Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce […].’ Category

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce (…).

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 2, 2017 at 8:39

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

Introduction aux leçons

J’INVOQUE LE NOM DE DIEU ET LE MIEN.(2)

Publicités

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce (…).

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 2, 2016 at 9:35

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

Introduction au Livre d’exercices pour étudiants

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce (…).

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 2, 2015 at 9:15

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2014 at 12:09

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2013 at 12:47

3 jan ~ babel_rotterdamg

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2012 at 1:41

3 janvier ~ 2images

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

 AUDIO

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2011 at 1:03

3 jan ~ images

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

L’audio de la leçon 3 ici

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 3 – LEÇON 3 Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2010 at 1:06

3 jan ~ babel_rotterdamg

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

L’Inspiration

Grandeur versus grandiosité

1. La grandeur est de Dieu et de Lui seul. 2 Par conséquent elle est en toi. 3 Chaque fois que tu en prends conscience, même très vaguement, tu abandonnes l’ego automatiquement, parce qu’en présence de la grandeur de Dieu l’in-signifiance de l’ego devient parfaitement apparente. 4 Quand cela se produit, bien qu’il n’y comprenne rien, l’ego croit que son « ennemi » a frappé et il tente d’offrir des dons pour t’induire à retourner sous sa « protection ». 5 L’infatuation est la seule offrande qu’il puisse faire. 6 La grandiosité de l’ego est son alternative à la grandeur de Dieu. 7 Laquelle choisiras-tu ?

2. La grandiosité est toujours une couverture du désespoir. 2 Elle est sans espoir parce qu’elle n’est pas réelle. 3 C’est une tentative pour contrebalancer ta petitesse, basée sur la croyance que la petitesse est réelle. 4 Sans cette croyance, la grandiosité est in-signifiante et il ne serait pas possible que tu en veuilles. 5 L’essence de la grandiosité est la compétitivité, parce qu’elle comporte toujours l’attaque. 6 C’est une tentative délirante pour faire plus et non pour défaire. 7 Nous avons dit plus tôt que l’ego oscille entre la suspicion et la méchanceté. 8 Il reste suspicieux aussi longtemps que tu désespères de toi-même. 9 Il passe à la méchanceté quand tu décides de ne pas tolérer l’abaissement de soi et d’y chercher remède. 10 Alors il t’offre l’illusion de l’attaque comme « solution ».

3. L’ego ne comprend pas la différence entre grandeur et grandiosité, parce qu’il ne voit pas de différence entre les impulsions miraculeuses et ses propres croyances opposées à l’ego. 2 Je t’ai dit que l’ego est conscient d’une menace sur son existence, mais qu’il ne fait aucune distinction entre ces deux sortes de menaces très différentes. 3 Son profond sentiment de vulnérabilité le rend incapable de jugement, sauf dans le sens de l’attaque. 4 Quand l’ego se sent menacé, sa seule décision est à savoir s’il doit attaquer maintenant ou se retirer pour attaquer plus tard. 5 Si tu acceptes son offre de grandiosité, il attaquera immédiatement. 6 Si tu ne l’acceptes pas, il attendra.

4. L’ego est immobilisé en présence de la grandeur de Dieu, parce que Sa Grandeur établit ta liberté. 2 Même la plus petite indication de ta réalité chasse littéralement l’ego de ton esprit, parce que tu abandonnes tout investissement en lui. 3 La grandeur est totalement sans illusions, et parce qu’elle est réelle elle est irrésistiblement convaincante. 4 Or la conviction de réalité ne te restera pas à moins que tu ne permettes pas à l’ego de l’attaquer. 5 L’ego fera tous ses efforts pour retrouver et mobiliser ses énergies contre ta délivrance. 6 Il te dira que tu es insane et soutiendra que la grandeur ne peut pas être une réelle partie de toi à cause de la petitesse en laquelle il croit. 7 Or ta grandeur n’est pas délirante parce que tu ne l’as pas faite. 8 Tu as fait la grandiosité et tu en as peur parce qu’elle est une forme d’attaque, mais ta grandeur est de Dieu, Qui l’a créée à partir de Son Amour.

5. De ta grandeur, tu ne peux que bénir, parce que ta grandeur est ton abondance. 2 En bénissant, tu la tiens dans ton esprit, la protégeant des illusions et te gardant toi-même dans l’Esprit de Dieu. 3 Souviens-toi toujours que tu ne peux être nulle part, sauf dans l’Esprit de Dieu. 4 Quand tu oublies cela, tu perds espoir et tu attaques.

6. L’ego dépend uniquement de ton désir de le tolérer. 2 Si tu es désireux de regarder ta grandeur, tu ne peux pas désespérer et tu ne peux donc pas vouloir l’ego. 3 Ta grandeur est la réponse de Dieu à l’ego, parce qu’elle est vraie. 4 Petitesse et grandeur ne peuvent coexister, et il n’est pas possible non plus qu’elles alternent. 5 Petitesse et grandiosité peuvent et doivent alterner, puisque  les deux ne sont pas vraies et sont donc au même niveau. 6 Étant le niveau du changement, l’expérience qu’on en fait est changeante et les extrêmes en sont la caractéristique essentielle.

