Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.’ Category

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2017 at 7:08

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

2. QUI SONT LEURS ÉLÈVES ?

Chapitre 6: INTRODUCTION

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2016 at 7:38

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

Chapitre 6: IV. La seule Réponse

LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici. – Audio

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2015 at 8:12

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2014 at 7:55

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2013 at 11:22

9 avril ~ plan-of-salvation

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 9, 2012 at 12:23

9 avril ~ plan-of-salvation

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

AUDIO

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

  • 7 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

  • 6 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

  • 3 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

  • 4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 8, 2011 at 11:51

9 avril ~ earth sunrise2

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

L’audio de la leçon 99 ici

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

  • 7 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

  • 6 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

  • 3 Le salut est ma seule fonction ici.
  • 4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

  • 4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

UCEM~LEÇON 99 ~ Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 9, 2010 at 12:38

9 avril ~ 031

LEÇON 99

Le salut est ma seule fonction ici.

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappele-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

L’Inspiration

Les deux évaluations

1. La Volonté de Dieu est ton salut. 2 Se pourrait-il qu’Il ne t’ait pas donné les moyens de le trouver ? 3 S’Il veut que tu l’aies, Il doit l’avoir rendu possible et facile à obtenir. 4 Tes frères sont partout. 5 Tu n’as pas à chercher loin pour ton salut. 6 Chaque minute et chaque seconde te donnent une chance de te sauver toi-même. 7 Ne perds pas ces chances; non pas parce qu’elles ne reviendront plus, mais parce qu’il n’est pas besoin de retarder la joie. 8 Dieu veut pour toi le bonheur parfait maintenant. 9 Est-il possible que ce ne soit pas aussi ta volonté ? 10 Et est-il possible que ce ne soit pas aussi la volonté de tes frères ?

2. Considère, donc, qu’en cette volonté conjointe, et en elle seule, vous êtes tous unis. 2 Il peut y avoir désaccord sur tout le reste, mais pas là-dessus. 3 C’est donc là que la paix demeure. 4 Et tu demeures dans la paix quand tu le décides. 5 Or tu ne peux pas demeurer dans la paix à moins d’accepter l’Expiation, parce que l’Expiation est la voie vers la paix. 6 La raison en est très simple et si évidente qu’elle passe souvent inaperçue. 7 L’ego a peur de ce qui est évident, puisque l’évidence est la caractéristique essentielle de la réalité. 8 Or tu ne peux pas passer par-dessus à moins de ne pas regarder.

3. Il est parfaitement évident que si le Saint-Esprit regarde avec amour tout ce qu’Il perçoit, Il te regarde, toi, avec amour. 2 Son évaluation de toi est basée sur Sa connaissance de ce que tu es; ainsi Il t’évalue véritablement. 3 Et cette évaluation doit être dans ton esprit, parce qu’Il y est. 4 L’ego est aussi dans ton esprit, parce que tu l’y as accepté. 5 Son évaluation de toi, toutefois, est l’exact opposé de celle du Saint-Esprit, parce que l’ego ne t’aime pas. 6 Il est inconscient de ce que tu es, et il est entièrement méfiant à l’égard de tout ce qu’il perçoit, parce que ses perceptions sont si changeantes. 7 Par conséquent, l’ego est capable au mieux de suspicion et au pire de méchanceté. 8 Voilà sa portée. 9 Il ne peut pas l’excéder à cause de son incertitude. 10 Et il ne peut jamais aller au-delà parce qu’il ne peut jamais être certain.

