Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.’ Category

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2017 at 6:51

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

3. Quels sont les niveaux d’enseignement ?

Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)

Publicités

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2016 at 7:56

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut. – Audio

Chapitre 6:V.A  Les leçons du Saint-Esprit – A

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2015 at 8:08

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2014 at 8:11

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2013 at 11:20

10 avril ~ tumblr_l6yra4epMF1qc9erzo1_500

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2012 at 11:08

10 avril ~ bonheur

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

AUDIO

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 9, 2011 at 11:47

10 avril ~ tumblr_l6yra4epMF1qc9erzo1_500

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

L’audio de la leçon 100 ici

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 10, 2010 at 12:37

10 avril ~ guerison7

LEÇON 100

Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

L’Inspiration

Choisis à nouveau

1. La tentation a une seule leçon qu’elle voudrait enseigner sous toutes ses formes, partout où elle se produit. 2 Elle voudrait persuader le saint Fils de Dieu qu’il est un corps, né dans ce qui doit mourir, incapable d’échapper à sa fragilité et lié par ce qu’il lui ordonne de ressentir. 3 Il fixe les limites de ce qu’il peut faire; son pouvoir est la seule force qu’il ait; et sa compréhension ne peut pas excéder sa minuscule portée. 4 Voudrais-tu être cela, si le Christ t’apparaissait dans toute Sa gloire, en te demandant seulement ceci:

5 Choisis à nouveau si tu veux prendre ta place parmi les sauveurs du monde, ou rester en enfer et y tenir tes frères ?

6 Car Il est venu, et Il demande cela.

2. Comment fais-tu ce choix ? 2 Comme cela est facile à expliquer ! 3 Tu choisis toujours entre ta faiblesse et la force du Christ en toi. 4 Et ce que tu choisis est ce que tu penses réel. 5 Simplement en n’utilisant jamais la faiblesse pour diriger tes actions, tu ne lui as donné aucun pouvoir. 6 Et la lumière du Christ en toi est mise en charge de tout ce que tu fais. 7 Car tu Lui as apporté ta faiblesse et Il t’a donné Sa force à la place.

3. Les épreuves ne sont que des leçons que tu as manqué d’apprendre et qui te sont présentées à nouveau, de sorte que là où tu avais fait le mauvais choix auparavant, tu peux maintenant en faire un meilleur, échappant ainsi de toute la douleur que t’avait apportée ce que tu as choisi auparavant. 2 Dans chaque difficulté, chaque détresse et chaque perplexité, le Christ t’appelle et dit doucement : “Mon frère, choisis à nouveau.” 3 Il ne voudrait pas laisser une seule source de douleur non guérie, ni aucune image pour voiler la vérité. 4 Il voudrait enlever toute la misère de toi, que Dieu a créé comme autel à la joie. 5 Il ne voudrait pas te laisser inconsolé, seul dans des rêves d’enfer, mais il voudrait délivrer ton esprit de tout ce qui te cache Sa face. 6 Sa Sainteté est tienne parce qu’Il est le seul pouvoir qui est réel en toi. 7 Sa force est tienne parce qu’Il est le Soi que Dieu a créé comme Son seul Fils.

4. Les images que tu fais ne peuvent prévaloir contre ce que Dieu Lui-même voudrait que tu sois. 2 N’aie jamais peur, donc, de la tentation, mais vois-la telle qu’elle est : une autre chance de choisir à nouveau et de laisser la force du Christ prévaloir en chaque circonstance et en chaque endroit où tu avais auparavant élevé une image de toi-même. 3 Car ce qui paraît cacher la face du Christ est impuissant devant Sa majesté, et disparaît devant Sa sainte vision. 4 Les sauveurs du monde, qui voient comme Lui, sont simplement ceux qui choisissent Sa force au lieu de leur propre faiblesse, vue à part de Lui. 5 Ils rédimeront le monde, car ils sont joints dans toute la puissance de la Volonté de Dieu. 6 Et ce qu’ils veulent est seulement ce qu’Il veut.

5. Apprends donc l’heureuse habitude de répondre à toute tentation de te percevoir toi-même comme faible et misérable par ces mots:

2 Je suis tel que Dieu m’a créé. 3 Son Fils ne peut pas souffrir. 4 Et je suis Son Fils.

5 Ainsi la force du Christ est invitée à prévaloir, remplaçant toute ta faiblesse par la force qui vient de Dieu et ne peut jamais faillir. 6 Ainsi les miracles sont aussi naturels que la peur et l’agonie paraissent l’être avant que le choix de la sainteté n’ait été fait. 7 Car avec ce choix toutes les fausses distinctions ont disparu, les alternatives illusoires sont mises de côté, et rien ne reste pour interférer avec la vérité.

6. Tu es tel que Dieu t’a créé, comme l’est chaque chose vivante que tu regardes, en dépit des images que tu vois. 2 Ce que tu vois comme maladie et douleur, comme faiblesse, souffrance et perte, n’est que la tentation de te percevoir toi-même sans défense et en enfer. 3 N’y cède pas, et tu verras toute la douleur, sous toutes ses formes, où qu’elle se produise, disparaître simplement comme brume au soleil. 4 Un miracle est venu guérir le Fils de Dieu et fermer la porte à ses rêves de faiblesse, ouvrant la voie à son salut et à sa délivrance. 5 Choisis à nouveau ce que tu voudrais qu’il soit, en te souvenant que chacun de tes choix établit ta propre identité telle que tu la verras et la croiras.

7. Ne me nie pas le petit don que je demande, quand en échange je dépose à tes pieds la paix de Dieu, et le pouvoir d’apporter cette paix à quiconque va errant dans le monde, incertain et seul, et dans une constante frayeur. 2 Car il t’est donné de te joindre à lui et par le Christ en toi de dévoiler ses yeux et de le laisser voir le Christ en lui.

8. Mes frères dans le salut, ne manquez pas d’entendre ma voix et d’écouter mes paroles. 2 Je ne demande que votre propre délivrance. 3 Il n’y a pas de place pour l’enfer dans un monde dont la beauté peut encore être si intense et si intégrale qu’il n’y a qu’un pas de là au Ciel. 4 À vos yeux fatigués, j’apporte une vision d’un monde différent, si nouveau, si propre et frais que vous oublierez la douleur et le chagrin que vous voyiez auparavant. 5 Or c’est une vision que vous devez partager avec tous ceux que vous voyez, car autrement vous ne la verrez pas. 6 C’est en offrant ce don que vous le faites vôtre. 7 Et Dieu a décrété, avec amour et bonté, qu’il était pour vous.

9. Réjouissons-nous de pouvoir parcourir le monde et trouver de si nombreuses occasions de percevoir encore une autre situation où le don de Dieu peut à nouveau être reconnu comme nôtre ! 2 Ainsi disparaîtront tous les vestiges de l’enfer, les péchés secrets et les haines cachées. 3 Et toute la beauté qu’ils dissimulaient apparaît à nos yeux comme les jardins du Ciel, pour nous élever bien au-dessus des routes épineuses sur lesquelles nous voyagions avant que le Christ n’apparaisse. 4 Entendez-moi, mes frères, entendez et joignez-vous à moi. 5 Dieu a décrété que je ne pouvais pas appeler en vain, et dans Sa certitude je repose. 6 Car vous entendrez et vous choisirez à nouveau. 7 Et par ce choix chacun est rendu libre.

10. Je Te rends grâce, Père, de ces saints qui sont mes frères comme ils sont Tes Fils. 2 Ma foi en eux est la Tienne. 3 Je suis aussi sûr qu’ils viendront à moi que Tu l’es de ce qu’ils sont et seront à jamais. 4 Ils accepteront le don que je leur offre, parce que Tu me l’as donné en leur nom. 5 Et comme je ne voudrais faire que Ta sainte Volonté, ainsi choisiront-ils. 6 Je Te rends grâce pour eux. 7 Le chant du salut résonnera de par le monde chaque fois qu’ils choisiront. 8 Car nous sommes unis dans un même but, et la fin de l’enfer est proche.

