Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Posts Tagged ‘de cette fenêtre’

UCEM~LEÇON 1 – Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 1 - Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit., Un Cours en Miracles on janvier 1, 2012 at 2:41

1 jan ~ maisonInterieur1_grd

LEÇON 1

Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue,de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

AUDIO

1. Maintenant regarde lentement autour de toi et exerce-toi à appliquer cette idée très concrètement à tout ce que tu vois:

2 Cette table ne signifie rien.

3 Cette chaise ne signifie rien.

4 Cette main ne signifie rien.

5 Ce pied ne signifie rien.

6 Ce stylo ne signifie rien.

2. Puis regarde plus loin que les environs immédiats, et applique l’idée sur un champ plus large:

2 Cette porte ne signifie rien.

3 Ce corps ne signifie rien.

4. Cette lampe ne signifie rien.

5 Ce panneau ne signifie rien.

6 Cette ombre ne signifie rien.

3. Remarque que ces énoncés n’ont pas été placés dans un certain ordre, et qu’ils ne tiennent compte d’aucune différence entre les sortes de choses auxquelles ils sont appliqués. 2 C’est le but de l’exercice. 3 L’énoncé devrait simplement être appliqué à n’importe quelle chose que tu vois. 4 Quand tu répètes l’idée du jour, utilise-la sans la moindre discrimination. 5 Ne tente pas de l’appliquer à tout ce que tu vois, car ces exercices ne devraient pas devenir ritualistes. 6 Seulement, assure-toi que rien de ce que tu vois n’est exclu expressément. 7 Une chose est comme une autre quand il s’agit d’appliquer l’idée.

4. Chacune des trois premières leçons ne devrait pas être faite plus de deux fois par jour, de préférence matin et soir. 2 Elle ne devrait pas non plus être tentée durant plus d’une minute environ, sauf si cela t’oblige à te presser. 3 Il est essentiel de les faire à ton aise et sans hâte.

Publicités

UCEM~LEÇON 4 – Ces pensées ne signifient rien. Elles sont comme les choses que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 4 - Ces pensées ne signifient rien. Elles sont comme les choses que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 4, 2011 at 12:58

4 janv ~ le-20penseur_jpg

LEÇON 4

Ces pensées ne signifient rien. Elles sont comme

les choses que je vois dans cette pièce [dans cette rue,

de cette fenêtre, dans ce lieu].

L’audio de la leçon 4 ici

1. Contrairement aux exercices précédents, ceux-ci ne commencent pas par l’idée du jour. 2 Dans ces périodes d’entraînement, commence par noter les pensées qui te traversent l’esprit durant environ une minute. 3 Puis applique l’idée à ces pensées. 4 Si tu as déjà conscience de pensées malheureuses, utilise-les comme sujets. 5 Toutefois, ne choisis pas uniquement les idées que tu penses être “mauvaises”. 6 Si tu t’entraînes à regarder tes pensées, tu verras qu’elles représentent un tel mélange qu’en un sens aucune d’elles ne peut être appelé “bonne” ou “mauvaise”. 7 C’est pourquoi elles ne signifient rien.

2. La spécification habituelle est requise lorsque tu choisis les sujets auxquels l’idée d’aujourd’hui sera appliquée. 2 N’aie pas peur d’utiliser les “bonnes” pensées aussi bien que les “mauvaises”. 3 Aucune d’elles ne représente tes pensées réelles, qui en sont recouvertes. 4 Les “bonnes” ne sont que des ombres de ce qui se trouve derrière, et les ombres rendent la vue difficile. 5 Les “mauvaises” bloquent la vue, et font qu’il est impossible de voir. 6 Tu ne veux ni les unes ni les autres.

3. Ceci est un exercice très important, qui sera répété de temps en temps sous des formes quelque peu différentes. 2 L’idée ici est de t’entraîner dans tes premiers pas vers le but qui est de séparer l’in-signifiant du signifiant. 3 C’est une première tentative, le but à plus long terme étant d’apprendre à voir l’in-signifiant à l’extérieur de toi, et le signifiant au-dedans. 4 C’est ainsi que tu commences à entraîner ton esprit à reconnaître ce qui est le même et ce qui est différent.

4. Quand tu utilises tes pensées en leur appliquant l’idée d’aujourd’hui, identifie chacune d’elles par la figure ou l’évènement central qu’elle contient; par exemple:

2 Cette pensée à propos de _____ne signifie rien.

3 Elle est comme les choses que je vois dans cette

pièce [dans cette rue, et ainsi de suite].

5. Tu peux aussi utiliser l’idée pour une pensée en particulier que tu reconnais comme nuisible. 2 Cette application est utile, mais elle ne remplace pas la procédure plus aléatoire à suivre pour les exercices. 3 Toutefois, n’examine pas ton esprit pendant plus d’une minute environ. 4 Tu es encore trop inexpérimenté pour éviter une tendance à te préoccuper inutilement.

6. De plus, comme ces exercices sont les premiers de ce genre, il se peut que tu trouves particulièrement difficile de suspendre ton jugement par rapport aux pensées. 2 Ne répète pas ces exercices plus de trois ou quatre fois dans la journée. 3 Nous y reviendrons plus tard.

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2011 at 1:03

3 jan ~ images

LEÇON 3

Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce
[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu].

L’audio de la leçon 3 ici

1. Applique cette idée de la même façon que les précédentes, sans faire aucune sorte de distinction. 2 Quoi que ce soit que tu vois devient un sujet convenable pour appliquer l’idée. 3 Assure-toi de ne pas mettre en question la convenance d’une chose à l’application de l’idée. 4 Ce ne sont pas des exercices de jugement. 5 N’importe quoi est convenable si tu le vois. 6 Certaines des choses que tu vois peuvent avoir pour toi une signification très émotionnelle. 7 Essaie de mettre de côté de tels sentiments et utilise simplement ces choses exactement comme tu le ferais de n’importe quoi d’autre.

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile.

UCEM~LEÇON 2 – J’ai donné à tout ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] toute la signification que cela a pour moi.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 2 - J’ai donné à tout ce que je vois dans cette pièce [...] toute la signification que cela a pour moi., Un Cours en Miracles on janvier 2, 2011 at 12:39

2 déc ~ images

LEÇON 2

J’ai donné à tout ce que je vois dans cette pièce

[dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu]

toute la signification que cela a pour moi.

L’audio de la leçon 2 ici

1. Les exercices pour cette idée sont les mêmes que pour la première. 2 Commence par les choses qui sont près de toi, et applique l’idée à quoi que ce soit sur quoi ton regard se pose. 3 Puis agrandis le champ. 4 Tourne la tête de façon à inclure ce qui se trouve des deux côtés. 5 Si possible, retourne-toi et applique l’idée à ce qui est derrière toi. 6 Fais aussi peu de distinction que possible en choisissant les sujets auxquels tu appliques l’idée, ne te concentre sur rien en particulier, et n’essaie pas d’inclure tout ce que tu vois dans un espace donné, ou tu introduiras une tension.

2. Jette simplement un regard autour de toi, sans effort mais assez rapidement, en essayant d’éviter de choisir selon la taille, l’éclat, la couleur, le matériau ou l’importance relative que la chose a pour toi. 2 Prends les sujets simplement tels que tu les vois. 3 Essaie d’appliquer l’exercice aussi facilement à un corps qu’à un bouton, à une mouche qu’à un plancher, à un bras qu’à une pomme. 4 Le seul critère pour appliquer l’idée à quelque chose est simplement que ton regard se soit posé dessus. 5 Ne tente pas d’inclure quoi que ce soit en particulier, mais assure-toi de ne rien exclure expressément.

UCEM~LEÇON 1 – Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 1 - Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit., Un Cours en Miracles on décembre 31, 2010 at 11:15

1 jan ~ maisonInterieur1_grd

LEÇON 1

Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue,

de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

L’audio de la leçon 1 ici

1. Maintenant regarde lentement autour de toi et exerce-toi à appliquer cette idée très concrètement à tout ce que tu vois:

2 Cette table ne signifie rien.

3 Cette chaise ne signifie rien.

4 Cette main ne signifie rien.

5 Ce pied ne signifie rien.

6 Ce stylo ne signifie rien.

2. Puis regarde plus loin que les environs immédiats, et applique l’idée sur un champ plus large:

2 Cette porte ne signifie rien.

3 Ce corps ne signifie rien.

4. Cette lampe ne signifie rien.

5 Ce panneau ne signifie rien.

6 Cette ombre ne signifie rien.

3. Remarque que ces énoncés n’ont pas été placés dans un certain ordre, et qu’ils ne tiennent compte d’aucune différence entre les sortes de choses auxquelles ils sont appliqués. 2 C’est le but de l’exercice. 3 L’énoncé devrait simplement être appliqué à n’importe quelle chose que tu vois. 4 Quand tu répètes l’idée du jour, utilise-la sans la moindre discrimination. 5 Ne tente pas de l’appliquer à tout ce que tu vois, car ces exercices ne devraient pas devenir ritualistes. 6 Seulement, assure-toi que rien de ce que tu vois n’est exclu expressément. 7 Une chose est comme une autre quand il s’agit d’appliquer l’idée.

4. Chacune des trois premières leçons ne devrait pas être faite plus de deux fois par jour, de préférence matin et soir. 2 Elle ne devrait pas non plus être tentée durant plus d’une minute environ, sauf si cela t’oblige à te presser. 3 Il est essentiel de les faire à ton aise et sans hâte.