. 2 Commence par ceci :

  • 3 Je demande à voir un monde différent, à avoir une pensée d’un genre différent de celles que j’ai faites.

  • 4 Le monde que je cherche, je ne l’ai pas fait seul; les pensées que je veux avoir ne sont pas les miennes.

5 Observe ton esprit pendant plusieurs minutes et vois, bien que tes yeux soient fermés, le monde insensé que tu penses réel. 6 Passe aussi en revue les pensées qui sont compatibles avec un tel monde, et que tu penses vraies. 7 Puis lâches-en-prise et plonge au-dessous de celles-ci jusqu’au lieu saint où elles ne peuvent entrer. 8 Il y a une porte au-dessous d’elles dans ton esprit, que tu n’as pas pu complètement verrouiller pour cacher ce qui se trouve au-delà.

12. Cherche et trouve cette porte. 2 Mais avant d’essayer de l’ouvrir, rappelle-toi que nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité. 3 C’est cette requête que tu fais aujourd’hui. 4 Il n’y a que cela qui ait une quelconque signification maintenant; il n’y a pas d’autre but maintenant qui soit estimé ni poursuivi; il n’y a rien devant cette porte que tu veuilles vraiment, et c’est seulement ce qui se trouve derrière que tu cherches.

13. Tends la main et vois avec quelle facilité la porte s’ouvre par ta seule intention de la franchir. 2 Des anges éclairent le chemin, de sorte que toutes les ténèbres disparaissent, et tu te tiens dans une lumière si brillante et si claire que tu peux comprendre toutes les choses que tu vois. 3 Un minuscule instant de surprise, peut-être, te fera faire une pause avant de te rendre compte que le monde que tu vois devant toi dans la lumière reflète la vérité que tu connaissais et n’avais pas tout à fait oubliée en t’égarant dans les rêves.

14. Tu ne peux pas échouer aujourd’hui. 2 Avec toi avance le Pur-Esprit que le Ciel t’a envoyé afin qu’un jour tu t’approches de cette porte et qu’avec Son aide tu la passes sans effort, jusqu’à la lumière. 3 Aujourd’hui ce jour est venu. 4 Aujourd’hui Dieu tient l’ancienne promesse faite à Son saint Fils, comme Son Fils se souvient de celle qu’il Lui a faite. 5 C’est un jour de joie, car nous arrivons au moment et au lieu désignés où tu trouveras le but de toutes tes quêtes ici, et de toutes les quêtes du monde, lesquelles finissent ensemble tandis que tu franchis la porte.

15. Rappelle-toi souvent qu’aujourd’hui devrait être un jour de joie particulière, et abstiens-toi des pensées lugubres et des plaintes in-signifiantes. 2 Le temps du salut est venu. 3 Aujourd’hui est désigné par le Ciel même pour être un temps de grâce, pour toi et pour le monde. 4 Si tu oublies cet heureux fait, souviens-t’en avec ceci :

  • 5 Aujourd’hui je cherche et trouve tout ce que je veux.

  • 6 Mon but indivisé me l’offre.

  • 7 Nul ne peut échouer qui cherche à atteindre la vérité.

Publicités

UCEM~LEÇON 130 – Il est impossible de voir deux mondes.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 130 – Il est impossible de voir deux mondes., Un Cours en Miracles on mai 9, 2015 at 8:24

LEÇON 130

Il est impossible de voir deux mondes.

1. La perception est cohérente. 2 Ce que tu vois reflète ta pensée. 3 Et ta pensée ne fait que refléter ton choix de ce que tu veux voir. 4 De cela tes valeurs sont les déterminants, car ce à quoi tu accordes de la valeur, tu dois vouloir le voir, croyant que ce que tu vois est réellement là. 5 Nul ne peut voir un monde auquel son esprit n’a pas accordé de valeur. 6 Et nul ne peut manquer de voir ce qu’il croit vouloir.

2. Or qui peut réellement haïr et aimer en même temps ? 2 Qui peut désirer ce qu’il ne veut pas réel ? 3 Et qui peut choisir de voir un monde dont il a peur ? 4 La peur doit rendre aveugle, car son arme est celle-ci : Ce que tu crains de voir, tu ne peux le voir. 5 Ainsi l’amour et la perception vont de pair, mais la peur obscurcit dans les ténèbres ce qui est là.

3. Qu’est-ce, donc, que la peur peut projeter sur le monde ? 2 Qu’est-ce qui peut être vu dans les ténèbres qui soit réel ? 3 La vérité est éclipsée par la peur, et ce qui reste n’est qu’imaginé. 4 Or qu’est-ce qui peut être réel dans les imaginations aveugles nées de la panique ? 5 Que pourrais-tu vouloir pour que cela te soit montré ? 6 Que pourrais-tu souhaiter garder dans un tel rêve ?

4. La peur a fait tout ce que tu penses voir. 2 Toute séparation, toutes distinctions, et la multitude de différences dont tu crois que le monde est composé. 3 Elles ne sont pas là. 4 L’ennemi de l’amour les a inventées. 5 Or l’amour ne peut avoir d’ennemi ; ainsi elles n’ont pas de cause, pas d’être et pas de conséquence. 6 Elles peuvent être estimées, mais elles restent irréelles. 7 Elles peuvent être recherchées, mais elles ne peuvent être trouvées. 8 Aujourd’hui nous ne les rechercherons pas et nous ne gaspillerons pas cette journée à chercher ce qui ne peut être trouvé.

5. Il est impossible de voir deux mondes qui n’ont aucun chevauchement d’aucune sorte. 2 Cherche l’un, l’autre disparaît. 3 Il n’en reste qu’un. 4 Voilà l’éventail de choix au-delà duquel ta décision ne peut aller. 5 Le réel et l’irréel sont tout ce qu’il y a entre quoi choisir, et rien de plus.

6. Aujourd’hui nous ne tenterons pas de compromis là où aucun n’est possible. 2 Le monde que tu vois est la preuve que tu as déjà fait un choix aussi intégral que son opposé. 3 Ce que nous voudrions apprendre aujourd’hui, c’est plus que juste la leçon que tu ne peux pas voir deux mondes. 4 Elle enseigne aussi que celui que tu vois est tout à fait cohérent du point de vue où tu le vois. 5 Il est tout d’une pièce parce qu’il découle d’une seule émotion et reflète sa source dans tout ce que tu vois.

7. Six fois aujourd’hui, avec gratitude et reconnaissance, nous donnerons avec joie cinq minutes à la pensée qui met fin à tout compromis et tout doute, et nous allons au-delà d’eux tous ne faisant qu’un. 2 Nous ne ferons pas un millier de distinctions in-signifiantes, ni ne tenterons de porter avec nous une petite part d’irréalité, en consacrant notre esprit à trouver seulement ce qui est réel.