11. En heureuse bienvenue, j’ai la main tendue vers chaque frère qui voudrait se joindre à moi afin d’aller au-delà de la tentation, et dont le regard se porte avec une fixe détermination vers la lumière qui luit au-delà avec une parfaite constance. 2 Donne-moi les miens, car ils T’appartiennent. 3 Pourrais-Tu échouer en ce qui n’est que Ta Volonté ? 4 Je Te rends grâce de ce que sont mes frères. 5 Au fur et à mesure que chacun choisit de se joindre à moi, le chant de grâce qui monte de la terre vers le Ciel grandit de petites bribes éparses de mélodie en un seul chœur qui embrasse toutes choses d’un monde rédimé de l’enfer, et Te rend grâce.

12. Et maintenant nous disons : Amen. 2 Car le Christ est venu habiter dans la demeure que Tu as établie pour Lui avant que le temps fût, dans la calme éternité. 3 Le voyage s’achève et prend fin à l’endroit où il a commencé. 4 Il n’en reste plus trace. 5 Aucune foi n’est accordée à aucune illusion, et pas une tache de ténèbres ne reste encore pour cacher à quiconque la face du Christ. 6 Ta Volonté est faite, complète et parfaitement, et toute la création Te reconnaît et Te connaît comme la seule Source qu’elle ait. 7 Pareille à toi par sa clarté, la lumière rayonne de tout ce qui vit et se meut en Toi. 8 Car nous sommes rendus là où nous tous ne faisons qu’un, et nous sommes chez nous, où Tu veux que nous soyons.

UCEM~LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 100 - Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut., Un Cours en Miracles on avril 10, 2009 at 2:16

10 avril ~ 061013075008150207

La leçon d’aujourd’hui ici

1. De même que le Fils de Dieu complète son Père, de même le rôle que tu as dans le plan de ton Père le complète. 2 Le salut doit renverser la folle croyance en des pensées séparées et des corps séparés, qui mènent des vies séparées et vont séparément chacun sur son chemin. 3 Une seule fonction partagée par des esprits séparés les unit en un seul but, car chacun d’eux est également essentiel à eux tous.

2. La Volonté de Dieu pour toi est le bonheur parfait. 2 Pourquoi choisirais-tu d’aller contre Sa Volonté ? 3 Le rôle qu’il a gardé pour toi dans la mise en œuvre de Son plan t’est donné pour que tu puisses être ramené à ce qu’Il veut. 4 Ce rôle est essentiel à Son plan comme à ton bonheur. 5 Ta joie doit être complète pour que Son plan soit compris de ceux à qui Il t’envoie. 6 Ils verront leur fonction dans ton visage rayonnant et ils entendront Dieu les appeler dans ton rire heureux.

3. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 Sans ta joie, Sa joie est incomplète. 3 Sans ton sourire, le monde ne peut être sauvé. 4 Tant que tu es triste, la lumière que Dieu Lui-même a désignée comme moyen de sauver le monde est pâle et sans lustre, et nul ne rit parce que tout rire ne peut être que l’écho du tien.

4. Tu es certes essentiel au plan de Dieu. 2 De même que ta lumière augmente chaque lumière qui brille dans le Ciel, de même ta joie sur terre appelle tous les esprits à lâcher prise de leurs chagrins et à prendre leur place à côté de toi dans le plan de Dieu. 3 Les messagers de Dieu sont joyeux, et leur joie guérit le chagrin et le désespoir. 4 Ils sont la preuve que Dieu veut le bonheur parfait pour tous ceux qui veulent bien accepter comme leurs les dons de leur Père.

