Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 31 décembre 2014|Daily archive page

UCEM~LEÇON 1 – Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 1 - Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue, de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit., Un Cours en Miracles on décembre 31, 2014 at 9:23

LEÇON 1

Rien de ce que je vois dans cette pièce [dans cette rue,

de cette fenêtre, dans ce lieu] ne signifie quoi que ce soit.

1. Maintenant regarde lentement autour de toi et exerce-toi à appliquer cette idée très concrètement à tout ce que tu vois:

2 Cette table ne signifie rien.

3 Cette chaise ne signifie rien.

4 Cette main ne signifie rien.

5 Ce pied ne signifie rien.

6 Ce stylo ne signifie rien.

2. Puis regarde plus loin que les environs immédiats, et applique l’idée sur un champ plus large:

2 Cette porte ne signifie rien.

3 Ce corps ne signifie rien.

4. Cette lampe ne signifie rien.

5 Ce panneau ne signifie rien.

6 Cette ombre ne signifie rien.

3. Remarque que ces énoncés n’ont pas été placés dans un certain ordre, et qu’ils ne tiennent compte d’aucune différence entre les sortes de choses auxquelles ils sont appliqués. 2 C’est le but de l’exercice. 3 L’énoncé devrait simplement être appliqué à n’importe quelle chose que tu vois. 4 Quand tu répètes l’idée du jour, utilise-la sans la moindre discrimination. 5 Ne tente pas de l’appliquer à tout ce que tu vois, car ces exercices ne devraient pas devenir ritualistes. 6 Seulement, assure-toi que rien de ce que tu vois n’est exclu expressément. 7 Une chose est comme une autre quand il s’agit d’appliquer l’idée.

4. Chacune des trois premières leçons ne devrait pas être faite plus de deux fois par jour, de préférence matin et soir. 2 Elle ne devrait pas non plus être tentée durant plus d’une minute environ, sauf si cela t’oblige à te presser. 3 Il est essentiel de les faire à ton aise et sans hâte.

UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants, Un Cours en Miracles on décembre 31, 2014 at 9:01

INTRODUCTION

1. Un fondement théorique comme celui que le texte procure est un cadre nécessaire pour rendre les leçons de ce livre d’exercices signifiantes. 2 Or c’est de faire les exercices qui rendra le but de ce cours possible. 3 Un esprit inexercé ne peut rien accomplir. 4 C’est le but de ce livre d’exercices d’entrainer ton esprit à penser de la façon qui est présentée dans le texte.

2. Les exercices sont très simples. 2 Ils ne requièrent pas beaucoup de temps et peu importe où tu les fais. 3 Ils n’ont pas besoin de préparation. 4 La période d’entraînement est de un an. 5 Les exercices sont numérotés de 1 à 365. 6 N’entreprends pas de faire plus d’une leçon par jour.

3. Le livre d’exercices est divisé en deux sections principales, la première traitant du défaire de ta façon de voir maintenant; et la seconde, de l’acquisition de la perception vraie. 2 À l’exception des périodes de révision, les exercices de chaque jour sont planifiés autour d’une idée centrale, qui est d’abord énoncée. 3 Suit une description des procédures concrètes par lesquelles l’idée du jour sera appliquée.

4. Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. 2. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.

5. Le transfert de l’entraînement en perception vraie ne se fait pas comme le transfert de l’entraînement du monde. 2 Si la perception vraie a été atteinte par rapport à une personne, une situation ou un évènement quelconque, le transfert total à tous et à tout est certain. 3 D’autre part, une seule exception tenue à part de la perception vraie rend ses accomplissements impossibles n’importe où.

6. Les seules règles générales à observer d’un bout à l’autre sont donc: Premièrement, que les exercices soient faits d’une manière très concrète, comme il sera indiqué. 2 Cela t’aidera à appliquer les idées en question à toute situation dans laquelle tu te trouves, ainsi qu’à tous ceux et à tout ce qu’elle englobe. 3 Deuxièmement, assure-toi de ne pas décider par toi-même qu’il y a certaines personnes, situations ou choses auxquelles les idées sont inapplicables. 4 Cela interférera avec le transfert de l’entraînement. 5 C’est la nature même de la perception vraie de n’avoir pas de limites. 6 C’est l’opposé de ta façon de voir maintenant.

7. Le but général des exercices est d’augmenter ton aptitude à étendre les idées que tu pratiqueras jusqu’à tout y inclure. 2 Cela n’exigera aucun effort de ta part. 3 Les exercices eux-mêmes satisfont aux conditions nécessaires pour ce type de transfert.

8. Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. 2 Cela n’a aucune importance. 3 Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. 4 Il ne t’est pas demandé de les juger. 5 Il t’est seulement demandé de les utiliser. 6 C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.

9. Souviens-toi seulement de ceci: tu n’as pas besoin de croire les idées, tu n’as pas besoin de les accepter, tu n’as pas même besoin de leur faire bon accueil. 2 Il se peut qu’à certaines d’entre elles, tu résistes activement. 3 Rien de tout cela n’a d’importance, et leur efficacité n’en est pas diminuée. 4 Mais ne te permets pas de faire des exceptions dans l’application des idées que contient le livre d’exercices; et quelles que soient tes réactions à ces idées, utilise-les. 5 Rien d’autre que cela n’est requis.

Nouvel an 2015

In UCEM, Un Cours en Miracles on décembre 31, 2014 at 2:01

Diapositive1_GF

Cette année est une année de joie, durant laquelle ton écoute augmentera, et ta paix grandira avec son augmentation. La puissance de la sainteté et la faiblesse de l’attaque sont toutes deux portées à ta conscience. Et cela a été accompli dans un esprit fermement convaincu que la sainteté est faiblesse et l’attaque, pouvoir. Cela ne devrait-il pas être un miracle suffisant pour t’enseigner que ton Enseignant n’est pas de toi? Mais souviens-toi aussi que chaque fois que tu as écouté Son interprétation, les résultats t’ont apporté de la joie. En considérant honnêtement ce qu’ils ont été, préférerais-tu les résultats de ta propre interprétation? Dieu veut mieux pour toi. Ne pourrais-tu pas regarder avec une plus grande charité celui que Dieu aime d’un Amour parfait?

Jésus de Nazareth