Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for the ‘Non classé’ Category

UCEM~LEÇON 243 – Aujourd’hui je ne jugerai rien de ce qui arrive.

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM~LEÇON 243 – Aujourd’hui je ne jugerai rien de ce qui arrive., Un Cours en Miracles on août 30, 2017 at 5:05

LEÇON 243

Aujourd’hui je ne jugerai rien de ce qui arrive.

1. Je serai honnête avec moi-même aujourd’hui. 2 Je ne penserai pas déjà connaître ce qui doit rester au-delà de ma présente portée. 3 Je ne penserai pas comprendre le tout à partir des bribes de ma perception, qui sont tout ce que je peux voir. 4 Aujourd’hui je reconnais qu’il en est ainsi. 5 Donc je suis relevé des jugements que je ne peux pas faire. 6 Ainsi je me libère et je libère ce que je regarde, pour être en paix tel que Dieu nous a créés.

2. Père, aujourd’hui je laisse la création libre d’être elle-même. 2 J’en honore toutes les parties, dans lesquelles je suis inclus. 3 Nous ne faisons qu’un parce que chaque partie contient Ton souvenir, et la vérité doit luire en nous tous ne faisant qu’un.

DEUXIÈME PARTIE – INTRODUCTION

Qu’est-ce que le monde ?

Chapitre 22:  Introduction

(D) Tout sur Dieu et comment Le trouver.

Publicités

UCEM~LEÇON 237 – Maintenant je voudrais être tel que Dieu m’a créé.

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM~LEÇON 237 – Maintenant je voudrais être tel que Dieu m’a créé., Un Cours en Miracles on août 24, 2014 at 10:46

LEÇON 237

Maintenant je voudrais être tel que Dieu m’a créé.

1. Aujourd’hui j’accepterai la vérité à mon sujet. 2 Je me lèverai dans la gloire et je permettrai à la lumière en moi d’éclairer le monde tout le long de la journée. 3 J’apporte au monde la nouvelle du salut que j’entends quand mon Père me parle. 4 Et je contemple le monde que le Christ voudrait que je voie, conscient qu’il met fin au rêve amer de la mort ; conscient que c’est l’Appel que mon Père me fait.

2. Le Christ est mes yeux aujourd’hui, et Lui aussi les oreilles qui écoutent la Voix pour Dieu aujourd’hui. 2 Père, je viens à toi par Lui, Qui est Ton Fils ainsi que mon vrai Soi. 3 Amen.

UCEM~LEÇON 40 – Je suis béni en tant que Fils de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM~LEÇON 40 - Je suis béni en tant que Fils de Dieu., Un Cours en Miracles on février 9, 2014 at 12:14

LEÇON 40

Je suis béni en tant que Fils de Dieu.

1. Aujourd’hui nous allons commencer à faire valoir certaines des choses heureuses auxquelles tu as droit, étant ce que tu es. 2 De longues périodes d’exercice ne sont pas requises aujourd’hui, mais de courtes périodes très fréquentes sont nécessaires. 3 Une toutes les dix minutes serait très souhaitable; et il est vivement conseillé que tu essaies cet horaire et le respectes autant que possible. 4 Si tu oublies, essaie encore. 5 S’il y a de longues interruptions essaie encore. 6 Chaque fois que tu t’en souviens, essaie encore.

2. Tu n’as pas besoin de fermer les yeux pendant les périodes d’exercice, mais tu verras probablement que cela t’aide si tu le fais. 2 Il se peut toutefois que pendant la journée tu te trouves dans un certain nombre de situations où il ne sera pas possible de fermer les yeux. 3 Ne manque pas une période d’exercice à cause de cela. 4 Tu peux très bien faire l’exercice en n’importe quelle circonstance si tu le veux vraiment.

3. Les exercices d’aujourd’hui prennent peu de temps et n’exigent aucun effort. 2 Répète l’idée d’aujourd’hui, puis ajoute plusieurs des qualités que tu associes au fait d’être un Fils de Dieu, en te les appliquant à toi-même. 3 Une période d’exercice pourrait, par exemple, consister en ce qui suit :

4 Je suis béni en tant que Fils de Dieu.

5 Je suis heureux, en paix, aimant et satisfait.

6 Une autre pourrait prendre la forme suivante :

7 Je suis béni en tant que Fils de Dieu.

8 Je suis calme, tranquille, assuré et confiant.

9 Si tu ne disposes que d’une courte période, il suffira de te dire que tu es béni en tant que Fils de Dieu.

UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM, Un Cours en Miracles on décembre 27, 2012 at 12:14

ucem-bleuclair-jpg

Voici l’introduction aux exercices à relire en particulier lors de moments de relâchement de l’assiduité.

