Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 20 mars 2011|Daily archive page

UCEM~LEÇON 80 – Que je reconnaisse que mes problèmes ont été résolus.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 80 - Que je reconnaisse que mes problèmes ont été résolus., Un Cours en Miracles on mars 20, 2011 at 11:05

21 mars ~ dscf0732a

LEÇON 80

Que je reconnaisse que mes problèmes ont été résolus.

L’audio de la leçon 80 ici

1. Si tu désires reconnaître tes problèmes, tu reconnaîtras que tu n’as pas de problèmes. 2 Ton seul problème central a reçu sa réponse, et tu n’en as pas d’autre. 3 Par conséquent, tu dois être en paix. 4 Le salut dépend donc du fait de reconnaître ce seul problème, et de comprendre qu’il a été résolu. 5 Un problème, une solution. 6 Le salut est accompli. 7 La délivrance du conflit t’a été donnée. 8 Accepte ce fait et tu es prêt à prendre ta juste place dans le plan de Dieu pour le salut.

2. Ton seul problème a été résolu ! 2 Répète-toi cela à maintes reprises aujourd’hui, avec gratitude et conviction. 3 Tu as reconnu ton seul problème, ouvrant ainsi la voie au Saint-Esprit pour qu’Il te donne la réponse de Dieu. 4 Tu as mis de côté la tromperie et vu la lumière de la vérité. 5 Tu as accepté le salut pour toi-même en portant le problème à la réponse. 6 Et tu peux reconnaître la réponse, parce que le problème a été identifié.

3. Tu as droit à la paix aujourd’hui. 2 Un problème qui a été résolu ne peut pas te troubler. 3 Assure-toi seulement de ne pas oublier que tous les problèmes sont les mêmes. 4 Leurs nombreuses formes ne te tromperont pas tant que tu te souviens de cela. 5 Un problème, une solution. 6 Accepte la paix qu’apporte ce simple énoncé.

4. Pendant nos périodes d’exercice plus longues aujourd’hui, nous réclamerons la paix qui nous revient quand le problème et la réponse ont été mis ensemble. 2 Le problème doit avoir disparu, parce que la réponse de Dieu ne peut échouer. 3 Ayant reconnu l’un, tu as reconnu l’autre. 4 La solution est inhérente au problème. 5 La réponse t’a été donnée, et tu l’as acceptée. 6 Tu es sauvé.

5. Maintenant laisse la paix t’être donnée, que ton acceptation apporte. 2 Ferme les yeux et reçois ta récompense. 3 Reconnais que tes problèmes ont été résolus. 4 Reconnais que tu es hors du conflit, libre et en paix. 5 Par-dessus tout, rappelle-toi que tu as un seul problème, et que ce problème a une seule solution. 6 C’est en cela que réside la simplicité du salut. 7 C’est pour cela que sa réussite est garantie.

6. Assure-toi souvent aujourd’hui que tes problèmes ont été résolus. 2 Répète l’idée avec une conviction profonde, aussi fréquemment que possible. 3 Et assure-toi tout particulièrement d’appliquer l’idée d’aujourd’hui à tout problème concret qui pourrait surgir. 4 Dis vite :

  • 5 Que je reconnaisse que ce problème a été résolu.

7. Soyons déterminés à ne pas accumuler de rancœurs aujourd’hui. 2 Soyons déterminés à être libres de problèmes qui n’existent pas. 3 Le moyen est la simple honnêteté. 4 Ne te trompe pas toi-même sur ce qu’est le problème, et tu dois reconnaître qu’il a été résolu.

UCEM~LEÇON 79 – Que je reconnaisse le problème afin qu’il puisse être résolu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 79 - Que je reconnaisse le problème afin qu’il puisse être résolu., Un Cours en Miracles on mars 20, 2011 at 1:59

20 mars ~ Babel-jusque-aux-nues

LEÇON 79

Que je reconnaisse le problème afin qu’il puisse être résolu.

L’audio de la leçon 79 ici

1. Un problème ne peut pas être résolu si tu ne sais pas ce qu’il est. 2 Même s’il est réellement déjà résolu, tu auras encore le problème parce que tu ne reconnaîtras pas qu’il a été résolu. 3 Voilà la situation du monde. 4 Le problème de la séparation, qui est réellement le seul problème, a déjà été résolu. 5 Or la solution n’est pas reconnue parce que le problème n’est pas reconnu.

