Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~LEÇON 51 ~ La révision d’aujourd’hui couvre les idées des leçons 1 à 5.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 51 - Révision des leçons 1-2-3-4-5., Un Cours en Miracles on février 19, 2017 at 8:23

LEÇON 51

La révision d’aujourd’hui couvre les idées suivantes :

1. (1) Rien de ce que je vois ne signifie quoi que ce soit.

2 La raison pour laquelle il en est ainsi, c’est que je ne vois rien, et rien n’a pas de signification. 3 Il est nécessaire que je reconnaisse cela pour apprendre à voir. 4 Ce que je pense voir maintenant prend la place de la vision. 5 Je dois en lâcher prise en me rendant compte que cela n’a pas de signification, pour que la vision puisse en prendre la place.

2. (2) J’ai donné à ce que je vois toute la signification que cela a pour moi.

2 J’ai jugé tout ce que je regarde, et c’est cela et cela seul que je vois. 3 Cela n’est pas la vision. 4 Ce n’est qu’une illusion de réalité, parce que mes jugements ont été faits tout à fait à part de la réalité. 5 Je suis désireux de reconnaître le manque de validité de mes jugements, parce que je veux voir. 6 Mes jugements m’ont blessé, et je ne veux pas voir en conformité avec eux.

3. (3) Je ne comprends rien de ce que je vois.

2 Comment pourrais-je comprendre ce que je vois quand je l’ai méjugé ? 3 Ce que je vois est la projection de mes propres erreurs de pensée. 4 Je ne comprends pas ce que je vois parce que ce n’est pas compréhensible. 5 Rien ne sert de chercher à le comprendre. 6 Mais il y a tout lieu d’en lâcher prise et de faire de la place pour ce qui peut être vu, compris et aimé. 7 Je peux échanger ce que je vois maintenant pour cela simplement en étant désireux le faire. 8 N’est-ce pas là un meilleur choix que celui que j’ai fait auparavant ?

4. (4) Ces pensées ne signifient rien.

2 Les pensées dont j’ai conscience ne signifient rien parce que j’essaie de penser sans Dieu. 3 Ce que j’appelle “mes” pensées ne sont pas mes pensées réelles. 4 Mes pensées réelles sont les pensées que je pense avec Dieu. 5 Je n’en ai pas conscience parce que j’ai fait mes pensées pour qu’elles prennent leur place. 6 Je suis désireux de reconnaître que mes pensées ne signifient rien et d’en lâcher prise. 7 Je choisis qu’elles soient remplacées par ce qu’elles étaient censées remplacer. 8 Mes pensées sont in-signifiantes, mais toute la création réside dans les pensées que je pense avec Dieu.

5. (5) Je ne suis jamais contrarié pour la raison à laquelle je pense.

2 Je ne suis jamais contrarié pour la raison à laquelle je pense parce que j’essaie constamment de justifier mes pensées. 3 J’essaie constamment de les rendre vraies. 4 Je fais de toutes choses mes ennemies, de sorte que ma colère est justifiée et que mes attaques sont légitimées. 5 Je ne me suis pas rendu compte à quel point j’ai mésusé de tout ce que je vois en lui assignant ce rôle. 6 J’ai fait cela pour défendre un système de pensée qui m’a blessé, et que je ne veux plus. 7 Je suis désireux d’en lâcher prise.

Révision I – Introduction

Choisis à nouveau – JE VEUX LA PAIX DE DIEU.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :