Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.’ Category

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 1, 2017 at 7:59

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde.

4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

RE-LECTURE – RÉVISION I

Choisis  nouveau – TOUTES CHOSES SONT DES LEÇONS QUE DIEU VOUDRAIT QUE J’APPRENNE.

Publicités

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 1, 2016 at 8:59

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde.

4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

Chapitre 1: VI. L’illusion de besoins

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 1, 2015 at 9:46

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde.

4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2014 at 1:11

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde.

4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2013 at 12:04

2 mars ~ shutterstock_8493226-1

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde. 4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2012 at 12:16

2 mars ~ shutterstock_8493226-1

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

AUDIO

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

  • 3 Je suis la lumière du monde.
  • 4 Cela est ma seule fonction.
  • 5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2011 at 12:47

2 mars ~ shutterstock_8493226-1

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

L’audio de la leçon 61 ici

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 Cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

  • 3 Je suis la lumière du monde.
  • 4 Cela est ma seule fonction.
  • 5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2010 at 1:57

2 mars ~ lumiere-monde-jpg

LEÇON 61

Je suis la lumière du monde.

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde. 4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but. 2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

L’Inspiration

L’erreur et l’ego

1. Les aptitudes que tu possèdes maintenant ne sont que des ombres de ta force réelle. 2 Toutes tes fonctions présentes sont divisées et peuvent être mises en doute et remises en question. 3 C’est que tu n’es pas certain de la façon dont tu vas les utiliser et tu es donc incapable de connaissance. 4 Tu es aussi incapable de connaissance parce que tu peux encore percevoir sans amour. 5 La perception n’existait pas avant que la séparation n’introduise des degrés, des aspects et des intervalles. 6 Le pur-esprit n’a pas de niveaux, et tout conflit découle du concept de niveaux. 7 Seuls les Niveaux de la Trinité sont capables d’unité. 8 Les niveaux créés par la séparation ne peuvent qu’être en conflit. 9 C’est qu’ils ne signifient rien les uns pour les autres.

2. La conscience, le niveau de la perception, fut la première division introduite dans l’esprit après la séparation, faisant de l’esprit un percepteur plutôt qu’un créateur. 2 La conscience est correctement identifiée comme étant le domaine de l’ego. 3 L’ego est une tentative de l’esprit faux pour te percevoir toi-même tel que tu souhaites être plutôt que tel que tu es. 4 Or tu ne peux te connaître que tel que tu es, parce que c’est tout ce dont tu peux être sûr. 5 Tout le reste peut être mis en question.

3. L’ego est l’aspect interrogateur du soi de l’après-séparation, qui a été fait plutôt que créé. 2 Il est capable de poser des questions mais non de percevoir des réponses signifiantes, parce que celles-ci impliqueraient la connaissance et ne peuvent être perçues. 3 L’esprit est donc confus, parce que seule l’Unité d’esprit peut être sans confusion. 4 Un esprit séparé ou divisé doit être confus. 5 Il est nécessairement incertain de ce qu’il est. 6 Il doit être en conflit parce qu’il est en désaccord avec lui-même. 7 Cela rend ses aspects étrangers les uns aux autres, et c’est l’essence même de cette condition propice à la peur dans laquelle l’attaque est toujours possible. 8 Tu as tout lieu d’avoir peur tel que tu te perçois toi-même. 9 C’est pourquoi tu ne peux pas échapper de la peur jusqu’à ce que tu te rendes compte que tu ne t’es pas et ne pouvais pas te créer toi-même. 10 Tu ne peux jamais rendre vraies tes malperceptions, et ta création est au-delà de ta propre erreur. 11 C’est pourquoi il faudra que tu finisses par choisir de guérir la séparation.

4. Il ne faut pas confondre la justesse d’esprit avec l’esprit connaissant, parce qu’elle ne peut s’appliquer qu’à la perception juste. 2 Tu peux être de l’esprit juste ou de l’esprit faux, et même là il peut y avoir des degrés, ce qui démontre clairement que la connaissance n’y entre pas. 3 Employée correctement, l’expression « justesse d’esprit » sert à désigner la correction de la « fausseté d’esprit », et elle s’applique à l’état d’esprit qui induit la perception exacte. 4 C’est un esprit de miracle parce qu’il guérit la malperception, ce qui est certes un miracle vu la façon dont tu te perçois toi-même.