5. Nous ne nous laisserons pas aller à la tristesse aujourd’hui. 2 Car si nous le faisons, nous manquons de prendre le rôle qui est essentiel au plan de Dieu, aussi bien qu’à notre vision. 3 La tristesse est le signe que tu voudrais jouer un autre rôle, au lieu de celui qui t’a été assigné par Dieu. 4 Ainsi tu manques de montrer au monde comme est grand le bonheur qu’Il veut pour toi. 5 Et tu ne reconnais donc pas qu’il t’appartient.

6. Aujourd’hui nous tenterons de comprendre que la joie est notre fonction ici. 2 Si tu es triste, ton rôle n’est pas rempli, et le monde entier est ainsi privé de joie, avec toi. 3 Dieu te demande d’être heureux, afin que le monde puisse voir combien Il aime Son Fils et veut qu’aucun chagrin ne surgisse pour réduire sa joie, qu’aucune peur ne l’accable pour troubler sa paix. 4 Tu es le messager de Dieu aujourd’hui. 5 Tu apportes Son bonheur à tous ceux que tu regardes, Sa paix à chacun de ceux qui te regardent et voient Son message sur ton visage heureux.

7. Nous nous préparons aujourd’hui pour cela, pendant nos périodes d’exercice de cinq minutes, en sentant monter le bonheur en nous selon la Volonté de notre Père et la nôtre. 2 Commence les exercices par la pensée que contient l’idée d’aujourd’hui. 3 Puis rends-toi compte que ton rôle est d’être heureux. 4 Cela seul est demandé de toi ou de quiconque veut prendre sa place parmi les messagers de Dieu. 5 Réfléchis à ce que cela signifie. 6 Tu t’es certes trompé en croyant que le sacrifice était requis. 7 Tu ne fais que recevoir selon le plan de Dieu, et jamais tu ne perds ni ne sacrifies ni ne meurs.

8. Maintenant essayons de trouver cette joie qui nous prouve et prouve au monde entier la Volonté de Dieu pour nous. 2 C’est ta fonction de la trouver ici, et de la trouver maintenant. 3 Tu es venu pour cela. 4 Qu’aujourd’hui soit le jour où tu réussis ! 5 Regarde au plus profond de toi, sans te laisser chagriner par toutes les petites pensées et les sots buts que tu dépasses tout en t’élevant pour rencontrer le Christ en toi.

9. Il sera là. 2 Et tu peux L’atteindre maintenant. 3 Que pourrais-tu préférer regarder plutôt que Celui Qui attend que ton regard se pose sur Lui ? 4 Quelle petite pensée a le pouvoir de te retenir ? 5 Quel sot but peut t’empêcher de réussir quand Celui qui t’appelle est Dieu Lui-même ?

10. Il sera là. 2 Tu es essentiel à Son Plan. 3 Tu es Son messager aujourd’hui. 4 Et tu dois trouver ce qu’Il voudrait que tu donnes. 5 N’oublie pas l’idée d’aujourd’hui entre tes périodes d’exercice toutes les heures. 6 C’est ton Soi Qui t’appelle aujourd’hui. 7 Et c’est à Lui que tu réponds, chaque fois que tu te dis que tu es essentiel au plan de Dieu pour le salut du monde.

L’inspiration

Foi, croyance et vision (T-21.III ici)

1. Toutes les relations particulières ont le péché pour but. 2 Car ce sont des marchés passés avec la réalité, en fonction de laquelle l’union apparente est ajustée. 3 N’oublie pas ceci : faire un marché, c’est fixer une limite; et le frère avec qui tu as une relation limitée, tu le hais. 4 Il se peut que tu essaies de respecter le marché au nom de «l’équité», parfois en exigeant paiement de toi-même, plus souvent peut-être de l’autre. 5 Ainsi, par «l’équité», tu tentes d’apaiser la culpabilité qui vient du but accepté de la relation. 6 Et c’est pourquoi le Saint-Esprit doit en changer le but afin qu’elle Lui soit utile et qu’elle ne puisse pas te nuire.