INTRODUCTION AU LIVRE D’EXERCICES POUR ÉTUDIANTS

Un fondement théorique comme celui que le texte procure est un cadre nécessaire pour rendre les leçons de ce livre d’exercices signifiantes. Or c’est de faire les exercices qui rendra le but de ce cours possible. Un esprit inexercé ne peut rien accomplir. C’est le but de ce livre d’exercices d’entrainer ton esprit à penser de la façon qui est présentée dans le texte.

Les exercices sont très simples. Ils ne requièrent pas beaucoup de temps et peu importe où tu les fais. Ils n’ont pas besoin de préparation. La période d’entraînement est de un an. Les exercices sont numérotés de 1 à 365. N’entreprends pas de faire plus d’une leçon par jour.

Le livre d’exercices est divisé en deux sections principales, la première traitant du défaire de ta façon de voir maintenant; et la seconde, de l’acquisition de la perception vraie. À l’exception des périodes de révision, les exercices de chaque jour sont planifiés autour d’une idée centrale, qui est d’abord énoncée. Suit une description des procédures concrètes par lesquelles l’idée du jour sera appliquée.

Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.

Le transfert de l’entraînement en perception vraie ne se fait pas comme le transfert de l’entraînement du monde. Si la perception vraie a été atteinte par rapport à une personne, une situation ou un évènement quelconque, le transfert total à tous et à tout est certain. D’autre part, une seule exception tenue à part de la perception vraie rend ses accomplissements impossibles n’importe où.

Les seules règles générales à observer d’un bout à l’autre sont donc: Premièrement, que les exercices soient faits d’une manière très concrète, comme il sera indiqué. Cela t’aidera à appliquer les idées en question à toute situation dans laquelle tu te trouves, ainsi qu’à tous ceux et à tout ce qu’elle englobe. Deuxièmement, assure-toi de ne pas décider par toi-même qu’il y a certaines personnes, situations ou choses auxquelles les idées sont inapplicables. Cela interfèrera avec le transfert de l’entraînement. C’est la nature même de la perception vraie de n’avoir pas de limites. C’est l’opposé de ta façon de voir maintenant.

Le but général des exercices est d’augmenter ton aptitude à étendre les idées que tu pratiqueras jusqu’à tout y inclure. Cela n’exigera aucun effort de ta part. Les exercices eux-mêmes satisfont aux conditions nécessaires pour ce type de transfert.

Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. Cela n’a aucune importance. Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. Il ne t’est pas demandé de les juger. Il t’est seulement demandé de les utiliser. C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.

Souviens-toi seulement de ceci: tu n’as pas besoin de croire les idées, tu n’as pas besoin de les accepter, tu n’as pas même besoin de leur faire bon accueil. Il se peut qu’à certaines d’entre elles, tu résistes activement. Rien de tout cela n’a d’importance, et leur efficacité n’en est pas diminuée. Mais ne te permets pas de faire des exceptions dans l’application des idées que contient le livre d’exercices; et quelles que soient tes réactions à ces idées, utilise-les. Rien d’autre que cela n’est requis.

UCEM~LEÇON 323 – Je fais avec joie le "sacrifice" de la peur.

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM~LEÇON 323 – Je fais avec joie le "sacrifice" de la peur., Un Cours en Miracles on novembre 19, 2010 at 12:38

19 nov ~ fond-ecran-amour

LEÇON 323

Je fais avec joie le « sacrifice » de la peur.

1. Voici le seul « sacrifice » que Tu demandes de Ton Fils bien-aimé : Tu lui demandes de renoncer à toute souffrance, tout sentiment de perte et de tristesse, toute anxiété et tout doute; et de laisser le flot de Ton Amour couler librement dans sa conscience, le guérissant de la douleur et lui donnant Ta Propre joie éternelle. 2 Tel est le « sacrifice » que Tu demandes de moi, et c’en est un que je fais avec joie, seul « coût »  du rétablissement de Ton souvenir en moi, pour le salut du monde.

2. Tandis que nous payons la dette que nous avons envers la vérité — une dette qui consiste simplement à lâcher prise des tromperies de soi et des images que nous adorions faussement —, la vérité nous revient en entièreté et en joie. 2 Nous ne sommes plus trompés. 3 L’amour est maintenant revenu à notre conscience. 4 Et nous sommes en paix de nouveau, car la peur a disparu et seul l’amour demeure.