Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.’ Category

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 1, 2017 at 8:14

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

Introduction aux leçons

Choisis à nouveau – LA PAIX ET LA JOIE DE DIEU SONT MIENNES.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 1, 2016 at 9:17

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

Introduction au Livre d’exercices pour étudiants

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 1, 2015 at 9:36

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2014 at 1:16

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2013 at 12:14

2 fév ~ dreamwork_basics_1

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2012 at 1:06

2 FÉVRIER ~ pensee

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

AUDIO

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

  • 4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2011 at 1:07

2 fév ~ dreamwork_basics_1

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

L’audio de la leçon 33 ici

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

  • 4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2010 at 1:03

2 fév ~ dreamwork_basics_1

LEÇON 33

Il y a une autre façon de regarder le monde.

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte.

2. Jette simplement un regard désinvolte autour de toi sur le monde que tu perçois comme extérieur à toi, puis ferme les yeux et passe en revue tes pensées intérieures d’une manière tout aussi désinvolte. 2 Essaie de garder une attitude aussi détachée dans les deux cas et de maintenir ce détachement lorsque tu répètes l’idée dans le courant de la journée.

3. Les périodes d’exercice plus courtes devraient être aussi fréquentes que possible. 2 Des applications concrètes de l’idée d’aujourd’hui devraient aussi être faites immédiatement lorsqu’une situation se présente dans laquelle tu es tenté de te troubler. 3 Pour ces applications, dis :

4 Il y a une autre façon de regarder cela.

4. Souviens-toi d’appliquer l’idée d’aujourd’hui dès l’instant que tu es conscient d’un bouleversement. 2 Il te sera peut-être nécessaire de prendre une minute ou deux pour t’asseoir calmement et te répéter l’idée plusieurs fois. 3 Cela t’aidera probablement de fermer les yeux pour cette forme d’application.

L’Inspiration

Ne cherche pas à l’extérieur de toi

1. Ne cherche pas à l’extérieur de toi. 2 Car cela échouera, et tu pleureras chaque fois qu’une idole tombera. 3 Tu ne peux pas trouver le Ciel là où il n’est pas, et il ne peut y avoir de paix, excepté là. 4 Aucune des idoles que tu adores quand Dieu appelle ne répondra jamais à Sa place. 5 Il n’y a pas d’autre réponse que tu puisses lui substituer, et trouver le bonheur qu’apporte Sa réponse. 6 Ne cherche pas à l’extérieur de toi. 7 Car toute ta douleur vient simplement d’une quête futile de ce que tu veux, là où tu persistes à vouloir le trouver. 8 Et si ce n’était pas là? 9 Préfères-tu avoir raison ou être heureux? 10 Réjouis-toi qu’il te soit dit où réside ton bonheur, et ne cherche plus ailleurs. 11 Tu échoueras. 12 Mais il t’est donné de connaître la vérité, et de ne pas la chercher à l’extérieur de toi.

2. Nul ne vient ici qui ne doive encore avoir l’espoir, quelque illusion subsistante, ou quelque rêve qu’il y a quelque chose à l’extérieur de lui qui lui apportera le bonheur et la paix. 2 Si tout est en lui, il ne peut pas en être ainsi. 3 Par conséquent, par sa venue, il nie la vérité à son sujet et cherche quelque chose qui est plus que tout, comme si une partie en était séparée et se trouvait là où le reste n’est pas. 4 Voici le but qu’il donne au corps : qu’il cherche ce qui lui manque et lui donne ce qui le rendrait complet. 5 Ainsi il va errant en quête de quelque chose qu’il ne peut trouver, croyant être ce qu’il n’est pas.

3. Cette illusion subsistante le poussera à chercher un millier d’idoles, et à en chercher derrière elles un millier de plus. 2 Et toutes le décevront, toutes sauf une : car il va mourir, et il ne comprend pas que l’idole qu’il cherche n’est que sa mort. 3 Sa forme paraît être à l’extérieur de lui. 4 Or il cherche à tuer le Fils de Dieu au-dedans, et à prouver qu’il est son vainqueur. 5 C’est le but qu’a chaque idole, car c’est le rôle qui lui est assigné, et c’est ce rôle qui ne peut être rempli.

4. Chaque fois que tu tentes d’atteindre un but dans lequel l’amélioration du corps est désignée comme bénéficiaire majeure, tu essaies de provoquer ta mort. 2 Car tu crois que tu peux souffrir d’un manque, et le manque est la mort. 3 Sacrifier, c’est abandonner, et donc être sans et avoir subi une perte. 4 Par cet abandon, c’est la vie qui est renoncée. 5 Ne cherche pas à l’extérieur de toi. 6 La quête implique que tu n’es pas entier au-dedans et que tu as peur de regarder ta dévastation, mais préfères chercher ce que tu es à l’extérieur de toi.

5. Les idoles doivent tomber parce qu’elles n’ont pas de vie, et ce qui est sans vie est signe de mort. 2 Tu es venu pour mourir; or à quoi pourrais-tu t’attendre, sinon à percevoir les signes de mort que tu cherches? 3 Ni la tristesse ni la souffrance n’ont d’autre message à proclamer qu’une idole trouvée qui représente une parodie de la vie qui, par son manque de vie, est réellement la mort, conçue pour réelle et dotée d’une forme vivante. 4 Or chacune doit échouer, s’écrouler et se putréfier, parce qu’une forme de la mort ne peut pas être la vie, et ce qui est sacrifié ne peut pas être entier.