8. Commence ta quête de l’autre monde en demandant une force qui est au-delà de la tienne et en reconnaissant ce que c’est que tu cherches. 2 Tu ne veux pas d’illusions. 3 Et tu viens à ces cinq minutes en te vidant les mains de tous les trésors mesquins de ce monde. 4 Tu attends que Dieu t’aide, en disant :

  • 5 Il est impossible de voir deux mondes.

  • 6 Que j’accepte la force que Dieu m’offre et ne voie aucune valeur en ce monde, afin de trouver ma liberté et ma délivrance.

9. Dieu sera là. 2 Car tu as fait appel à la grande puissance infaillible qui fera ce pas de géant avec toi en gratitude. 3 Tu ne manqueras pas non plus de voir Sa reconnaissance s’exprimer en perception tangible et en vérité. 4 Tu ne douteras pas de ce que tu verras car, bien qu’il s’agisse de perception, ce n’est pas la sorte de vue que tes yeux seuls ont jamais vue auparavant. 5 Et tu connaîtras que la force de Dieu t’a soutenu quand tu as fait ce choix.

10. Chaque fois que la tentation surgira aujourd’hui, rejette-la aisément en te souvenant simplement des limites de ton choix. 2 L’irréel ou le réel, le faux ou le vrai est ce que tu vois et seulement ce que tu vois. 3 La perception est cohérente avec ton choix, et c’est l’enfer ou le Ciel qui viennent à toi ne faisant qu’un.

11. Accepte une petite partie de l’enfer pour vraie, et tu as damné tes yeux et maudit ta vue, et ce que tu verras sera certes l’enfer. 2 Or la liberté du Ciel reste toujours dans les limites de ton choix, pour prendre la place de tout ce que l’enfer te montrerait. 3 Tout ce que tu as besoin de dire à n’importe quelle partie de l’enfer, quelque forme qu’elle prenne, c’est simplement ceci :

  • 4 Il est impossible de voir deux mondes.

  • 5 Je cherche ma liberté et ma délivrance, et ceci ne fait pas partie de ce que je veux.

UCEM~LEÇON 129 – Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 129 – Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux., Un Cours en Miracles on mai 8, 2015 at 8:17

LEÇON 129

Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux.

1. Voilà la pensée qui suit de celle que nous avons pratiquée hier. 2 Tu ne peux pas arrêter à l’idée que le monde est sans valeur, car à moins de voir qu’il y a quelque chose d’autre à espérer, tu ne pourras qu’être déprimé. 3 L’important pour nous n’est pas de renoncer au monde mais de l’échanger contre ce qui est bien plus satisfaisant, rempli de joie et capable de t’offrir la paix. 4 Penses-tu que ce monde puisse t’offrir cela ?

2. Peut-être vaudrait-il la peine de passer quelque temps à réfléchir encore une fois à la valeur de ce monde. 2 Tu concèderas peut-être que ce n’est pas une perte de lâcher prise de toute pensée de valeur ici. 3 Le monde que tu vois est certes sans merci, instable, cruel, insoucieux de toi, prompt à la vengeance et d’une haine impitoyable. 4 Il ne donne que pour révoquer et il t’enlève toutes les choses que tu as chéries pendant un moment. 5 On n’y trouve aucun amour durable, car il n’y en a pas ici. 6 Ce monde est le monde du temps, où toutes choses ont une fin.

3. Est-ce une perte de trouver à la place un monde où perdre est impossible; où l’amour dure à jamais, où la haine ne peut exister et où la vengeance n’a pas de signification ? 2 Est-ce une perte de trouver toutes les choses que tu veux réellement et de connaître qu’elles n’ont pas de fin et qu’elles resteront exactement telles que tu les veux tout le temps ? 3 Or même elles seront finalement échangées contre ce dont nous ne pouvons parler, car de là tu vas là où les mots manquent entièrement, dans un silence où le langage est muet mais certainement compris.

4. La communication, non ambiguë et claire comme le jour, reste illimitée pour toute l’éternité. 2 Et Dieu Lui-même parle à Son Fils, comme Son Fils Lui parle. 3 Leur langue n’a pas de mots, car ce qu’Ils disent ne peut pas être symbolisé. 4 Leur connaissance est directe, entièrement partagée et entièrement une. 5 Combien tu es loin de cela, toi qui restes lié à ce monde. 6 Et pourtant combien tu en es proche, quand tu l’échanges contre le monde que tu veux.

5. Maintenant le dernier pas est certain; maintenant tu te tiens à un instant de distance de l’intemporel. 2 Ici tu ne peux regarder qu’en avant et jamais en arrière pour voir à nouveau le monde que tu ne veux pas. 3 Voici le monde qui vient prendre sa place, comme tu délies ton esprit des petites choses que le monde présente pour te garder prisonnier. 4 Ne leur accorde pas de valeur, et elles disparaîtront. 5 Estime-les, et elles te sembleront réelles.

6. Tel est le choix. 2 Quel perte peut-il y avoir pour toi à choisir de ne pas estimer le néant ? 3 Ce monde ne contient rien que tu veuilles réellement, mais ce que tu choisis à la place, tu le veux assurément ! 4 Laisse cela t’être donné aujourd’hui. 5 Cela attend seulement que tu le choisisses, pour prendre la place de toutes les choses que tu cherches mais ne veux pas.

7. Exerce ton désir à faire ce changement dix minutes le matin et dix minutes le soir, et une autre fois entre les deux. 2 Commence par ceci :

  • 3 Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux.

  • 4 Je choisis de voir ce monde-là au lieu de celui-ci, car il n’y a rien ici que je veuille réellement.

5 Puis ferme les yeux sur le monde que tu vois, et dans l’obscurité silencieuse regarde les lumières qui ne sont pas de ce monde s’allumer une à une, jusqu’à ce que là où l’une commence et l’autre finit ait perdu toute signification, comme elles se fondent en une.

8. Aujourd’hui les lumières du Ciel se penchent vers toi, pour luire sur tes paupières tandis que tu reposes au-delà du monde des ténèbres. 2 Voilà une lumière que tes yeux ne peuvent contempler. 3 Or ton esprit peut la voir nettement, et peut comprendre. 4 Un jour de grâce t’est donné aujourd’hui, et nous en sommes reconnaissants. 5 Aujourd’hui nous nous rendons compte que ce que tu craignais de perdre n’était que la perte.