4. Tu as donc dans ton esprit deux évaluations conflictuelles de toi-même, et elles ne peuvent pas être vraies toutes les deux. 2 Tu ne te rends pas compte encore à quel point ces évaluations diffèrent complètement l’une de l’autre parce que tu ne comprends pas combien la perception que le Saint-Esprit a de toi est élevée en réalité. 3 Rien de ce que tu fais ne peut Le tromper, parce qu’Il n’oublie jamais ce que tu es. 4 Tout ce que tu fais trompe l’ego, surtout quand tu réponds au Saint-Esprit, parce qu’alors sa confusion augmente. 5 Par conséquent, l’ego est particulièrement susceptible de t’attaquer lorsque tu réagis avec amour, parce qu’il t’a évalué comme étant non aimant et tu vas à l’encontre de son jugement. 6 L’ego s’attaquera à tes motifs dès qu’ils ne s’accorderont nettement plus avec la perception qu’il a de toi. 7 C’est alors qu’il passera brusquement de la suspicion à la méchanceté, puisque son incertitude est augmentée. 8 Or il est sûrement inutile de contre-attaquer. 9 Qu’est-ce que cela pourrait signifier, sinon que tu es d’accord avec l’ego sur son évaluation de ce que tu es ?

5. Si tu choisis de te considérer non aimant, tu ne seras pas heureux. 2 Tu te condamnes toi-même et tu dois donc te considérer insuffisant. 3 Voudrais-tu te tourner vers l’ego pour qu’il t’aide à échapper d’un sentiment d’insuffisance qu’il a produit et qu’il doit maintenir pour assurer son existence ? 4 Peux-tu échapper à son évaluation de toi en usant des méthodes mêmes qu’il utilise pour garder cette image intacte ?

6. Tu ne peux pas évaluer un système de croyance insane de l’intérieur. 2 Sa portée t’en empêche. 3 Tu peux seulement aller par-delà et le regarder à partir d’un endroit où la santé d’esprit existe, et voir le contraste. 4 Ce n’est que par ce contraire que l’insanité peut être jugée insane. 5 Avec la grandeur de Dieu en toi, tu as choisi d’être petit et de te lamenter sur ta petitesse. 6 À l’intérieur du système qui a dicté ce choix, ces lamentations sont inévitables. 7 Là ta petitesse est un fait établi et tu ne demandes pas : « Qui l’a établie ? » 8 La question est in-signifiante à l’intérieur du système de pensée de l’ego, parce qu’elle mettrait tout le système de pensée en question.

7. J’ai dit que l’ego ne connaît pas ce qu’est une réelle question. 2 Un manque de connaissance quel qu’il soit est toujours associé à l’indésir de connaître, et cela produit un manque total de connaissance pour la simple raison que la connaissance est totale. 3 Par conséquent, ne pas mettre en question ta petitesse, c’est nier toute connaissance et garder intact tout le système de pensée de l’ego. 4 Tu ne peux pas conserver une partie d’un système de pensée, parce qu’il ne peut être remis en question qu’en son fondement. 5 Et celui-ci doit être remis en question de par-delà le système de pensée, parce qu’à l’intérieur son fondement se tient. 6 Le Saint-Esprit juge et rejette la réalité du système de pensée de l’ego simplement parce qu’Il connaît que son fondement n’est pas vrai. 7 Par conséquent, rien de ce qui en surgit ne signifie quoi que ce soit. 8 Le Saint-Esprit juge toute croyance que tu as en fonction de son origine. 9 Si elle vient de Dieu, Il connaît qu’elle est vraie. 10 Si elle ne vient pas de Lui, Il connaît qu’elle ne signifie rien.

8. Chaque fois que tu mets en question ta valeur, dis-toi:

2 Dieu Lui-même est incomplet sans moi.

3 Souviens-t’en quand l’ego parle, et tu ne l’entendras pas. 4 La vérité à ton sujet est si élevée que rien d’indigne de Dieu n’est digne de toi. 5 Choisis donc ce que tu veux en ce sens, et n’accepte rien que tu n’offrirais pas à Dieu comme entièrement digne de Lui. 6 Tu ne veux rien d’autre. 7 Retourne-Lui ta part, et Il te donnera tout de Lui-même en échange du retour de ce qui Lui appartient et Le rend complet.