2. Si tu acceptes ce changement, tu as accepté l’idée de faire de la place pour la vérité. 2 La source du péché a disparu. 3 Tu peux t’imaginer que tu en ressens encore les effets, mais ce n’est plus ton but et tu n’en veux plus. 4 Nul ne permet qu’un but soit remplacé tant qu’il le désire, car rien n’est tant chéri et protégé qu’un but que l’esprit accepte. 5 Ce but, il le poursuivra, sombrement ou gaiement, mais toujours avec foi et avec la persistance qu’apporte la foi inévitablement. 6 Le pouvoir de la foi n’est jamais reconnu si elle est placée dans le péché. 7 Mais il est toujours reconnu si elle est placée dans l’amour.

3. Pourquoi est-il si étrange pour toi que la foi puisse déplacer des montagnes? 2 Cela est certes un bien petit exploit pour un tel pouvoir. 3 Car la foi peut garder le Fils de Dieu enchaîné aussi longtemps qu’il se croit attaché à des chaînes. 4 Et quand il en est délivré, c’est tout simplement parce qu’il ne croit plus en elles, leur retirant la foi qui leur permettait de le retenir et la mettant plutôt dans sa liberté. 5 Il est impossible de mettre une foi égale dans des directions opposées. 6 La foi que tu mets dans le péché, tu l’enlèves à la sainteté. 7 Et ce que tu offres à la sainteté a été enlevé au péché.

4. Foi, croyance et vision sont les moyens par lesquels le but de sainteté est atteint. 2 C’est par elles que le Saint-Esprit te conduit au monde réel, loin de toutes les illusions dans lesquelles ta foi était placée. 3 Telle est Sa direction, la seule qu’il voie jamais. 4 Et quand tu t’égares, Il te rappelle qu’il n’y en a qu’une. 5 Sa foi, Sa croyance et Sa vision sont toutes pour toi. 6 Quand tu les auras complètement acceptées à la place des tiennes, tu n’auras plus besoin d’elles. 7 Car la foi, la vision et la croyance ne sont signifiantes qu’avant que soit atteint l’état de certitude. 8 Au Ciel elles sont inconnues. 9 Or le Ciel s’atteint par elles.

5. Il est impossible que le Fils de Dieu manque de foi, mais il peut choisir où il la voudrait. 2 L’absence de foi n’est pas un manque de foi mais une foi en rien. 3 La foi donnée aux illusions ne manque pas de pouvoir, car par elle le Fils de Dieu croit qu’il est impuissant. 4 Ainsi il n’a pas foi en lui-même, mais sa foi est grande dans ses illusions à propos de lui-même. 5 Car la foi, la perception et la croyance, c’est toi qui les as faites, comme moyens de perdre la certitude et de trouver le péché. 6 Cette folle direction était ton choix; et par la foi placée dans ce que tu as choisi, tu as fait ce que tu désirais.

6. Le Saint-Esprit peut utiliser tous les moyens pour le péché par lesquels tu essayais de le trouver. 2 Mais comme Il les utilise, ils éloignent du péché, parce que Son but se trouve dans la direction opposée. 3 Il voit les moyens que tu utilises, mais pas le but pour lequel tu les as faits. 4 Il ne voudrait pas te les enlever, car Il voit leur valeur en tant que moyens pour ce qu’il veut pour toi. 5 Tu as fait la perception afin de pouvoir choisir parmi tes frères et chercher le péché avec eux. 6 Le Saint-Esprit voit la perception comme un moyen de t’enseigner que la vision d’une relation sainte est tout ce que tu veux voir. 7 Alors tu donneras ta foi à la sainteté, la désirant et croyant en elle à cause de ton désir.

7. La foi et la croyance sont maintenant reliées à la vision, et tous les moyens qui servaient au péché sont redirigés vers la sainteté. 2 Car ce que tu penses être péché est limitation; et celui que tu essaies de limiter au corps, tu le hais parce que tu le crains. 3 Par ton refus de lui pardonner, tu voudrais le condamner au corps parce que les moyens pour le péché te sont chers. 4 Ainsi le corps a ta foi et ta croyance. 5 Mais la sainteté libérerait ton frère, enlevant la haine en enlevant la peur, non pas comme un symptôme, mais à la source.