9. Maintenant nous comprenons qu’il n’y a pas de perte. 2 Car nous avons vu enfin son opposé et nous sommes reconnaissants de ce que le choix est fait. 3 À chaque heure souviens-toi de ta décision, et prends un moment pour confirmer ton choix en mettant de côté toute pensée qui te vient et en t’attardant brièvement seulement sur ceci :

  • 4 Le monde que je vois ne contient rien que je veuille.

  • 5 Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux.

UCEM~LEÇON 128 – Le monde que je vois ne contient rien que je veuille.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 128 – Le monde que je vois ne contient rien que je veuille., Un Cours en Miracles on mai 7, 2015 at 8:20

LEÇON 128

Le monde que je vois ne contient rien que je veuille.

1. Le monde que tu vois n’a rien dont tu aies besoin à t’offrir; rien que tu puisses utiliser d’aucune façon, ni quoi que ce soit qui serve à te donner de la joie. 2 Crois cette pensée et tu es sauvé d’années de misère, d’innombrables déceptions, et d’espoirs qui tournent en cendres amères de désespoir. 3 Il n’en est pas un qui ne doive accepter cette pensée pour vraie, s’il veut laisser le monde derrière lui et s’essorer par-delà sa mesquine portée et ses petites voies.

2. Chaque chose que tu estimes ici n’est qu’une chaîne qui te lie au monde, et elle ne servira pas d’autre fin que celle-là. 2 Car tout doit servir le but que tu lui as donné, jusqu’à ce que tu y voies un but différent. 3 Le seul but digne de ton esprit que contienne ce monde est de le dépasser sans t’attarder à percevoir quelque espoir où il n’y en a pas. 4 Ne sois plus trompé. 5 Le monde que tu vois ne contient rien que tu veuilles.

3. Échappe aujourd’hui des chaînes que tu mets à ton esprit quand tu perçois le salut ici. 2 Car ce que tu estimes, tu en fais une partie de toi tel que tu te perçois. 3 Toutes les choses par lesquelles tu cherches à rehausser ta valeur à tes yeux, te limitent davantage, te cachent ta valeur, et ajoutent une autre barre à la porte menant à la véritable prise de conscience de ton Soi.

4. Ne laisse rien qui se rapporte aux pensées du corps retarder ton progrès vers le salut, et ne permets pas que la tentation de croire que le monde contient quoi que ce soit que tu veuilles te retienne. 2 Rien ici n’est à chérir. 3 Rien ici ne vaut un seul instant de retard et de douleur, un seul moment d’incertitude et de doute. 4 Ce qui est sans valeur n’offre rien. 5 La certitude quant à la valeur ne peut se trouver dans ce qui n’a pas de valeur.

5. Aujourd’hui nous nous exerçons à lâcher prise de toute pensée des valeurs que nous avons données au monde. 2 Nous le laissons libre des buts que nous avons donnés à ses aspects, à ses phases et à ses rêves. 3 Nous le tenons sans but dans nos esprits et nous le relâchons de tout ce que nous souhaitons qu’il soit. 4 Ainsi nous levons les chaînes qui barrent la porte de la délivrance de ce monde, et nous allons au-delà de toutes les petites valeurs et de tous les buts diminués.

6. Arrête-toi et sois calme un court moment, et vois comme tu t’élèves loin au-dessus du monde quand tu délivres ton esprit des chaînes et le laisses chercher le niveau où il se trouve chez lui. 2 Il sera reconnaissant d’être libre un moment. 3 Il connaît où est sa place. 4 Libère simplement ses ailes et il s’envolera plein d’assurance et de joie pour rejoindre son saint but. 5 Laisse-le reposer en son Créateur, et qu’il soit ramené là à la santé d’esprit, à la liberté et à l’amour.

7. Donne-lui dix minutes de repos trois fois aujourd’hui. 2 Et quand tes yeux s’ouvriront par après, tu n’estimeras rien de ce que tu vois autant que tu le faisais quand tu le regardais auparavant. 3 Tout ton point de vue sur le monde aura changé d’un tout petit peu, chaque fois que tu laisseras ton esprit s’évader de ses chaînes. 4 Il n’est pas à sa place dans le monde. 5 Ta place à toi est là où il voudrait être, et où il va se reposer lorsque tu le délivres du monde. 6 Ton Guide est sûr. 7 Ouvre-Lui ton esprit. 8 Sois calme et repose-toi.

8. Protège aussi ton esprit tout le long de la journée. 2 Et quand tu penses voir quelque valeur dans un aspect ou une image du monde, refuse d’imposer cette chaîne à ton esprit, mais dis-toi avec une certitude tranquille :

  • 3 Je ne serai pas tenté par ceci de me retarder.

  • 4 Le monde que je vois ne contient rien que je veuille.

UCEM~LEÇON 127 – Il n’est d’amour que celui de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 127 - Il n’est d’amour que celui de Dieu., Un Cours en Miracles on mai 6, 2015 at 8:03

LEÇON 127

Il n’est d’amour que celui de Dieu.

1. Peut-être penses-tu que différentes sortes d’amour sont possibles. 2 Peut-être penses-tu qu’il y a une sorte d’amour pour ceci, une sorte pour cela; une façon d’aimer l’un, une autre façon d’en aimer encore un autre. 3 L’amour est un. 4 Il n’a pas de parties séparées et pas de degrés; pas de sortes ni de niveaux, pas de divergences et pas de distinctions. 5 Il est pareil à soi-même, inchangé d’un bout à l’autre. 6 Il ne change jamais selon la personne ou la circonstance. 7 C’est le Cœur de Dieu et aussi de Son Fils.

2. La signification de l’amour est obscure à quiconque pense que l’amour peut changer. 2 Il ne voit pas qu’un amour changeant doit être impossible. 3 Et il pense ainsi qu’il peut aimer à certains moments et haïr à d’autres moments. 4 Il pense aussi que l’amour peut être accordé à l’un, et pourtant rester soi-même bien qu’il soit refusé à d’autres. 5 Croire ces choses à propos de l’amour, c’est ne pas le comprendre. 6 S’il pouvait faire de telles distinctions, il faudrait qu’il juge entre le juste et le pécheur, et qu’il perçoive le Fils de Dieu en parties séparées.

3. L’amour ne peut pas juger. 2 Étant lui-même un, il voit tout ne faisant qu’un. 3 Sa signification réside dans l’unité. 4 Et elle doit échapper à l’esprit qui pense qu’il est partial ou en parties. 5 Il n’est d’amour que celui de Dieu, et tout l’amour est Sien. 6 Il n’est pas d’autre principe qui gouverne là où l’amour n’est pas. 7 L’amour est une loi sans opposé. 8 Son entièreté est la puissance qui tient toutes choses en une, le lien entre le Père et le Fils qui garde les Deux à jamais les mêmes.

4. Aucun cours dont le but est de t’enseigner à te souvenir de ce que tu es réellement ne pourrait manquer d’insister sur le fait qu’il ne peut jamais y avoir de différence entre ce que tu es réellement et ce qu’est l’amour. 2 La signification de l’amour est la tienne, partagée par Dieu Lui-même. 3 Car ce que tu es est ce qu’Il est. 4 Il n’est d’amour que le Sien, et ce qu’Il est, est tout ce qui est. 5 Il n’y a pas de limite qui Lui soit imposée; ainsi tu es illimité toi aussi.

5. Aucune des lois auxquelles le monde obéit ne peut t’aider à saisir la signification de l’amour. 2 Ce que le monde croit a été fait pour cacher la signification de l’amour et la garder sombre et secrète. 3 Il n’est pas un principe que le monde soutient qui ne viole la vérité de ce qu’est l’amour et de ce que tu es toi aussi.

6. Ne cherche pas dans le monde pour trouver ton Soi. 2 L’amour ne se trouve pas dans les ténèbres et dans la mort. 3 Or il est parfaitement apparent aux yeux qui voient et aux oreilles qui entendent la Voix de l’amour. 4 Aujourd’hui nous nous exerçons à libérer ton esprit de toutes les lois auxquelles tu penses devoir obéir, de toutes les limites dans lesquelles tu vis, et de tous les changements que tu penses faire partie de la destinée humaine. 5 Aujourd’hui nous faisons le plus grand de tous les pas que ce cours requiert dans ton avancée vers son but établi.

7. Si tu acquiers aujourd’hui la plus faible lueur de ce que l’amour signifie, tu auras avancé d’une distance qui ne se mesure pas et d’un temps qui ne peut se compter en années vers ta délivrance. 2 Alors réjouissons-nous ensemble de donner quelque temps à Dieu aujourd’hui, en comprenant qu’il n’y a pas meilleur usage du temps que celui-là.

8. Pendant quinze minutes deux fois aujourd’hui, échappe de chaque loi à laquelle tu crois maintenant. 2 Ouvre ton esprit et repose-toi. 3 Du monde qui semble te garder prisonnier, n’importe qui peut échapper qui ne le chérit pas. 4 Retire toute la valeur que tu as placée dans ses maigres offrandes et ses dons insensés, et laisse le don de Dieu les remplacer tous.

9. Fais appel à ton Père, certain que Sa Voix répondra. 2 Lui-même l’a promis. 3 Et Lui-même placera une étincelle de vérité dans ton esprit partout où tu abandonneras une fausse croyance, une noire illusion de ta propre réalité et de ce que l’amour signifie. 4 Il luira à travers tes vaines pensées aujourd’hui, et t’aidera à comprendre la vérité de l’amour. 5 Avec amour et douceur, Il demeurera avec toi, tandis que tu permettras à Sa Voix d’enseigner la signification de l’amour à ton esprit propre et ouvert. 6 Et Il bénira cette leçon de Son Amour.

10. Aujourd’hui la légion d’années futures à attendre le salut disparaît devant l’intemporalité de ce que tu apprends. 2 Rendons grâce aujourd’hui de ce qu’un futur pareil au passé nous est épargné. 3 Aujourd’hui nous laissons le passé derrière nous pour ne plus jamais nous en souvenir. 4 Et nous levons les yeux sur un présent différent, où un avenir se fait jour en tous points différent du passé.

11. Le monde en son enfance est né à nouveau. 2 Et nous le regarderons croître en santé et en force, pour répandre sa bénédiction sur tous ceux qui viennent apprendre à repousser le monde qu’ils pensaient avoir été fait dans la haine afin d’être l’ennemi de l’amour. 3 Maintenant tous sont rendus libres, avec nous. 4 Maintenant ils sont tous nos frères dans l’Amour de Dieu.

12. Nous nous souviendrons d’eux tout le long de la journée, parce que nous ne pouvons pas laisser à l’extérieur de notre amour une partie de nous-mêmes si nous voulons connaître notre Soi. 2 Au moins trois fois par heure pense à quelqu’un qui fait le voyage avec toi et qui est venu apprendre ce que tu dois apprendre. 3 Et lorsqu’il te vient à l’esprit, donne-lui ce message de ton Soi :

  • 4 Je te bénis, mon frère, de l’Amour de Dieu, que je voudrais partager avec toi.

  • 5 Car je voudrais apprendre la joyeuse leçon qu’il n’est d’amour que celui de Dieu, le tien, le mien et celui de tous.

UCEM~LEÇON 126 – Tout ce que je donne est donné à moi-même.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 126 - Tout ce que je donne est donné à moi-même., Un Cours en Miracles on mai 5, 2015 at 8:35

LEÇON 126

Tout ce que je donne est donné à moi-même.

1. L’idée d’aujourd’hui, qui est complètement étrangère à l’ego et à la pensée du monde, est cruciale pour le renversement de pensée que ce cours amènera. 2 Si tu croyais cet énoncé, il n’y aurait rien qui fasse problème dans le pardon complet, la certitude de but et la sûre direction. 3 Tu comprendrais le moyen par lequel le salut vient à toi, et tu n’hésiterais pas à l’utiliser maintenant.

2. Considérons ce que tu crois, à la place de cette idée. 2 Il te semble que les autres personnes sont à part de toi et capables de se conduire de certaines façons qui n’ont pas d’influence sur tes pensées, ni les tiennes sur les leurs. 3 Par conséquent, tes attitudes n’ont pas d’effet sur eux, et leurs appels à l’aide n’ont aucun rapport avec les tiens. 4 De plus, tu penses qu’ils peuvent pécher sans affecter la perception que tu as de toi-même, tandis que tu peux juger leur péché tout en restant à part de la condamnation et en paix.

3. Quand tu “pardonnes” un péché, il n’y a pas de gain pour toi directement. 2 Tu fais la charité à quelqu’un d’indigne, simplement pour faire ressortir que tu es meilleur, sur un plan supérieur à celui à qui tu pardonnes. 3 Il n’a pas mérité ta tolérance charitable, accordée à quelqu’un qui est indigne de ce don, parce que ses péchés l’ont rabaissé au-dessous d’une véritable égalité avec toi. 4 Il ne peut pas prétendre à ton pardon. 5 C’est un don qui lui est offert, mais guère à toi-même.

4. Ainsi le pardon est-il fondamentalement déraisonnable; c’est un caprice charitable, bienveillant mais immérité, un don accordé à certains moments, refusé à d’autres. 2 Immérité, il est juste de le refuser, et il n’est pas juste non plus que tu doives souffrir quand il est refusé. 3 Le péché que tu pardonnes n’est pas le tien. 4 C’est quelqu’un à part de toi qui l’a commis. 5 Et si alors tu lui fais la grâce de lui donner ce qu’il ne mérite pas, le don n’est pas plus à toi que ne l’était son péché.