7. Vérité et petitesse sont le déni l’une de l’autre parce que la grandeur est vérité. 2 La vérité n’oscille pas; elle est toujours vraie. 3 Quand la grandeur t’échappe, tu l’as remplacée par quelque chose que tu as fait. 4 C’est peut-être la croyance en la petitesse; peut-être la croyance en la grandiosité. 5 Or ce doit être insane parce que ce n’est pas vrai. 6 Ta grandeur ne te trompera jamais, mais tes illusions le feront toujours. 7 Les illusions sont des tromperies. 8 Tu ne peux pas triompher, mais tu es exalté. 9 Et dans cet état d’exaltation, tu en cherches d’autres comme toi pour te réjouir avec eux.

8. Il est facile de distinguer entre grandeur et grandiosité, parce que l’amour t’est rendu et l’orgueil ne l’est pas. 2 L’orgueil ne produit pas de miracles; par conséquent, il te privera des véritables témoins de la réalité. 3 La vérité n’est ni obscure ni cachée, mais son évidence pour toi réside dans la joie que tu apportes à ses témoins, qui te la montrent. 4 Ils témoignent de ta grandeur mais ils ne peuvent témoigner de l’orgueil parce que l’orgueil n’est pas partagé. 5 Dieu veut que tu contemples ce qu’Il a créé parce que c’est Sa joie.

9. Ta grandeur peut-elle être arrogante quand Dieu Lui-même en témoigne ? 2 Et que peut-il y avoir de réel qui n’ait pas de témoins ? 3 Que peut-il en sortir de bon ? 4 Et s’il n’en sort rien de bon, le Saint-Esprit ne peut pas l’utiliser. 5 Ce qu’Il ne peut pas transformer en la Volonté de Dieu n’existe pas du tout. 6 La grandiosité est délirante parce qu’elle est utilisée pour remplacer ta grandeur. 7 Or ce que Dieu a créé ne peut pas être remplacé. 8 Dieu est incomplet sans toi parce que Sa grandeur est totale, et tu ne peux pas en être absent.

10. Tu es tout à fait irremplaçable dans l’Esprit de Dieu. 2 Personne d’autre ne peut remplir la part que tu y prends; et tant que tu laisses vacante ta part de lui, ta place éternelle attend simplement ton retour. 3 Dieu, par Sa Voix, te la rappelle, et Dieu Lui-même y garde tes extensions en sécurité. 4 Or tu ne les connais pas jusqu’à ce que tu leur retournes. 5 Tu ne peux pas remplacer le Royaume, et tu ne peux pas te remplacer toi-même. 6 Dieu, Qui connaît ta valeur, ne le voudrait pas, or donc cela n’est pas. 7 Ta valeur est dans l’Esprit de Dieu; par conséquent, elle n’est pas seulement dans le tien. 8 T’accepter toi-même tel que Dieu t’a créé ne peut pas être de l’arrogance, parce que c’est le déni de l’arrogance. 9 Ce qui est arrogant, c’est d’accepter ta petitesse, parce que cela signifie que tu crois que ton évaluation de toi-même est plus vraie que celle de Dieu.

11. Or si la vérité est indivisible, ton évaluation de toi-même doit être celle de Dieu. 2 Tu n’as pas établi ta valeur et elle n’a pas besoin de défense. 3 Rien ne peut l’attaquer ni prévaloir contre elle. 4 Elle ne varie pas. 5 Elle est, simplement. 6 Demande au Saint-Esprit ce qu’elle est et Il te le dira, mais n’aie pas peur de Sa réponse, parce qu’elle vient de Dieu. 7 C’est une réponse exaltée à cause de sa Source, mais la Source est vraie et Sa réponse l’est aussi. 8 Écoute et ne mets pas en question ce que tu entends, car Dieu ne trompe pas. 9 Il voudrait que tu remplaces la croyance de l’ego en la petitesse par Sa Propre Réponse exaltée à ce que tu es, afin que tu cesses de la mettre en question et la connaisses pour ce qu’elle est.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce […].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2009 at 11:15

3 janvier ~ fadedghostimage2

Leçon 3 ici

4. Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. 2. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois. (L-I.Intr.4 ici)

Voilà le but du livre d’exercices: entraîner mon esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. Même si les leçons me semblent difficiles ou même inutiles et même ennuyantes, je ne dois pas oublier le but de ce livre d’exercices si je veux atteindre une nouvelle façon de voir le monde.

De plus il m’est spécifié dans la leçon 3 ce qu’est l’intérêt des exercices:

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile. (L-I.3.2 ici)

En pratiquant ces trois premières leçons, je  comprends l’importance du passé dans tout ce que je vois et par le fait même je me rends conscient de l’importance des processus qui sont mis en place dans le Cours pour me défaire du passé soit le pardon, l’Expiation et le Saint-Esprit. Tous ces moyens qui me sont donnés sont là pour me défaire du passé. Lorsque je suis dans la douleur, je ne suis pas dans le moment présent mais bien dans le passé. Ce que je vois, bien que douloureux mais qui ne signifie quoi que ce soit, c’est du passé. Dans un premier temps, je dois reconnaître que je ne vois que le passé et c’est ce qui m’est enseigné aujourd’hui afin de pouvoir le dissiper: “L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement.”(L-I.3 ici)

Pour plus d’éclaircissements en ce qui à trait au passé, au pardon, au Saint-Esprit et à l’Expiation, la section III du chapitre 17, intitulé “Les ombres du passé” est très éclairante à cet égard. (T-17.III ici)