2. Chacun en ce monde semble avoir ses propres problèmes particuliers. 2 Or ils sont tous les mêmes et ils doivent être reconnus comme ne faisant qu’un si la seule solution qui les résout tous doit être acceptée. 3 Qui peut voir qu’un problème a été résolu s’il pense que le problème est autre chose ? 4 Même si la réponse lui est donnée, il ne peut pas en voir la pertinence.

3. Telle est la position dans laquelle tu te trouves maintenant. 2 Tu as la réponse, mais tu es encore incertain de ce qu’est le problème. 3 Tu sembles être confronté à une longue série de problèmes différents et, lorsqu’un problème est réglé, un autre surgit, puis encore un autre. 4 Il semble qu’il n’y ait pas de fin. 5 Il n’est pas un moment où tu te sentes complètement libre de problèmes et en paix.

4. La tentation de considérer les problèmes comme multiples est la tentation de garder irrésolu le problème de la séparation. 2 Le monde semble te présenter un grand nombre de problèmes, chacun exigeant une réponse différente. 3 Cette perception te met dans une position où ta façon de résoudre les problèmes doit être inadéquate, et l’échec est inévitable.

5. Nul ne pourrait résoudre tous les problèmes que le monde paraît contenir. 2 Ils semblent être à des niveaux si nombreux, sous des formes si diverses et avec des contenus si variés qu’ils te mettent en face d’une situation impossible. 3 Le désarroi et la dépression sont inévitables quand tu les regardes. 4 Certains surgissent à l’improviste, juste au moment où tu pensais avoir résolu les précédents. 5 D’autres restent irrésolus sous un nuage de déni, qui refont surface de temps en temps pour te hanter avant d’être cachés à nouveau, mais toujours irrésolus.

6. Toute cette complexité n’est qu’une tentative désespérée pour ne pas reconnaître le problème, et donc ne pas le laisser être résolu. 2 Si tu pouvais reconnaître que ton seul problème est la séparation, quelle qu’en soit la forme, tu pourrais accepter la réponse parce que tu en verrais la pertinence. 3 En percevant la constance qui sous-tend tous les problèmes auxquels tu sembles être confronté, tu comprendrais que tu as les moyens de les résoudre tous. 4 Et tu emploierais les moyens, parce que tu reconnais le problème.

7. Pendant nos périodes d’exercice plus longues aujourd’hui, nous demanderons quel est le problème et quelle est sa réponse. 2 Nous ne présumerons pas que nous savons déjà. 3 Nous essaierons de libérer notre esprit de toutes les sortes de problèmes différents que nous pensons avoir. 4 Nous essaierons de nous rendre compte que nous avons un seul problème, que nous avons manqué de reconnaître. 5 Nous demanderons à savoir ce qu’il est et nous attendrons la réponse. 6 Elle nous sera donnée. 7 Puis nous demanderons quelle est sa solution. 8 Et elle nous sera donnée.

8. Les exercices d’aujourd’hui seront fructueux dans la mesure où tu n’insisteras pas pour définir le problème. 2 Tu ne réussiras peut-être pas à lâcher prise de toutes tes notions préconçues, mais cela n’est pas nécessaire. 3 Tout ce qui est nécessaire, c’est de nourrir quelque doute sur la réalité de ta version de ce que sont tes problèmes. 4 Tu essaies de reconnaître que la réponse t’a été donnée en reconnaissant le problème, de sorte que le problème et la réponse peuvent être mis ensemble et tu peux être en paix.

9. Les périodes d’exercice plus courtes aujourd’hui ne seront pas fixées en fonction du temps, mais du besoin. 2 Tu verras de nombreux problèmes aujourd’hui, chacun réclamant une réponse. 3 Nos efforts viseront à reconnaître qu’il y a seulement un problème et une solution. 4 Dans cette re-connaissance, tous les problèmes sont résolus. 5 Dans cette re-connaissance réside la paix.

10. Ne sois pas trompé par la forme des problèmes aujourd’hui. 2 Chaque fois qu’une difficulté semble surgir, dis-toi vite :

  • 3 Que je reconnaisse ce problème afin qu’il puisse être résolu.

4 Puis essaie de suspendre tout jugement sur ce qu’est le problème. 5 Si possible, ferme les yeux pendant un moment et demande ce qu’il est. 6 Tu seras entendu et la réponse te sera donnée.