5. Si cela est vrai, le pardon n’a pas de base sûre et fiable sur laquelle reposer. 2 C’est une excentricité par laquelle tu choisis parfois de donner avec indulgence un sursis immérité. 3 Or il te reste le droit de ne pas laisser le pécheur échapper à la juste rétribution de son péché. 4 Penses-tu que le Seigneur du Ciel permettrait que le salut du monde dépende de cela ? 5 N’est-ce pas que Sa Sollicitude pour toi serait bien petite, si ton salut reposait sur un caprice ?

6. Tu ne comprends pas le pardon. 2 Tel que tu le vois, ce n’est qu’un frein à une attaque ouverte, qui ne requiert aucune correction dans ton esprit. 3 Il ne peut pas te donner la paix tel que tu la perçois. 4 Il ne constitue pas le moyen de te délivrer de ce que tu vois chez quelqu’un d’autre que toi. 5 Il n’a pas le pouvoir de rétablir ton unité avec cet autre dans ta conscience. 6 Il n’est pas ce que Dieu avait l’intention qu’il soit pour toi.

7. Ne Lui ayant pas fait le don qu’Il demande de toi, tu ne peux pas reconnaître Ses dons, et tu penses qu’Il ne te les a pas faits. 2 Or te demanderait-Il un don à moins qu’il ne soit pour toi ? 3 Pourrait-Il Se satisfaire de gestes vides et évaluer des dons si mesquins comme étant dignes de Son Fils ? 4 Le salut est un meilleur don que cela. 5 Et le véritable pardon, comme moyen par lequel il est atteint, doit guérir l’esprit qui donne, car donner, c’est recevoir. 6 Ce qui reste non reçu n’a pas été donné, mais ce qui a été donné doit avoir été reçu.

8. Aujourd’hui nous essayons de comprendre cette vérité que donneur et receveur sont le même. 2 Tu auras besoin d’aide pour rendre cela signifiant, parce que c’est tellement étranger aux pensées auxquelles tu es habitué. 3 Mais l’Aide Dont tu as besoin est là. 4 Donne-Lui ta foi aujourd’hui, et demande-Lui de partager ta pratique de la vérité aujourd’hui. 5 Et si tu ne saisis qu’une toute petite lueur de la délivrance qui réside dans l’idée à laquelle nous nous exerçons aujourd’hui, ce sera un jour de gloire pour le monde.

9. Donne quinze minutes deux fois aujourd’hui pour tenter de comprendre l’idée du jour. 2 C’est par cette pensée que le pardon prend sa juste place dans tes priorités. 3 C’est la pensée qui délivrera ton esprit de chaque barrière à ce que signifie le pardon et te permettra de te rendre compte de la valeur qu’il a pour toi.

10. En silence ferme les yeux sur le monde qui ne comprend pas le pardon, et cherche asile dans le lieu tranquille où les pensées sont changées et les fausses croyances abandonnées. 2 Répète l’idée d’aujourd’hui et demande de l’aide pour comprendre ce qu’elle signifie réellement. 3 Sois désireux d’être enseigné. 4 Réjouis-toi d’entendre la Voix de la vérité et de la guérison te parler, et tu comprendras les paroles qu’Il dit et tu reconnaîtras que ce sont tes paroles qu’Il te dit.

11. Aussi souvent que tu le peux, rappelle-toi que tu as un but aujourd’hui, un but qui donne une valeur particulière à ce jour pour toi-même et pour tous tes frères. 2 Ne laisse pas ton esprit oublier ce but trop longtemps, mais dis-toi :

  • 3 Tout ce que je donne est donné à moi-même.

  • 4 L’Aide dont j’ai besoin pour apprendre que cela est vrai est avec moi maintenant.

  • 5 Et je Lui ferai confiance.

6 Puis passe un moment tranquille, ouvrant ton esprit à Sa correction et à Son Amour. 7 Et ce que tu entendras de Lui, tu le croiras, car ce qu’Il donne sera reçu par toi.

UCEM~LEÇON 125 – Dans la quiétude je reçois la Parole de Dieu aujourd’hui.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 125 - Dans la quiétude je reçois la Parole de Dieu aujourd’hui., Un Cours en Miracles on mai 4, 2015 at 8:13

LEÇON 125

Dans la quiétude je reçois la Parole de Dieu aujourd’hui.

1. Qu’aujourd’hui soit un jour de silence et d’écoute dans la quiétude. 2 Ton Père veut que tu entendes Sa Parole aujourd’hui. 3 Il t’appelle du plus profond de ton esprit où Il demeure. 4 Entends-Le aujourd’hui. 5 Nulle paix n’est possible jusqu’à ce que Sa Parole soit entendue de par le monde, jusqu’à ce que ton esprit, en écoutant dans la quiétude, accepte le message que le monde doit entendre pour introduire le temps tranquille de la paix.

2. C’est par toi que ce monde changera. 2 Il n’y a pas d’autre moyen qui puisse le sauver, car le plan de Dieu est simplement ceci : le Fils de Dieu est libre de se sauver lui-même, à qui la Parole de Dieu a été donnée comme Guide, à jamais dans son esprit et à ses côtés, pour le conduire avec sûreté à la maison de son Père, de sa propre volonté, libre à jamais comme celle de Dieu. 3 Il n’est pas conduit par force, mais seulement par amour. 4 Il n’est pas jugé, mais seulement sanctifié.

3. Dans le calme nous entendrons la Voix de Dieu aujourd’hui, sans l’intrusion de nos pensées mesquines, sans nos désirs personnels, sans aucun jugement sur Sa sainte Parole. 2 Nous ne nous jugerons pas nous-mêmes aujourd’hui, car ce que nous sommes ne peut être jugé. 3 Nous nous tenons à l’écart de tous les jugements que le monde a posés sur le Fils de Dieu. 4 Il ne le connaît pas. 5 Aujourd’hui nous n’écouterons pas le monde mais nous attendrons en silence la Parole de Dieu.

4. Écoute, saint Fils de Dieu, ton Père parler. 2 Sa Voix voudrait te donner Sa Parole sainte, pour répandre de par le monde la nouvelle du salut et le saint temps de la paix. 3 Nous nous rassemblons aujourd’hui autour du trône de Dieu, le lieu tranquille au-dedans de l’esprit où Il demeure à jamais, dans la sainteté qu’Il a créée et ne quittera jamais.