8. Ceux qui voudraient libérer leurs frères du corps ne peuvent avoir aucune peur. 2 Ils ont renoncé aux moyens pour le péché en choisissant de laisser leurs limitations leur être enlevées. 3 Comme ils désirent voir leurs frères dans la sainteté, le pouvoir de leur croyance et de leur foi voit bien au-delà du corps, soutenant la vision et n’y faisant pas obstacle. 4 Mais d’abord ils ont choisi de reconnaître combien leur foi avait limité leur compréhension du monde, désirant placer son pouvoir ailleurs si un autre point de vue leur était donné. 5 Les miracles qui suivent cette décision naissent aussi de la foi. 6 Car la vision est donnée à tous ceux qui choisissent de détourner leur regard du péché, et ils sont conduits à la sainteté.

9. Ceux qui croient dans le péché doivent penser que le Saint-Esprit exige un sacrifice, car c’est ainsi qu’ils pensent que leur but s’accomplit. 2 Frère, le Saint-Esprit connaît que le sacrifice n’apporte rien. 3 Il ne fait pas de marchés. 4 Et si tu cherches à Le limiter, tu Le haïras parce que tu as peur. 5 Le don qu’il t’a fait est plus que tout ce qui se trouve de ce côté-ci du Ciel. 6 L’instant où tu le reconnais est proche. 7 Joins ta conscience à ce qui a déjà été joint. 8 La foi que tu donnes à ton frère peut accomplir cela. 9 Car Celui Qui aime le monde le voit pour toi, sans la moindre tache de péché et dans l’innocence qui en rend la vue aussi belle que le Ciel.

10. Ta foi dans le sacrifice lui a donné un grand pouvoir à tes yeux; sauf que tu ne te rends pas compte qu’à cause de cela, tu ne peux pas voir. 2 Car le sacrifice doit être exigé d’un corps, et par un autre corps. 3 L’esprit ne pourrait ni le demander ni le recevoir de lui-même. 4 Pas plus que le corps. 5 L’intention est dans l’esprit, qui essaie d’utiliser le corps pour mettre en œuvre les moyens pour le péché dans lesquels l’esprit croit. 6 Ainsi la jonction de l’esprit et du corps est une croyance à laquelle ne peuvent échapper ceux qui estiment le péché. 7 Et ainsi le sacrifice est invariablement un moyen pour limiter, et donc pour haïr.

11. Penses-tu que le Saint-Esprit Se soucie de cela? 2 Il ne donne pas ce dont Il a pour but de t’éloigner. 3 Tu penses qu’il voudrait te priver pour ton bien. 4 Mais «bien» et «privation» sont des opposés qui ne peuvent se joindre en aucune façon de manière signifiante. 5 C’est comme dire que la lune et le soleil ne font qu’un parce qu’ils viennent avec la nuit et le jour, et qu’ils doivent donc être joints. 6 Or la vue de l’un est signe simplement que l’autre a disparu de la vue. 7 Il n’est pas possible non plus que ce qui donne la lumière fasse un avec ce qui dépend des ténèbres pour être vu. 8 Aucun des deux n’exige le sacrifice de l’autre. 9 Pourtant, de l’absence de l’autre, chacun dépend.

12. Le corps a été fait pour être sacrifié au péché, et dans les ténèbres c’est encore ainsi qu’il est vu. 2 Or dans la lumière de la vision il est regardé d’une façon bien différente. 3 Tu peux avoir foi en ce qu’il servira le but du Saint-Esprit, et lui donner le pouvoir de servir de moyen d’aider les aveugles à voir. 4 Mais quand ils voient, ils regardent plus loin que lui, comme tu le fais. 5 La foi et la croyance que tu lui as données ont leur place au-delà. 6 Tu as donné la perception, la foi et la croyance de l’esprit au corps. 7 Laisse-les maintenant être redonnées à ce qui les a produites, et peut encore les utiliser pour se sauver de ce qu’il a fait.