5. La perception comporte toujours quelque mauvais usage de l’esprit, parce qu’elle amène l’esprit dans des zones d’incertitude. 2 L’esprit est très actif. 3 Quand il choisit d’être séparé, il choisit de percevoir. 4 Jusque-là, sa seule volonté est de connaître. 5 Après, il ne peut que faire des choix ambigus, et la seule voie qui mène hors de l’ambiguïté est la perception claire. 6 L’esprit ne retourne à la fonction qui lui est propre que lorsqu’il a pour volonté de connaître. 7 Cela le met au service du pur-esprit, où la perception est changée. 8 L’esprit choisit de se diviser quand il choisit de faire ses propres niveaux. 9 Mais il ne pourrait pas se séparer entièrement du pur-esprit, parce que c’est du pur-esprit qu’il tire tout son pouvoir de faire ou de créer. 10 Même dans la malcréation, l’esprit affirme sa Source, sinon il cesserait d’être tout simplement. 11 Cela est impossible, parce que l’esprit appartient au pur-esprit que Dieu a créé et qui est donc éternel.

6. L’aptitude à percevoir a rendu le corps possible, parce que tu dois percevoir quelque chose et avec quelque chose. 2 Voilà pourquoi la perception comporte un échange ou une traduction, dont la connaissance n’a pas besoin. 3 La fonction interprétative de la perception, une forme distordue de la création, te permet alors de penser que tu es ton corps, interprétation par laquelle tu tentes d’échapper du conflit que tu as induit. 4 Le pur-esprit, qui connaît, ne saurait se concilier avec cette perte de pouvoir, parce qu’il est incapable de ténèbres. 5 Cela rend le pur-esprit presque inaccessible à l’esprit et entièrement inaccessible au corps. 6 Par la suite, le pur-esprit est perçu comme une menace, parce que la lumière abolit les ténèbres en te montrant simplement qu’elles ne sont pas là. 7 C’est ainsi que la vérité vaincra toujours l’erreur. 8 Cela ne peut pas être un processus actif de correction parce que, comme je l’ai déjà souligné, la connaissance ne fait rien. 9 Elle peut être perçue comme un agresseur, mais elle ne peut pas attaquer. 10 Ce que tu perçois comme une attaque de sa part, c’est ta propre vague re-connaissance de ce que tu peux toujours te souvenir de la connaissance, puisqu’elle n’a jamais été détruite.

7. Dieu et Ses créations restent en toute sûreté et connaissent donc qu’il n’existe aucune malcréation. 2 La vérité ne peut pas s’occuper des erreurs que tu veux, toi. 3 J’étais un homme qui se souvenait du pur-esprit et de sa connaissance. 4 En tant qu’homme, je n’ai pas tenté de contrebalancer l’erreur par la connaissance, mais de corriger l’erreur de bas en haut. 5 J’ai démontré à la fois l’impuissance du corps et la puissance de l’esprit. 6 En unissant ma volonté à Celle de mon Créateur, je me suis naturellement souvenu du pur-esprit et de son but réel. 7 Je ne peux pas unir pour toi ta volonté à Celle de Dieu, mais je peux effacer toutes les malperceptions de ton esprit si tu me laisses le guider. 8 Seules tes malperceptions te barrent la route. 9 Sans elles ton choix est certain. 10 Une perception saine induit un choix sain. 11 Je ne peux pas choisir pour toi, mais je peux t’aider à faire toi-même le juste choix. 12 « Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus » devrait être : «Tous sont appelés mais peu choisissent d’écouter.» 13 Par conséquent, ils ne font pas le juste choix. 14 Les « élus » sont simplement ceux qui font le juste choix plus tôt. 15 Les esprits justes peuvent faire cela maintenant et ils trouveront du repos pour leurs âmes. 16 Dieu te connaît seulement dans la paix, et cela est ta réalité.

UCEM~LEÇON 61 – Je suis la lumière du monde.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 61 - Je suis la lumière du monde., Un Cours en Miracles on mars 2, 2009 at 4:30

2 mars ~ 1229570525Bg7la3s

La leçon ici

1. Qui est la lumière du monde, sinon le Fils de Dieu ? 2 Cela n’est donc qu’un simple énoncé de la vérité à ton sujet. 3 C’est l’opposé d’un énoncé d’orgueil, d’arrogance ou de tromperie de soi. 4 cela ne décrit pas le concept de soi que tu as fait. 5 Cela ne s’applique à aucune des caractéristiques dont tu as doté tes idoles. 6 Cela s’applique à toi tel que Dieu t’a créé. 7 C’est un simple énoncé de la vérité.