5. Il n’a pas attendu que tu Lui rendes ton esprit pour te donner Sa Parole. 2 Il ne S’est pas caché de toi pendant que tu t’égarais un moment loin de Lui. 3 Il ne chérit pas les illusions que tu entretiens à ton sujet. 4 Il connaît Son Fils et Il veut qu’il reste partie de Lui, peu importe ses rêves, peu importe sa folie qui veut que sa volonté n’est pas la sienne.

6. Aujourd’hui Il te parle. 2 Sa Voix attend ton silence, car Sa Parole ne peut être entendue jusqu’à ce que ton esprit soit quiet un instant, et que les désirs in-signifiants soient apaisés. 3 Attends Sa Parole dans la quiétude. 4 Il y a une paix au-dedans de toi à laquelle tu fais appel aujourd’hui, pour aider à préparer ton esprit très saint à entendre parler la Voix pour son Créateur.

7. Trois fois aujourd’hui, aux moments les plus propices au silence, mets dix minutes à ne plus écouter le monde et choisis plutôt d’écouter tendrement la Parole de Dieu. 2 Il te parle de plus près que ton cœur. 3 Sa Voix est plus proche que ta main. 4 Son Amour est tout ce que tu es et qu’Il est : le même que toi, et toi le même que Lui.

8. C’est ta voix que tu écoutes tandis qu’Il te parle. 2 C’est ta parole qu’Il prononce. 3 C’est la Parole de la liberté et de la paix, de l’union de volonté et de but, sans séparation ni division dans l’Esprit indivisé du Père et du Fils. 4 Dans la quiétude, écoute ton Soi aujourd’hui et laisse-Le te dire que Dieu n’a jamais quitté Son Fils, et que tu n’as jamais quitté ton Soi.

9. Sois seulement tranquille. 2 Tu n’auras besoin d’aucune autre règle pour laisser tes exercices d’aujourd’hui t’élever au-dessus de la pensée du monde et libérer ta vision des yeux du corps. 3 Sois seulement calme et écoute. 4 Tu entendras la Parole dans laquelle la Volonté de Dieu le Fils se joint à la Volonté de son Père, ne faisant qu’un avec elle, sans illusions interposées dans ce qui est entièrement indivisible et vrai. 5 Au passage de chaque heure aujourd’hui, sois calme un moment et rappelle-toi que tu as un but particulier pour cette journée : dans la quiétude, recevoir la Parole de Dieu.

UCEM~LEÇON 124 – Que je me souvienne que je ne fais qu’un avec Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 124 - Que je me souvienne que je ne fais qu’un avec Dieu., Un Cours en Miracles on mai 3, 2015 at 8:26

LEÇON 124

Que je me souvienne que je ne fais qu’un avec Dieu.

1. Aujourd’hui nous rendrons grâce à nouveau de notre Identité en Dieu. 2 Notre demeure est sûre, notre protection est garantie dans tout ce que nous faisons, et le pouvoir et la force sont à notre disposition dans toutes nos entreprises. 3 Nous ne pouvons échouer en rien. 4 Tout ce que nous touchons prend une lumière brillante qui bénit et qui guérit. 5 Ne faisant qu’un avec Dieu et avec l’univers, nous allons notre chemin en nous réjouissant à la pensée que Dieu Lui-même vient partout avec nous.

2. Combien nos esprits sont saints ! 2 Et tout ce que nous voyons reflète la sainteté au-dedans de l’esprit qui ne fait qu’un avec Dieu et avec soi-même. 3 Combien les erreurs disparaissent facilement, et la mort fait place à la vie éternelle. 4 Nos pieds laissent de brillantes empreintes qui indiquent la voie vers la vérité, car Dieu est notre Compagnon tandis que nous parcourons le monde un court moment. 5 Et ceux qui viennent à notre suite reconnaissent la voie parce que la lumière que nous portons reste derrière, tout en demeurant avec nous qui continuons d’avancer.

3. Ce que nous recevons est le don éternel que nous faisons à ceux qui viennent ensuite, ainsi qu’à ceux qui sont venus avant ou qui sont restés un moment avec nous. 2 Et Dieu, Qui nous aime de l’amour égal dans lequel nous avons été créés, nous sourit et nous offre le bonheur que nous avons donné.

4. Aujourd’hui nous ne douterons pas de Son Amour pour nous et nous ne remettrons pas en question Sa protection et Sa sollicitude. 2 Nulle anxiété in-signifiante ne peut s’interposer entre notre foi et la conscience que nous avons de Sa Présence. 3 Nous ne faisons qu’un avec Lui aujourd’hui dans la reconnaissance et le souvenir. 4 Nous Le sentons dans nos cœurs. 5 Nos esprits contiennent Ses Pensées, nos yeux contemplent Sa beauté dans tout ce que nous regardons. 6 Aujourd’hui nous voyons seulement ce qui est aimant et digne d’être aimé.

5. Nous le voyons dans l’apparence de la douleur, et la douleur cède à la paix. 2 Nous le voyons chez les frénétiques, les tristes et les affligés, les solitaires et les apeurés, qui sont ramenés à la tranquillité et à la paix d’esprit dans lesquelles ils ont été créés. 3 Nous le voyons chez les mourants et chez les morts aussi, les ramenant à la vie. 4 Tout cela nous le voyons parce que nous l’avons d’abord vu en nous-mêmes.

6. Il n’est pas un miracle qui puisse jamais être nié à ceux qui connaissent qu’ils ne font qu’un avec Dieu. 2 Il n’est pas une de leurs pensées qui n’ait le pouvoir de guérir toute forme de souffrance en qui que ce soit, en des temps révolus et des temps encore à venir, aussi facilement qu’en ceux qui marchent à leur côté maintenant. 3 Leurs pensées sont intemporelles, aussi à part de la distance qu’elles sont à part du temps.

7. Nous nous joignons dans cette conscience quand nous disons que nous ne faisons qu’un avec Dieu. 2 Car par ces mots, nous disons aussi que nous sommes sauvés et guéris; que nous pouvons sauver et guérir en conséquence. 3 Nous avons accepté, et maintenant nous voudrions donner. 4 Car nous voudrions garder les dons que notre Père nous a faits. 5 Aujourd’hui nous voudrions faire l’expérience de nous-mêmes ne faisant qu’un avec Lui, afin que le monde partage notre re-connaissance de la réalité. 6 Dans notre expérience, le monde est libéré. 7 Comme nous nions notre séparation d’avec notre Père, il est guéri avec nous.

