Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Posts Tagged ‘UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.’

UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu., Un Cours en Miracles on juin 13, 2016 at 7:40

LEÇON 165

Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

1. Qu’est-ce qui fait que ce monde semble réel, sauf ton propre déni de la vérité qui réside au-delà ? 2 Qu’est-ce, sinon tes pensées de misère et de mort, qui obscurcit le bonheur parfait et la vie éternelle que ton Père veut pour toi ? 3 Et qu’est-ce qui pourrait cacher ce qui ne peut être dissimulé, sauf l’illusion ? 4 Qu’est-ce qui pourrait garder loin de toi ce que tu as déjà, sauf ton choix de ne pas le voir, niant que cela est là ?

2. La Pensée de Dieu t’a créé. 2 Elle ne t’a pas quitté et tu n’as jamais été à part d’elle un seul instant. 3 Elle t’appartient. 4 C’est par elle que tu vis. 5 C’est ta Source de vie, qui te garde un avec elle ; et tout ne fait qu’un avec toi parce qu’elle ne t’a pas quitté. 6 La Pensée de Dieu te protège, prend soin de toi, adoucit ton lieu de repos et aplanit ton chemin, éclairant ton esprit de bonheur et d’amour. 7 L’éternité et la vie éternelle luisent dans ton esprit, parce que la Pensée de Dieu ne t’a pas quitté et demeure encore avec toi.

3. Qui refuserait sa sécurité et sa paix, sa joie, sa guérison et sa paix d’esprit, son repos tranquille, son calme réveil, s’il reconnaissait seulement où ils demeurent ? 2 Ne se préparerait-il pas instantanément à aller où ils se trouvent, abandonnant tout le reste comme étant sans valeur par comparaison avec eux ? 3 Et, les ayant trouvés, ne s’assurerait-il pas qu’ils restent avec lui, et que lui reste avec eux ?

4. Ne refuse pas le Ciel. 2 Il est à toi aujourd’hui, sur ta simple demande. 3 Et tu n’as pas besoin non plus de percevoir d’abord combien le don est grand, combien ton esprit sera changé pour qu’il vienne à toi. 4 Demande à recevoir, et il t’est donné. 5 La conviction réside en lui. 6 Jusqu’à ce que tu l’accueilles comme tien, l’incertitude demeure. 7 Or Dieu est juste. 8 La certitude n’est pas requise pour recevoir ce que seule ton acceptation peut accorder.

5. Demande avec désir. 2 Tu n’as pas besoin d’être sûr que ta demande est la seule chose que tu veuilles. 3 Mais une fois que tu auras reçu, tu seras sûr d’avoir le trésor que tu as toujours cherché. 4 Contre quoi voudrais-tu alors l’échanger ? 5 Qu’est-ce qui pourrait t’induire maintenant à le laisser s’effacer de ta vision extatique ? 6 Car cette vue prouve que tu as échangé ton aveuglement contre les yeux voyants du Christ ; que ton esprit en est venu à mettre de côté le déni et à accepter la Pensée de Dieu comme ton héritage.

6. Maintenant tout doute est passé, la fin du voyage est rendue certaine et le salut t’est donné. 2 Maintenant le pouvoir du Christ est dans ton esprit, afin de guérir comme tu as été guéri. 3 Car maintenant tu comptes parmi les sauveurs du monde. 4 Ton destin est là et nulle part ailleurs. 5 Dieu consentirait-Il à laisser Son Fils rester à jamais affamé par son refus de la nourriture dont il a besoin pour vivre ? 6 L’abondance demeure en lui et la privation ne peut pas le couper de l’Amour nourricier de Dieu, ni de son foyer.

7. Exerce-toi aujourd’hui dans l’espoir. 2 Car l’espoir est certes justifié. 3 Tes doutes sont in-signifiants, car Dieu est certain. 4 Et la Pensée de Lui n’est jamais absente. 5 La certitude doit demeurer au-dedans de toi qui es Son hôte. 6 Ce cours enlève tous les doutes que tu as interposés entre Lui et ta certitude de Lui.

8. C’est sur Dieu que nous comptons, et non sur nous-mêmes, pour nous donner la certitude. 2 Et en Son Nom nous nous exerçons comme Sa Parole nous invite à le faire. 3 Sa certitude est au-delà de tous nos doutes. 4 Son Amour demeure au-delà de toutes nos peurs. 5 La Pensée de Lui est encore au-delà de tous les rêves et dans nos esprits, selon Sa Volonté.

