Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~LEÇON 164 – Maintenant nous ne faisons qu’un avec Celui Qui est notre Source.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 164 – Maintenant nous ne faisons qu’un avec Celui Qui est notre Source., Un Cours en Miracles on juin 12, 2012 at 11:18

13 juin ~ images

LEÇON 164

Maintenant nous ne faisons qu’un avec Celui Qui est notre Source.

AUDIO

1. À quel moment, sinon maintenant, la vérité peut-elle être reconnue ? 2 Le présent est le seul temps qui soit. 3 Ainsi aujourd’hui, en cet instant, maintenant, nous venons contempler ce qui est là pour toujours : pas à nos yeux, mais aux yeux du Christ. 4 Il regarde passé le temps et voit l’éternité telle qu’elle y est représentée. 5 Il entend les sons que le monde insensé, affairé, engendre, mais il les entend très faiblement. 6 Car au-delà d’eux tous Il entend le chant du Ciel, et la Voix pour Dieu plus claire, plus signifiante, plus proche.

2. Le monde s’estompe facilement sous Ses yeux. 2 Ses sons s’affaiblissent. 3 Une mélodie qui vient de loin par-delà le monde devient de plus en plus distincte ; un appel ancien auquel Il donne une réponse ancienne. 4 Tu les reconnaîtras tous les deux, car ce ne sont que ta réponse à l’Appel de ton Père. 5 Le Christ répond pour toi, Se faisant l’écho de ton Soi, utilisant ta voix pour donner Son joyeux consentement ; acceptant ta délivrance pour toi.

3. Comme tes exercices d’aujourd’hui sont saints, tandis que le Christ te donne Sa vue et entend pour toi, et répond en ton nom à l’Appel qu’il entend ! 2 Comme il est tranquille le temps que tu donnes pour le passer avec Lui, au-delà du monde. 3 Comme tous tes péchés apparents sont facilement oubliés, et tous tes chagrins sombrent dans l’oubli. 4 En ce jour le chagrin est abandonné, car les vues et les sons qui viennent de plus près que le monde sont clairs pour toi qui accepteras aujourd’hui les dons qu’Il te fait.

4. Il est un silence dans lequel le monde ne peut faire intrusion. 2 Il est une paix ancienne que tu portes en ton cœur et n’as pas perdue. 3 Il est un sentiment de sainteté en toi que la pensée de péché n’a jamais touché. 4 De tout cela aujourd’hui tu te souviendras. 5 Ta fidélité à t’exercer aujourd’hui apportera des récompenses si grandes et si complètement différentes de toutes les choses que tu recherchais auparavant, que tu connaîtras qu’ici est ton trésor, et qu’ici est ton repos.

5. Voici le jour où les vaines imaginations s’écartent comme un rideau pour révéler ce qui se trouve au-delà. 2 Maintenant ce qui est réellement là est rendu visible, tandis que toutes les ombres qui paraissaient le cacher s’évanouissent simplement. 3 Maintenant l’équilibre est rétabli, et la balance du jugement est laissée à Celui Qui juge vrai. 4 Et dans Son jugement un monde se déploiera en parfaite innocence devant tes yeux. 5 Maintenant tu le verras avec les yeux du Christ. 6 Maintenant sa transformation est claire pour toi.

6. Frère, ce jour est sacré pour le monde. 2 Ta vision, à toi donnée de bien au-delà de toutes choses en ce monde, se retourne et les regarde dans une lumière nouvelle. 3 Et ce que tu vois devient la guérison et le salut du monde. 4 Ce qui a de la valeur et ce qui est sans valeur sont tous deux perçus et reconnus pour ce qu’ils sont. 5 Ce qui est digne de ton amour reçoit ton amour, et rien ne reste qui soit à craindre.

7. Nous ne jugerons pas aujourd’hui. 2 Nous recevrons seulement ce qui nous est donné par un jugement rendu au-delà du monde. 3 Nos exercices aujourd’hui deviennent notre don de gratitude pour notre délivrance de l’aveuglement et de la misère. 4 Tout ce que nous voyons ne fera qu’augmenter notre joie, car sa sainteté reflète la nôtre. 5 Nous sommes pardonnés dans le regard du Christ, et le monde entier est pardonné dans le nôtre. 6 Nous bénissons le monde en le contemplant dans la lumière où notre Sauveur nous regarde, et nous lui offrons la liberté à nous donnée par Sa vision qui pardonne, et non par la nôtre.

8. Durant tes exercices, ouvre le rideau en lâchant prise simplement de toutes les choses que tu penses vouloir. 2 Tes trésors de pacotille, mets-les de côté et laisse un espace propre et ouvert au-dedans de ton esprit où le Christ puisse venir et t’offrir le trésor du salut. 3 Il a besoin de ton esprit très saint pour sauver le monde. 4 Ce but n’est-il pas digne d’être le tien ? 5 La vision du Christ n’est-elle pas digne d’être recherchée par-dessus les buts insatisfaisants du monde ?

9. Ne laisse pas la journée passer sans que les dons qu’elle te réserve reçoivent ton consentement et ton acceptation. 2 Nous pouvons changer le monde, si tu les reconnais. 3 Peut-être ne vois-tu pas la valeur que ton acceptation donne au monde. 4 Mais ceci, tu le veux certainement : tu peux échanger toute souffrance contre la joie en ce jour même. 5 Exerce-toi sérieusement, et le don est tien. 6 Dieu te tromperait-Il ? 7 Sa promesse peut-elle être vaine ? 8 Peux-tu refuser si peu, quand Sa Main tend à Son Fils le salut complet ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :