Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 27 décembre 2012|Daily archive page

UCEM~LEÇON 361 – Cet instant saint, je voudrais Te le donner. Sois en charge. Car je voudrais Te suivre, certain que Ta direction me donne la paix.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 361 - Cet instant saint, je voudrais Te le donner. Sois en charge. Car je voudrais Te suivre, certain que Ta direction me donne la paix., Un Cours en Miracles on décembre 27, 2012 at 12:50

2887546

LEÇON 361

Cet instant saint, je voudrais Te le donner.

Sois en charge. Car je voudrais Te suivre,

certain que Ta direction me donne la paix.

1. Si j’ai besoin d’un mot pour m’aider, Il me le donnera. 2 Si j’ai besoin d’une pensée, Il me la donnera aussi. 3 Et si je n’ai besoin que de calme et d’un esprit tranquille et ouvert, voilà les dons que je recevrai de Lui. 4 Il est en charge à  ma demande. 5 Et Il m’entendra et me répondra, parce qu’Il parle pour Dieu mon Père et Son saint Fils.

UCEM~INTRODUCTION au Livre d’Exercices pour Étudiants

In Les leçons et l'Inspiration, Non classé, UCEM, Un Cours en Miracles on décembre 27, 2012 at 12:14

ucem-bleuclair-jpg

Voici l’introduction aux exercices à relire en particulier lors de moments de relâchement de l’assiduité.

INTRODUCTION AU LIVRE D’EXERCICES POUR ÉTUDIANTS

Un fondement théorique comme celui que le texte procure est un cadre nécessaire pour rendre les leçons de ce livre d’exercices signifiantes. Or c’est de faire les exercices qui rendra le but de ce cours possible. Un esprit inexercé ne peut rien accomplir. C’est le but de ce livre d’exercices d’entrainer ton esprit à penser de la façon qui est présentée dans le texte.

Les exercices sont très simples. Ils ne requièrent pas beaucoup de temps et peu importe où tu les fais. Ils n’ont pas besoin de préparation. La période d’entraînement est de un an. Les exercices sont numérotés de 1 à 365. N’entreprends pas de faire plus d’une leçon par jour.

Le livre d’exercices est divisé en deux sections principales, la première traitant du défaire de ta façon de voir maintenant; et la seconde, de l’acquisition de la perception vraie. À l’exception des périodes de révision, les exercices de chaque jour sont planifiés autour d’une idée centrale, qui est d’abord énoncée. Suit une description des procédures concrètes par lesquelles l’idée du jour sera appliquée.

Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois.

Le transfert de l’entraînement en perception vraie ne se fait pas comme le transfert de l’entraînement du monde. Si la perception vraie a été atteinte par rapport à une personne, une situation ou un évènement quelconque, le transfert total à tous et à tout est certain. D’autre part, une seule exception tenue à part de la perception vraie rend ses accomplissements impossibles n’importe où.

Les seules règles générales à observer d’un bout à l’autre sont donc: Premièrement, que les exercices soient faits d’une manière très concrète, comme il sera indiqué. Cela t’aidera à appliquer les idées en question à toute situation dans laquelle tu te trouves, ainsi qu’à tous ceux et à tout ce qu’elle englobe. Deuxièmement, assure-toi de ne pas décider par toi-même qu’il y a certaines personnes, situations ou choses auxquelles les idées sont inapplicables. Cela interfèrera avec le transfert de l’entraînement. C’est la nature même de la perception vraie de n’avoir pas de limites. C’est l’opposé de ta façon de voir maintenant.

Le but général des exercices est d’augmenter ton aptitude à étendre les idées que tu pratiqueras jusqu’à tout y inclure. Cela n’exigera aucun effort de ta part. Les exercices eux-mêmes satisfont aux conditions nécessaires pour ce type de transfert.

Certaines des idées que présente le livre d’exercices te paraîtront difficiles à croire; d’autres te sembleront tout à fait surprenantes. Cela n’a aucune importance. Il t’est simplement demandé d’appliquer les idées de la manière indiquée. Il ne t’est pas demandé de les juger. Il t’est seulement demandé de les utiliser. C’est leur utilisation qui leur donnera une signification pour toi et te montrera qu’elles sont vraies.