Chapitre 13: X. Délivrance de la culpabilité

Instructions pour la pratique des leçons 153 et

Publicités

UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu., Un Cours en Miracles on juin 13, 2014 at 11:13

LEÇON 165

Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

1. Qu’est-ce qui fait que ce monde semble réel, sauf ton propre déni de la vérité qui réside au-delà ? 2 Qu’est-ce, sinon tes pensées de misère et de mort, qui obscurcit le bonheur parfait et la vie éternelle que ton Père veut pour toi ? 3 Et qu’est-ce qui pourrait cacher ce qui ne peut être dissimulé, sauf l’illusion ? 4 Qu’est-ce qui pourrait garder loin de toi ce que tu as déjà, sauf ton choix de ne pas le voir, niant que cela est là ?

2. La Pensée de Dieu t’a créé. 2 Elle ne t’a pas quitté et tu n’as jamais été à part d’elle un seul instant. 3 Elle t’appartient. 4 C’est par elle que tu vis. 5 C’est ta Source de vie, qui te garde un avec elle ; et tout ne fait qu’un avec toi parce qu’elle ne t’a pas quitté. 6 La Pensée de Dieu te protège, prend soin de toi, adoucit ton lieu de repos et aplanit ton chemin, éclairant ton esprit de bonheur et d’amour. 7 L’éternité et la vie éternelle luisent dans ton esprit, parce que la Pensée de Dieu ne t’a pas quitté et demeure encore avec toi.

3. Qui refuserait sa sécurité et sa paix, sa joie, sa guérison et sa paix d’esprit, son repos tranquille, son calme réveil, s’il reconnaissait seulement où ils demeurent ? 2 Ne se préparerait-il pas instantanément à aller où ils se trouvent, abandonnant tout le reste comme étant sans valeur par comparaison avec eux ? 3 Et, les ayant trouvés, ne s’assurerait-il pas qu’ils restent avec lui, et que lui reste avec eux ?

4. Ne refuse pas le Ciel. 2 Il est à toi aujourd’hui, sur ta simple demande. 3 Et tu n’as pas besoin non plus de percevoir d’abord combien le don est grand, combien ton esprit sera changé pour qu’il vienne à toi. 4 Demande à recevoir, et il t’est donné. 5 La conviction réside en lui. 6 Jusqu’à ce que tu l’accueilles comme tien, l’incertitude demeure. 7 Or Dieu est juste. 8 La certitude n’est pas requise pour recevoir ce que seule ton acceptation peut accorder.

5. Demande avec désir. 2 Tu n’as pas besoin d’être sûr que ta demande est la seule chose que tu veuilles. 3 Mais une fois que tu auras reçu, tu seras sûr d’avoir le trésor que tu as toujours cherché. 4 Contre quoi voudrais-tu alors l’échanger ? 5 Qu’est-ce qui pourrait t’induire maintenant à le laisser s’effacer de ta vision extatique ? 6 Car cette vue prouve que tu as échangé ton aveuglement contre les yeux voyants du Christ ; que ton esprit en est venu à mettre de côté le déni et à accepter la Pensée de Dieu comme ton héritage.

6. Maintenant tout doute est passé, la fin du voyage est rendue certaine et le salut t’est donné. 2 Maintenant le pouvoir du Christ est dans ton esprit, afin de guérir comme tu as été guéri. 3 Car maintenant tu comptes parmi les sauveurs du monde. 4 Ton destin est là et nulle part ailleurs. 5 Dieu consentirait-Il à laisser Son Fils rester à jamais affamé par son refus de la nourriture dont il a besoin pour vivre ? 6 L’abondance demeure en lui et la privation ne peut pas le couper de l’Amour nourricier de Dieu, ni de son foyer.

7. Exerce-toi aujourd’hui dans l’espoir. 2 Car l’espoir est certes justifié. 3 Tes doutes sont in-signifiants, car Dieu est certain. 4 Et la Pensée de Lui n’est jamais absente. 5 La certitude doit demeurer au-dedans de toi qui es Son hôte. 6 Ce cours enlève tous les doutes que tu as interposés entre Lui et ta certitude de Lui.

8. C’est sur Dieu que nous comptons, et non sur nous-mêmes, pour nous donner la certitude. 2 Et en Son Nom nous nous exerçons comme Sa Parole nous invite à le faire. 3 Sa certitude est au-delà de tous nos doutes. 4 Son Amour demeure au-delà de toutes nos peurs. 5 La Pensée de Lui est encore au-delà de tous les rêves et dans nos esprits, selon Sa Volonté.

UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu., Un Cours en Miracles on juin 13, 2012 at 11:36

14 juin ~ 7aa85eac

LEÇON 165

Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

AUDIO

1. Qu’est-ce qui fait que ce monde semble réel, sauf ton propre déni de la vérité qui réside au-delà ? 2 Qu’est-ce, sinon tes pensées de misère et de mort, qui obscurcit le bonheur parfait et la vie éternelle que ton Père veut pour toi ? 3 Et qu’est-ce qui pourrait cacher ce qui ne peut être dissimulé, sauf l’illusion ? 4 Qu’est-ce qui pourrait garder loin de toi ce que tu as déjà, sauf ton choix de ne pas le voir, niant que cela est là ?

2. La Pensée de Dieu t’a créé. 2 Elle ne t’a pas quitté et tu n’as jamais été à part d’elle un seul instant. 3 Elle t’appartient. 4 C’est par elle que tu vis. 5 C’est ta Source de vie, qui te garde un avec elle ; et tout ne fait qu’un avec toi parce qu’elle ne t’a pas quitté. 6 La Pensée de Dieu te protège, prend soin de toi, adoucit ton lieu de repos et aplanit ton chemin, éclairant ton esprit de bonheur et d’amour. 7 L’éternité et la vie éternelle luisent dans ton esprit, parce que la Pensée de Dieu ne t’a pas quitté et demeure encore avec toi.

3. Qui refuserait sa sécurité et sa paix, sa joie, sa guérison et sa paix d’esprit, son repos tranquille, son calme réveil, s’il reconnaissait seulement où ils demeurent ? 2 Ne se préparerait-il pas instantanément à aller où ils se trouvent, abandonnant tout le reste comme étant sans valeur par comparaison avec eux ? 3 Et, les ayant trouvés, ne s’assurerait-il pas qu’ils restent avec lui, et que lui reste avec eux ?

4. Ne refuse pas le Ciel. 2 Il est à toi aujourd’hui, sur ta simple demande. 3 Et tu n’as pas besoin non plus de percevoir d’abord combien le don est grand, combien ton esprit sera changé pour qu’il vienne à toi. 4 Demande à recevoir, et il t’est donné. 5 La conviction réside en lui. 6 Jusqu’à ce que tu l’accueilles comme tien, l’incertitude demeure. 7 Or Dieu est juste. 8 La certitude n’est pas requise pour recevoir ce que seule ton acceptation peut accorder.

5. Demande avec désir. 2 Tu n’as pas besoin d’être sûr que ta demande est la seule chose que tu veuilles. 3 Mais une fois que tu auras reçu, tu seras sûr d’avoir le trésor que tu as toujours cherché. 4 Contre quoi voudrais-tu alors l’échanger ? 5 Qu’est-ce qui pourrait t’induire maintenant à le laisser s’effacer de ta vision extatique ? 6 Car cette vue prouve que tu as échangé ton aveuglement contre les yeux voyants du Christ ; que ton esprit en est venu à mettre de côté le déni et à accepter la Pensée de Dieu comme ton héritage.

6. Maintenant tout doute est passé, la fin du voyage est rendue certaine et le salut t’est donné. 2 Maintenant le pouvoir du Christ est dans ton esprit, afin de guérir comme tu as été guéri. 3 Car maintenant tu comptes parmi les sauveurs du monde. 4 Ton destin est là et nulle part ailleurs. 5 Dieu consentirait-Il à laisser Son Fils rester à jamais affamé par son refus de la nourriture dont il a besoin pour vivre ? 6 L’abondance demeure en lui et la privation ne peut pas le couper de l’Amour nourricier de Dieu, ni de son foyer.

7. Exerce-toi aujourd’hui dans l’espoir. 2 Car l’espoir est certes justifié. 3 Tes doutes sont in-signifiants, car Dieu est certain. 4 Et la Pensée de Lui n’est jamais absente. 5 La certitude doit demeurer au-dedans de toi qui es Son hôte. 6 Ce cours enlève tous les doutes que tu as interposés entre Lui et ta certitude de Lui.

8. C’est sur Dieu que nous comptons, et non sur nous-mêmes, pour nous donner la certitude. 2 Et en Son Nom nous nous exerçons comme Sa Parole nous invite à le faire. 3 Sa certitude est au-delà de tous nos doutes. 4 Son Amour demeure au-delà de toutes nos peurs. 5 La Pensée de Lui est encore au-delà de tous les rêves et dans nos esprits, selon Sa Volonté.

UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 165 – Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu., Un Cours en Miracles on juin 14, 2011 at 12:16

14 juin ~ xg4g1ml9

LEÇON 165

Que mon esprit ne nie pas la Pensée de Dieu.

L’audio de la leçon 165

1. Qu’est-ce qui fait que ce monde semble réel, sauf ton propre déni de la vérité qui réside au-delà ? 2 Qu’est-ce, sinon tes pensées de misère et de mort, qui obscurcit le bonheur parfait et la vie éternelle que ton Père veut pour toi ? 3 Et qu’est-ce qui pourrait cacher ce qui ne peut être dissimulé, sauf l’illusion ? 4 Qu’est-ce qui pourrait garder loin de toi ce que tu as déjà, sauf ton choix de ne pas le voir, niant que cela est là ?

2. La Pensée de Dieu t’a créé. 2 Elle ne t’a pas quitté et tu n’as jamais été à part d’elle un seul instant. 3 Elle t’appartient. 4 C’est par elle que tu vis. 5 C’est ta Source de vie, qui te garde un avec elle ; et tout ne fait qu’un avec toi parce qu’elle ne t’a pas quitté. 6 La Pensée de Dieu te protège, prend soin de toi, adoucit ton lieu de repos et aplanit ton chemin, éclairant ton esprit de bonheur et d’amour. 7 L’éternité et la vie éternelle luisent dans ton esprit, parce que la Pensée de Dieu ne t’a pas quitté et demeure encore avec toi.

3. Qui refuserait sa sécurité et sa paix, sa joie, sa guérison et sa paix d’esprit, son repos tranquille, son calme réveil, s’il reconnaissait seulement où ils demeurent ? 2 Ne se préparerait-il pas instantanément à aller où ils se trouvent, abandonnant tout le reste comme étant sans valeur par comparaison avec eux ? 3 Et, les ayant trouvés, ne s’assurerait-il pas qu’ils restent avec lui, et que lui reste avec eux ?

4. Ne refuse pas le Ciel. 2 Il est à toi aujourd’hui, sur ta simple demande. 3 Et tu n’as pas besoin non plus de percevoir d’abord combien le don est grand, combien ton esprit sera changé pour qu’il vienne à toi. 4 Demande à recevoir, et il t’est donné. 5 La conviction réside en lui. 6 Jusqu’à ce que tu l’accueilles comme tien, l’incertitude demeure. 7 Or Dieu est juste. 8 La certitude n’est pas requise pour recevoir ce que seule ton acceptation peut accorder.

5. Demande avec désir. 2 Tu n’as pas besoin d’être sûr que ta demande est la seule chose que tu veuilles. 3 Mais une fois que tu auras reçu, tu seras sûr d’avoir le trésor que tu as toujours cherché. 4 Contre quoi voudrais-tu alors l’échanger ? 5 Qu’est-ce qui pourrait t’induire maintenant à le laisser s’effacer de ta vision extatique ? 6 Car cette vue prouve que tu as échangé ton aveuglement contre les yeux voyants du Christ ; que ton esprit en est venu à mettre de côté le déni et à accepter la Pensée de Dieu comme ton héritage.

6. Maintenant tout doute est passé, la fin du voyage est rendue certaine et le salut t’est donné. 2 Maintenant le pouvoir du Christ est dans ton esprit, afin de guérir comme tu as été guéri. 3 Car maintenant tu comptes parmi les sauveurs du monde. 4 Ton destin est là et nulle part ailleurs. 5 Dieu consentirait-Il à laisser Son Fils rester à jamais affamé par son refus de la nourriture dont il a besoin pour vivre ? 6 L’abondance demeure en lui et la privation ne peut pas le couper de l’Amour nourricier de Dieu, ni de son foyer.

7. Exerce-toi aujourd’hui dans l’espoir. 2 Car l’espoir est certes justifié. 3 Tes doutes sont in-signifiants, car Dieu est certain. 4 Et la Pensée de Lui n’est jamais absente. 5 La certitude doit demeurer au-dedans de toi qui es Son hôte. 6 Ce cours enlève tous les doutes que tu as interposés entre Lui et ta certitude de Lui.

8. C’est sur Dieu que nous comptons, et non sur nous-mêmes, pour nous donner la certitude. 2 Et en Son Nom nous nous exerçons comme Sa Parole nous invite à le faire. 3 Sa certitude est au-delà de tous nos doutes. 4 Son Amour demeure au-delà de toutes nos peurs. 5 La Pensée de Lui est encore au-delà de tous les rêves et dans nos esprits, selon Sa Volonté.