8. La paix soit avec toi aujourd’hui. 2 Assure ta paix en t’exerçant à prendre conscience que tu ne fais qu’un avec ton Créateur, comme Lui avec toi. 3 Au moment qui semblera le plus opportun aujourd’hui, consacre une demi-heure à la pensée que tu ne fais qu’un avec Dieu. 4 C’est la première fois que nous tentons une plus longue période pour laquelle nous ne donnons ni règles ni mots particuliers pour guider ta méditation. 5 Nous compterons sur la Voix de Dieu pour parler comme il Lui semble bon aujourd’hui, certains qu’Il n’y manquera pas. 6 Demeure avec Lui pendant cette demi-heure. 7 Il fera le reste.

9. Le bénéfice pour toi ne sera pas moindre si tu crois que rien ne se passe. 2 Tu n’es peut-être pas prêt à accepter le gain aujourd’hui. 3 Or un jour, quelque part, il te viendra, et tu ne manqueras pas de le reconnaître quand il se fera jour avec certitude dans ton esprit. 4 Cette demi-heure sera encadrée d’or, chaque minute étant comme un diamant serti autour du miroir que t’offrira cet exercice. 5 Et tu y verras la face du Christ comme reflet du tien.

10. Aujourd’hui peut-être, peut-être demain, tu verras ta propre transfiguration dans le miroir que cette demi-heure sainte te présentera, pour t’y regarder. 2 Quand tu seras prêt, tu la trouveras là, au-dedans de ton esprit, qui attendait d’être trouvée. 3 Tu te souviendras alors de la pensée à laquelle tu as donné cette demi-heure, conscient et reconnaissant de ce que jamais un temps ne fut mieux passé.

11. Aujourd’hui peut-être, peut-être demain, tu regarderas dans ce miroir et tu comprendras que la lumière sans péché que tu vois t’appartient, que la beauté que tu contemples est la tienne. 2 Compte cette demi-heure comme le don que tu fais à Dieu, avec la certitude que ce qu’Il te rendra sera un sentiment d’amour qui dépasse ton entendement, une joie trop profonde pour que tu la comprennes, une vue trop sainte pour que les yeux du corps la voient. 3 Or tu peux être sûr qu’un jour, aujourd’hui peut-être, peut-être demain, tu comprendras et tu entendras et tu verras.

12. Ajoute d’autres joyaux au cadre d’or qui tient le miroir à toi offert aujourd’hui, en te répétant à chaque heure :

  • 2 Que je me souvienne que je ne fais qu’un avec Dieu, uni à tous mes frères et à mon Soi, dans une sainteté et une paix éternelles.

UCEM~LEÇON 123 – Je remercie mon Père des dons qu’Il me fait.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 123 - Je remercie mon Père des dons qu’Il me fait, Un Cours en Miracles on mai 2, 2015 at 8:39

LEÇON 123

Je remercie mon Père des dons qu’Il me fait.

1. Soyons pleins de gratitude aujourd’hui. 2 Nous sommes arrivés à des sentiers plus doux et des routes plus lisses. 3 Il n’y a pas de pensée de retour en arrière et pas de résistance implacable à la vérité. 4 Il reste quelque vacillement, quelques petites objections et un peu d’hésitation, mais tu peux bien être reconnaissant des gains que tu as faits et qui sont bien plus grands que tu ne l’imagines.

2. Une journée consacrée maintenant à la gratitude ajoutera le bénéfice d’avoir une idée de la mesure réelle de tous les gains que tu as faits, des dons que tu as reçus. 2 Sois heureux aujourd’hui, et rempli d’amour reconnaissant, que ton Père ne t’ait pas laissé à toi-même ni laissé errer seul dans les ténèbres. 3 Sois reconnaissant qu’Il t’ait sauvé du soi que tu pensais avoir fait pour prendre Sa place et celle de Sa création. 4 Rends-Lui grâce aujourd’hui.

3. Remercie-Le de ne pas t’avoir abandonné et de ce que Son Amour continuera à jamais de luire sur toi, à jamais sans changement. 2 Rends grâce aussi d’être inchangeable, car le Fils qu’Il aime est inchangeable comme Lui. 3 Sois reconnaissant d’être sauvé. 4 Sois heureux d’avoir une fonction à remplir dans le salut. 5 Sois reconnaissant de ce que ta valeur transcende de loin tes maigres dons et tes jugements mesquins sur celui que Dieu a établi comme Son Fils.

4. Avec gratitude aujourd’hui nous élevons nos cœurs au-dessus du désespoir, et nous levons des yeux reconnaissants et non plus baissés vers la poussière. 2 Aujourd’hui nous entonnons le chant de gratitude, en l’honneur du Soi dont Dieu a voulu qu’Il soit notre véritable Identité en Lui. 3 Aujourd’hui nous sourions à chacun de ceux que nous voyons tandis que nous allons d’un pas plus léger faire ce qui nous est assigné.

5. Nous n’allons pas seuls. 2 Et nous rendons grâce de ce qu’en notre solitude un Ami soit venu pour nous dire la Parole salvatrice de Dieu. 3 Et merci à toi de L’écouter. 4 Sa Parole est muette si elle n’est pas entendue. 5 En Le remerciant, les remerciements sont aussi pour toi. 6 Un message inentendu ne sauvera pas le monde, quelle que soit la puissance de la Voix qui parle, quel que soit l’amour que contient le message.

6. Merci à toi qui as entendu, car tu deviens le messager qui porte Sa Voix avec toi et laisse Son écho résonner tout autour du monde. 2 Reçois les remerciements de Dieu aujourd’hui, tandis que tu Le remercies. 3 Car tes remerciements, Il voudrait te les offrir, puisqu’Il reçoit tes dons avec amour et gratitude, et te les rend mille fois et cent mille fois de plus qu’ils n’ont été donnés. 4 Il bénira tes dons en les partageant avec toi. 5 Ainsi ils s’accroissent en pouvoir et en force, jusqu’à remplir le monde de bonheur et de gratitude.

7. Reçois Ses remerciements et offre-Lui les tiens pendant quinze minutes deux fois aujourd’hui. 2 Et tu te rendras compte à Qui tu rends grâce, et Qui Il remercie quand tu Le remercies. 3 Cette demi-heure sainte à Lui donnée te sera rendue en années pour chaque seconde; en pouvoir de sauver le monde incommensurablement plus vite pour L’avoir remercié.

8. Reçois Ses remerciements et tu comprendras avec quel amour Il te tient dans Son Esprit, combien est profonde et illimitée Sa sollicitude pour toi, combien est parfaite Sa gratitude envers toi. 2 Souviens-toi de penser à Lui à chaque heure et rends-Lui grâce de tout ce qu’Il a donné à Son Fils, afin qu’il s’élève au-dessus du monde, se souvenant de son Père et de son Soi.

UCEM~LEÇON 122 – Le pardon offre tout ce que je veux.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 122 - Le pardon offre tout ce que je veux., Un Cours en Miracles on mai 1, 2015 at 8:11

LEÇON 122

Le pardon offre tout ce que je veux.

1. Que pourrais-tu vouloir que le pardon ne puisse donner ? 2 Veux-tu la paix ? 3 Le pardon l’offre. 4 Veux-tu le bonheur, un esprit tranquille, une certitude quant au but et un sentiment de valeur et de beauté qui transcende le monde ? 5 Veux-tu sollicitude et sécurité, et la chaleur d’une protection sûre pour toujours ? 6 Veux-tu une quiétude qui ne peut être dérangée, une douceur qui ne peut jamais être blessée, un bien-être profond et durable et un repos si parfait qu’il ne peut jamais être contrarié ?

2. Tout cela et plus, le pardon te l’offre. 2 Il étincelle dans tes yeux quand tu t’éveilles et te donne la joie avec laquelle tu commences la journée. 3 Il détend ton front pendant que tu dors et repose sur tes paupières, de sorte que tu ne voies pas de rêves de peur et de mal, de malice et d’attaque. 4 Et quand tu t’éveilles à nouveau, il t’offre encore un jour de bonheur et de paix. 5 Tout cela et plus, le pardon te l’offre.

3. Le pardon laisse le voile être levé qui cache la face du Christ à ceux qui posent sur le monde un regard qui ne pardonne pas. 2 Il te laisse reconnaître le Fils de Dieu et vide ta mémoire de toutes pensées mortes afin que le souvenir de ton Père puisse franchir le seuil de ton esprit. 3 Que voudrais-tu que le pardon ne puisse donner ? 4 Quels autres dons que ceux-ci valent d’être recherchés ? 5 Quelle valeur imaginaire, quel effet banal ou quelle promesse passagère, qui jamais ne sera tenue, peut contenir plus d’espoir que ce qu’apporte le pardon ?

4. Pourquoi chercherais-tu une réponse autre que la réponse qui répondra à tout ? 2 Voilà la parfaite réponse, donnée à des questions imparfaites, des requêtes in-signifiantes, un désir sans enthousiasme d’entendre, et moins qu’une moitié de diligence et une confiance partielle. 3 Voilà la réponse ! 4 Ne la cherche plus. 5 Tu n’en trouveras pas d’autre à la place.

5. Le plan de Dieu pour ton salut ne peut changer ni ne peut échouer. 2 Sois reconnaissant de ce qu’il reste exactement comme Il l’a prévu. 3 Inchangeablement, il se tient devant toi comme une porte ouverte, et passé le seuil il t’appelle avec chaleur et bienvenue, t’enjoignant à entrer et à faire comme chez toi, où tu es à ta place.

6. Voilà la réponse ! 2 Voudrais-tu rester dehors pendant que le Ciel tout entier t’attend à l’intérieur ? 3 Pardonne et sois pardonné. 4 Comme tu donnes, tu recevras. 5 Il n’y a pas d’autre plan pour le salut du Fils de Dieu. 6 Réjouissons-nous aujourd’hui qu’il en soit ainsi, car ici nous avons une réponse, claire et nette, au-delà de toute tromperie en sa simplicité. 7 Toutes les complexités que le monde a tissées de fragiles toiles d’araignée disparaissent devant la puissance et la majesté de cet énoncé extrêmement simple de la vérité.

7. Voilà la réponse ! 2 Ne t’en détourne pas pour errer de nouveau sans but. 3 Accepte le salut maintenant. 4 C’est le don de Dieu, et non du monde. 5 Le monde ne peut pas faire de dons d’une quelconque valeur à un esprit qui a reçu comme sien ce que Dieu a donné. 6 Dieu veut que le salut soit reçu aujourd’hui, et que les embrouillements de tes rêves ne t’en cachent plus le néant.

8. Ouvre les yeux aujourd’hui et regarde un monde heureux de sécurité et de paix. 2 Le pardon est le moyen par lequel il vient prendre la place de l’enfer. 3 Dans la quiétude, il se lève pour saluer tes yeux ouverts et remplir ton cœur d’une profonde tranquillité tandis que d’anciennes vérités, à jamais nouveau-nées, montent à ta conscience. 4 Ce dont tu te souviendras alors est à jamais indescriptible. 5 Or ton pardon te l’offre.

9. En nous souvenant des dons que fait le pardon, nous entreprenons nos exercices aujourd’hui avec la foi et l’espoir que ce sera le jour où le salut sera à nous. 2 C’est avec sincérité et joie que nous le chercherons aujourd’hui, conscients que nous tenons la clef dans nos mains, acceptant la réponse du Ciel à l’enfer que nous avons fait, mais où nous ne voudrions plus rester.

10. Matin et soir nous donnons avec joie un quart d’heure à la quête dans laquelle la fin de l’enfer est garantie. 2 Commence avec espoir, car nous avons atteint le tournant où la route devient bien plus facile. 3 Maintenant le chemin est court qui nous reste à parcourir. 4 Nous sommes certes près de la fin désignée du rêve.

11. Immerge-toi dans le bonheur en commençant les périodes d’exercice, car elles te présentent les sûres récompenses des questions qui ont reçu réponse et ce qu’apporte ton acceptation de la réponse. 2 Aujourd’hui il te sera donné de ressentir la paix qu’offre le pardon ainsi que la joie que le lever du voile te présente.

12. Devant la lumière que tu recevras aujourd’hui, le monde pâlira jusqu’à disparaître, et tu verras se lever un autre monde que tu n’as pas de mots pour représenter. 2 Maintenant nous entrons directement dans la lumière et nous recevons les dons qui ont été tenus en réserve pour nous depuis le commencement du temps, et gardés en attente de ce jour.

13. Le pardon offre tout ce que tu veux. 2 Aujourd’hui toutes les choses que tu veux te sont données. 3 Ne laisse pas tes dons s’estomper durant la journée, quand tu retournes à nouveau dans un monde de changements et de retournements, ainsi que de mornes apparences. 4 Garde tes dons clairement à la conscience en voyant l’inchangeable au cœur du changement, la lumière de la vérité derrière les apparences.

14. Ne sois pas tenté de laisser tes dons s’échapper et glisser dans l’oubli, mais tiens-les fermement à l’esprit en tentant d’y penser au moins une minute au passage de chaque quart d’heure. 2 Rappelle-toi combien ces dons sont précieux par le rappel suivant, qui a le pouvoir de tenir tes dons dans ta conscience tout le long de la journée :

  • 3 Le pardon offre tout ce que je veux.

  • 4 Aujourd’hui j’ai accepté cela pour vrai.

  • 5 Aujourd’hui j’ai reçu les dons de Dieu.