Souviens-toi seulement de ceci: tu n’as pas besoin de croire les idées, tu n’as pas besoin de les accepter, tu n’as pas même besoin de leur faire bon accueil. Il se peut qu’à certaines d’entre elles, tu résistes activement. Rien de tout cela n’a d’importance, et leur efficacité n’en est pas diminuée. Mais ne te permets pas de faire des exceptions dans l’application des idées que contient le livre d’exercices; et quelles que soient tes réactions à ces idées, utilise-les. Rien d’autre que cela n’est requis.

UCEM~DERNIÈRES LEÇONS – Introduction

In UCEM, UCEM~DERNIÈRES LEÇONS - Introduction, Un Cours en Miracles on décembre 27, 2012 at 12:13

Dernieres leçons ~ images

DERNIÈRES LEÇONS

Introduction

1. Nous laisserons nos dernières leçons aussi libres de mots que possible. 2 Nous ne les utiliserons qu’au début de nos exercices et seulement pour nous rappeler que nous cherchons à aller au-delà des mots. 3 Tournons-nous vers Celui Qui nous guide dans la voie et assure nos pas. 4 C’est à Lui Que nous laissons ces leçons, comme c’est à Lui désormais que nous confions nos vies. 5 Car nous ne voudrions pas retourner à nouveau à la croyance dans le péché qui a fait paraître le monde laid et incertain, attaquant et destructeur, dangereux dans toutes ses voies et traître au-delà de tout espoir de confiance et d’évasion de la douleur.

2. Sa voie est la seule qui mène à trouver la paix que Dieu nous a donnée. 2 C’est Sa voie que chacun doit suivre à la fin, parce que c’est cette fin que Dieu Lui-même a désignée. 3 Dans le rêve du temps, elle semble être bien loin. 4 Et pourtant, en vérité, elle est déjà ici, déjà elle nous guide gracieusement dans la voie à suivre. 5 Suivons ensemble la voie que la vérité nous indique. 6 Et soyons les meneurs de nos nombreux frères qui cherchent la voie, mais ne la trouvent pas.

3. À ce but consacrons nos esprits, et dirigeons toutes nos pensées afin de servir la fonction du salut. 2 À nous le but est donné de pardonner au monde. 3 C’est le but que Dieu nous a donné. 4 C’est Sa fin du rêve que nous cherchons, et non la nôtre. 5 Car nous ne manquerons pas de reconnaître tout ce que nous pardonnons comme faisant partie de Dieu Lui-même. 6 Ainsi Son souvenir est redonné, complètement et complet.

4. C’est notre fonction de nous souvenir de Lui sur terre, comme il nous est donné d’être Sa Propre complétude dans la réalité. 2 N’oublions donc pas que notre but est partagé, car c’est ce souvenir qui contient la mémoire de Dieu et qui indique la voie vers Lui et vers le Ciel de Sa paix. 3 N’allons-nous pas pardonner à notre frère, qui peut nous offrir cela ? 4 Il est la voie, la vérité et la vie qui nous montrent la voie. 5 En lui réside le salut, qui nous est offert par notre pardon, à lui donné.

5. Nous ne terminerons pas cette année sans le don que notre Père a promis à Son saint Fils. 2 Nous sommes pardonnés maintenant. 3 Et nous sommes sauvés de tout le courroux que nous pensions appartenir à Dieu et dont nous  avons découvert qu’il n’était qu’un rêve. 4 Nous sommes ramenés à la santé d’esprit dans laquelle nous comprenons que la colère est insane, que l’attaque est folle et que la vengeance n’est qu’un sot fantasme. 5 Nous avons été sauvés du courroux parce que nous avons appris que nous faisions erreur. 6 Rien de plus. 7 Or est-ce qu’un père est en colère contre son fils parce que celui-ci ne comprenait pas la vérité ?

6. Nous venons à Dieu avec honnêteté, en disant que nous ne comprenions pas, et nous Lui demandons de nous aider à apprendre Ses leçons, par la Voix de Son Propre Enseignant. 2 Blesserait-Il Son Fils ? 3 Ou S’empresserait-Il de lui répondre, en disant : « Voici Mon Fils, et tout ce que J’ai est à lui » ? 4 Sois certain qu’Il te répondra ainsi, car ce sont là Ses Propres paroles. 5 Et nul ne peut jamais avoir plus que cela, car dans ces paroles est tout ce qui est et tout ce qui sera de tout temps et dans l’éternité.