2. Pour l’ego, l’idée d’aujourd’hui est le summum de la glorification de soi. 2 Mais l’ego ne comprend pas l’humilité, qu’il prend pour un rabaissement de soi. 3 L’humilité consiste à accepter ton rôle dans le salut et à n’en prendre aucun autre. 4 Ce n’est pas de l’humilité que d’insister pour dire que tu ne peux pas être la lumière du monde si telle est la fonction que Dieu t’a assignée. 5 Il n’y a que l’arrogance qui affirmerait que cette fonction ne peut être pour toi, et l’arrogance est toujours de l’ego.

3. La véritable humilité requiert que tu acceptes l’idée d’aujourd’hui, parce que c’est la Voix de Dieu qui te dit qu’elle est vraie. 2 C’est un premier pas vers l’acceptation de ta fonction réelle sur terre. 3 C’est un pas de géant vers la prise de ta juste place dans le salut. 4 C’est l’assertion positive de ton droit d’être sauvé, et c’est l’admission du pouvoir qui t’est donné de sauver autrui.

4. Tâche de penser à cette idée aussi souvent que possible aujourd’hui. 2 C’est la réponse parfaite à toutes les illusions et donc à toute tentation. 3 Elle porte à la vérité toutes les images que tu as faites sur toi-même et elle t’aide à partir en paix, débarrassé de ton fardeau et certain de ton but.

5. Autant de périodes d’exercice que possible devraient être entreprises aujourd’hui, bien que chacune n’ait pas besoin de dépasser une minute ou deux. 2 Elles devraient commencer en te disant :

3 Je suis la lumière du monde. 4 Cela est ma seule fonction.

5 C’est pourquoi je suis ici.

6 Puis pense à ces énoncés pendant un petit moment, de préférence les yeux fermés si la situation le permet. 7 Laisse quelques pensées pertinentes te venir à l’esprit, et répète-toi l’idée si ton esprit s’égare de la pensée centrale.

6. Assure-toi de commencer et de finir la journée par une période d’exercice. 2 Ainsi tu t’éveilleras en admettant la vérité à ton sujet, tu la renforceras tout le long de la journée et tu t’endormiras en réaffirmant ta fonction et ton seul but ici. 3 Ces deux périodes d’exercice peuvent être plus longues que les autres, si tu trouves qu’elles t’aident et si tu veux les prolonger.

7. L’idée d’aujourd’hui va bien au-delà de la vue mesquine de l’ego sur ce que tu es et ce qu’est ton but.  2 Pour toi qui apporte le salut, cela est bien sûr nécessaire. 3 C’est le premier de plusieurs pas de géant que nous ferons dans les quelques semaines qui viennent. 4 Essaie aujourd’hui de commencer à bâtir un solide fondement pour ces avancées. 5 Tu es la lumière du monde. 6 Dieu a bâti Son plan pour le salut de Son Fils sur toi.

L’inspiration

La guérison comme délivrance de la peur (T-2.IV ici)

1. Mettons maintenant l’accent sur la guérison. 2 Le miracle est le moyen, l’Expiation est le principe et la guérison est le résultat. 3 Parler du « miracle de la guérison », c’est combiner de façon inappropriée deux ordres de réalité. 4 La guérison n’est pas un miracle. 5 L’Expiation, ou l’ultime miracle, est un remède, et toute guérison est un résultat. 6 Le genre d’erreur auquel s’applique l’Expiation n’importe pas. 7 Essentiellement, toute guérison est délivrance de la peur. 8 Pour entreprendre cela tu ne peux pas toi-même avoir peur. 9 Tu ne comprends pas la guérison à cause de ta propre peur.

2. Une étape majeure dans le plan de l’Expiation est de défaire l’erreur à tous les niveaux. 2 La maladie — ou la « non -justesse d’esprit » — est le résultat d’une confusion de niveaux, parce qu’elle entraîne toujours la croyance que ce qui ne va pas à un niveau peut en affecter un autre défavorablement. 3 Nous avons parlé des miracles comme du  moyen de corriger la confusion de niveaux, car toutes les erreurs doivent être corrigées au niveau où elles se produisent. 4 Seul l’esprit est capable d’erreur. 5 Le corps ne peut agir faussement qu’en réaction à une pensée fausse. 6 Le corps ne peut pas créer; et c’est la croyance qu’il le peut, une erreur fondamentale, qui produit tous les symptômes physiques. 7 La maladie physique représente une croyance en la magie. 8 Toute la distorsion qui a fait la magie repose sur la croyance qu’il y a dans la matière une faculté créatrice que l’esprit ne peut contrôler. 9 Cette erreur peut prendre deux formes : il est possible de croire que l’esprit peut malcréer dans le corps ou bien que le corps peut malcréer dans l’esprit. 10 Lorsqu’il est bien compris que l’esprit, seul niveau de création, ne peut pas créer au-delà de lui-même, ni l’un ni l’autre type de confusion n’a plus besoin de se produire.

3. Seul l’esprit peut créer parce que le pur-esprit a déjà été créé, et le corps est un mécanisme d’apprentissage pour l’esprit. 2 Les mécanismes d’apprentissage ne sont pas en eux-mêmes des leçons. 3 Leur but est simplement de faciliter l’apprentissage. 4 Le pire que puisse faire l’usage erroné d’un mécanisme d’apprentissage, c’est de manquer de faciliter l’apprentissage. 5 Il n’a pas en soi le pouvoir d’introduire des erreurs d’apprentissage proprement dites. 6 Lorsqu’il est bien compris, le corps a ceci de commun avec l’Expiation qu’il est invulnérable à toute application à deux tranchants. 7 Ce n’est pas parce que le corps est un miracle, mais parce qu’en lui-même il ne prête pas à la mésinterprétation. 8 Le corps fait simplement partie de ton expérience dans le monde physique. 9 Ses aptitudes peuvent être et sont fréquemment sur-estimées. 10 Toutefois, il est presque impossible de nier son existence en ce monde. 11 Ceux qui le font se livrent à une forme de déni particulièrement indigne. 12 Ici, le terme « indigne » suggère simplement qu’il n’est pas nécessaire de protéger l’esprit en niant ce qui n’est pas de l’esprit. 13 Si l’on nie cet aspect regrettable du pouvoir de l’esprit, on nie aussi le pouvoir lui-même.

4. Tous les moyens matériels que tu acceptes comme remèdes contre les maladies du corps sont des réaffirmations de principes magiques. 2 C’est le premier pas dans la croyance que le corps fait sa propre maladie. 3 C’est un deuxième faux pas que de tenter de le guérir par des agents non créateurs. 4 Toutefois, il ne s’ensuit pas qu’il est mal d’utiliser ces agents à des fins correctives. 5 Parfois la maladie a une prise suffisamment forte sur l’esprit pour rendre une personne temporairement inaccessible à l’Expiation. 6 Dans ce cas il peut être sage d’utiliser une approche de l’esprit et du corps qui représente un compromis, en donnant croyance temporairement à l’action guérissante de quelque chose d’extérieur. 7 Ceci parce que la dernière chose qui puisse aider ceux qui ne sont pas dans l’esprit juste, ou les malades, est une augmentation de la peur. 8 Ils sont déjà dans un état affaibli par la peur. 9 S’ils étaient prématurément exposés à un miracle, ils pourraient être saisis de panique. 10 C’est ce qui risque d’arriver lorsqu’une perception sens dessus dessous a induit la croyance que les miracles sont effrayants.

5. Ce n’est pas dans la manière dont elle s’exprime que réside la valeur de l’Expiation. 2 En fait, si elle est utilisée véritablement, elle s’exprimera inévitablement de la façon qui pourra le plus aider le receveur. 3 Cela signifie qu’un miracle, pour atteindre sa pleine efficacité, doit être exprimé dans un langage que le bénéficiaire peut comprendre sans peur. 4 Cela ne signifie pas nécessairement que ce soit le plus haut niveau de communication dont il est capable. 5 Cela signifie toutefois que c’est le plus haut niveau de communication dont il est capable maintenant. 6 Le seul but du miracle est d’élever le niveau de communication et non de l’abaisser en augmentant la peur.