UCEM~LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 99 - Le salut est ma seule fonction ici., Un Cours en Miracles on avril 9, 2009 at 7:54

9 avril ~ pardon

La leçon d’aujourd’hui ici

1. Le salut et le pardon sont les mêmes. 2 Ils impliquent tous les deux que quelque chose ne va pas; quelque chose dont il faut être sauvé, pardonné; quelque chose de travers qui a besoin d’un changement correcteur; quelque chose d’à part ou de différent de la Volonté de Dieu. 3 Ainsi les deux termes impliquent une chose impossible qui s’est pourtant produite, d’où il résulte qu’un état de conflit est perçu entre ce qui est et ce qui ne pourrait jamais être.

2. La vérité et l’illusion sont égales maintenant, car les deux se sont produites. 2 L’impossible devient la chose pour laquelle tu as besoin de pardon, dont tu as besoin d’être sauvé. 3 Le salut devient maintenant la zone frontière entre la vérité et l’illusion. 4 Il reflète la vérité parce qu’il est le moyen par lequel tu peux échapper des illusions. 5 Or ce n’est pas encore la vérité parce qu’il défait ce qui n’a jamais été fait.

3. Comment pourrait-il y avoir le moindre lieu de rencontre où la terre et le Ciel puissent être réconciliés dans un esprit où les deux existent ? 2 L’esprit qui voit des illusions les pense réelles. 3 Elles ont une existence en ceci qu’elles sont des pensées. 4 Et pourtant elles ne sont pas réelles, parce que l’esprit qui pense ces pensées est séparé de Dieu.

4. Qu’est-ce qui joint l’esprit et les pensées séparés à l’Esprit et à la Pensée qui sont un à jamais? 2 Quel plan pourrait garder la vérité inviolée, tout en reconnaissant le besoin qu’apportent les illusions, et en offrant les moyens par lesquels elles sont défaites, sans attaque et sans trace de douleur ? 3 Que pourrait être ce plan, sinon une Pensée de Dieu par laquelle ce qui n’a jamais été fait passe inaperçu, et les péchés sont oubliés qui n’ont jamais été réels ?

5. Le Saint-Esprit tient ce plan de Dieu exactement tels qu’Il a été reçu de Lui dans l’Esprit de Dieu et dans le tien. 2 Il est à part du temps en ceci que sa Source est intemporelle. 3 Or il opère dans le temps, parce que tu crois que le temps est réel. 4 Inébranlé, le Saint-Esprit regarde ce que tu vois : le péché, la douleur et la mort, le chagrin, la séparation et la perte. 5 Or il connaît qu’une chose doit encore être vraie : Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

6. Voilà la Pensée qui porte les illusions à la vérité, et qui les voit comme des apparences derrière lesquelles se trouvent l’inchangeable et le sûr. 2 Voilà la Pensée qui sauve et qui pardonne, parce qu’elle ne met aucune foi dans ce qui ne fut pas créé par la seule Source qu’elle connaisse. 3 Voilà la Pensée dont la fonction est de sauver en te donnant la sienne comme ta propre fonction. 4 Le salut est ta fonction, avec Celui à Qui le plan fut donné. 5 Maintenant ce plan t’est confié à toi, avec Lui. 6 Il a une seule réponse pour les apparences, indépendamment de leur forme, de leur taille, de leur profondeur ou de n’importe quel attribut qu’elles semblent avoir :

7 Le salut est ma seule fonction ici.

8 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

7. Toi qui feras encore des miracles, sois sûr de bien t’exercer à l’idée d’aujourd’hui. 2 Essaie de percevoir la force dans ce que tu dis, car c’est dans ces mots que réside ta liberté. 3 Ton Père t’aime. 4 Tout ce monde de douleur n’est pas Sa Volonté. 5 Pardonne-toi la pensée qu’Il voulait cela pour toi. 6 Puis laisse la Pensée par laquelle Il a remplacé toutes tes erreurs entrer dans les coins enténébrés de ton esprit, qui a pensé les pensées qui n’ont jamais été Sa Volonté.