6. Toutes les idoles de ce monde ont été faites pour empêcher que la vérité au-dedans te soit connue, et pour maintenir l’allégeance au rêve voulant que tu dois trouver ce qui est à l’extérieur de toi pour être complet et heureux. 2 Il est vain d’adorer des idoles dans l’espoir de la paix. 3 Dieu demeure au-dedans, et ta complétude réside en Lui. 4 Aucune idole ne prend Sa place. 5 Ne te tourne pas vers des idoles. 6 Ne cherche pas à l’extérieur de toi.

7. Oublions le but du monde que le passé lui a donné. 2 Car autrement, le futur sera comme le passé, et qu’une série de rêves déprimants, dans lesquels toutes les idoles te déçoivent, une par une, et où tu vois la mort et la déception partout.

8. Pour changer tout cela et ouvrir une voie d’espoir et de délivrance dans ce qui semblait être un cercle de désespoir sans fin, tu as seulement besoin de décider que tu ne connais pas le but du monde. 2 Tu lui donnes des buts qu’il n’a pas, et tu décides ainsi à quoi il sert. 3 Tu essaies de voir en lui un lieu où des idoles trouvées à l’extérieur de toi ont le pouvoir de rendre complet ce qui est au-dedans en divisant ce que tu es entre les deux. 4 Tu choisis tes rêves, car ils sont ce que tu souhaites, perçu comme si cela t’avait été donné. 5 Tes idoles font ce que tu voudrais qu’elles fassent, et elles ont le pouvoir que tu leur attribues. 6 Et tu les poursuis vainement dans le rêve, parce que tu veux faire tien leur pouvoir.

9. Or où sont les rêves, si ce n’est dans un esprit endormi? 2 Et est-ce qu’un rêve peut réussir à rendre réelle l’image qu’il projette à l’extérieur de lui? 3 Gagne du temps, mon frère; apprends à quoi sert le temps. 4 Et hâte la fin des idoles dans un monde rendu triste et malade d’y voir des idoles. 5 Ton esprit saint est un autel à Dieu, et là où Il est, aucune idole ne peut demeurer. 6 La peur de Dieu n’est que la peur de la perte d’idoles. 7 Ce n’est pas la peur de la perte de ta réalité. 8 Mais tu as fait de ta réalité une idole, que tu dois protéger contre la lumière de la vérité. 9 Et le monde entier devient le moyen par lequel cette idole peut être sauvée. 10 Ainsi le salut paraît menacer la vie et offrir la mort.

10 Il n’en est rien. 2 Le salut cherche à prouver qu’il n’y a pas de mort et que seule la vie existe. 3 Le sacrifice de la mort n’est rien de perdu. 4 Une idole ne peut pas prendre la place de Dieu. 5 Laisse-Le te rappeler Son Amour pour toi, et ne cherche pas à noyer Sa Voix dans des chants de profond désespoir aux idoles de toi-même. 6 Ne cherche pas ton espoir à l’extérieur de ton Père. 7 Car l’espoir de bonheur n’est pas le désespoir.

UCEM~LEÇON 33 – Il y a une autre façon de regarder le monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 33 - Il y a une autre façon de regarder le monde., Un Cours en Miracles on février 2, 2009 at 4:11

2 février ~ MG_0607

Leçon 33 ici

1. L’idée d’aujourd’hui est une tentative pour reconnaître que tu peux changer ta perception du monde à la fois dans ses aspects extérieurs et intérieurs. 2 Cinq bonnes minutes devraient être consacrées aux applications du matin et du soir. 3 Pendant ces périodes d’exercice, l’idée devrait être répétée aussi souvent que possible sans te mettre mal à l’aise, bien qu’il soit essentiel de le faire sans hâte. 4 Inspecte alternativement tes perceptions extérieures et intérieures, mais sans ressentir un changement trop abrupte. (L-I.33.1 ici)

1. Il est une raison permettant de choisir. 2 Un seul Enseignant connaît ce qu’est ta réalité. 3 Si le but du curriculum est d’apprendre à enlever les obstacles à cette connaissance, tu dois l’apprendre de Lui. 4 L’ego ne connaît pas ce qu’il essaie d’enseigner. 5 Il essaie de t’enseigner ce que tu es sans connaître ce que tu es. 6 Il n’est expert qu’en confusion. 7 Il ne comprend rien d’autre. 8 Comme enseignant, donc, l’ego nage et entraîne en pleine confusion. 9 Même si tu pouvais ne tenir aucun compte du Saint-Esprit, ce qui est impossible, tu ne pourrais toujours rien apprendre de l’ego, parce que l’ego ne connaît rien. (T-8.II.1 ici)

5. Nous avons dit que le Saint-Esprit t’enseigne la différence entre la douleur et la joie. 2 Cela revient à dire qu’Il t’enseigne la différence entre l’emprisonnement et la liberté. 3 Tu ne peux pas faire cette distinction sans Lui parce que tu t’es enseigné que l’emprisonnement est liberté. 4 Croyant qu’ils sont les mêmes, comment peux-tu les distinguer ? 5 Peux-tu demander à la partie de ton esprit qui t’a enseigné à croire qu’ils sont les mêmes, de t’enseigner en quoi ils sont différents ? (T-8.II.5 ici)

6. L’enseignement du Saint-Esprit prend une seule direction et un seul but. 2 Sa direction est la liberté et Son but est Dieu. 3 Or Il ne peut concevoir Dieu sans toi, parce que ce n’est pas la Volonté de Dieu d’être sans toi. 4 Quand tu auras appris que ta volonté est Celle de Dieu, tu ne pourras pas plus vouloir être sans Lui qu’Il ne pourrait vouloir être sans toi. 5 Cela est la liberté et cela est la joie. 6 Nie-toi cela et tu nies à Dieu Son Royaume, parce qu’Il t’a créé pour cela. (T-8.II.6 ici)