8. Cette partie appartient à Dieu, comme le reste. 2 Elle ne pense pas ses pensées solitaires, pour les rendre réelles en les cachant de Lui. 3 Laisse entrer la lumière, et tu ne verras aucun obstacle à ce qu’Il veut pour toi. 4 Ouvre tes secrets à Sa douce lumière, et vois avec quel éclat cette lumière brille encore en toi.

9. Exerce-toi à Sa Pensée aujourd’hui, et laisse Sa lumière chercher et éclairer tous les coins enténébrés, et les traverser pour les joindre au reste. 2 C’est la Volonté de Dieu que ton esprit ne fasse qu’un avec le Sien. 3 C’est la Volonté de Dieu d’avoir un seul Fils. 4 C’est la Volonté de Dieu que Son seul Fils soit toi. 5 Réfléchis à ces choses durant les exercices d’aujourd’hui, et commence la leçon que nous apprenons aujourd’hui par cette instruction sur les voies de la vérité :

6 Le salut est ma seule fonction ici.

7 Le salut et le pardon sont les mêmes.

8 Puis tourne-toi vers Celui Qui partage ta fonction ici, et laisse-Le t’enseigner ce que tu as besoin d’apprendre pour mettre de côté toute peur et pour connaître ton Soi comme étant l’Amour qui n’a pas d’opposé en toi.

10. Pardonne toutes pensées qui s’opposeraient à la vérité de ta complétude, de ton unité et de ta paix. 2 Tu ne peux pas perdre les dons que ton Père a faits. 3 Tu ne veux pas être un autre soi. 4 Tu n’as pas de fonction qui ne soit de Dieu. 5 Pardonne-toi celle que tu pensais avoir faite. 6 Le pardon et le salut sont les mêmes. 7 Pardonne ce que tu as fait et tu es sauvé.

11. Il y a un message particulier pour aujourd’hui, qui a le pouvoir d’enlever à jamais de ton esprit toutes formes de doute et de peur. 2 Si tu es tenté de les croire vraies, souviens-toi que les apparences ne peuvent résister à la vérité que contiennent ces puissantes paroles :

3 Le salut est ma seule fonction ici.

4 Dieu est encore Amour, et cela n’est pas Sa Volonté.

12. Ta seule fonction te dit que tu es un. 2 Rappelle-t’en entre les moments où tu donnes cinq minutes à partager avec Celui Qui partage le plan de Dieu avec toi. 3 Rappelle-toi :

4 Le salut est ma seule fonction ici.

5 Ainsi tu répands le pardon sur ton esprit et tu laisses toute peur être doucement mise de côté pour que l’amour trouve sa juste place en toi et te montre que tu es le Fils de Dieu.

L’inspiration

Père, aujourd’hui je suis Ton Fils à nouveau. (L-II.234 ici)

1. Aujourd’hui nous allons anticiper le temps où les rêves de péché et de culpabilité auront disparu et où nous aurons atteint la sainte paix que nous n’avons jamais quittée. 2 Ce n’est qu’un tout petit instant qui s’est écoulé entre l’éternité et l’intemporel. 3 Cet intervalle fut si bref qu’il n’y eut aucune faille dans la continuité, ni aucune rupture dans les pensée qui sont à jamais unifiées ne faisant qu’un. 4 Rien n’est jamais arrivé pour troubler la paix de Dieu le Père et le Fils. 5 Cela, nous l’acceptons aujourd’hui pour entièrement vrai.

2. Nous te remercions, Père, de ne pouvoir perdre le souvenir de Toi et de Ton Amour. 2 Nous reconnaissons notre sécurité et Te rendons grâce de tous les dons que Tu nous as accordés, de toute l’aide aimante que nous avons reçue, de Ta patience éternelle et de la Parole que Tu nous as donnée que nous sommes sauvés.