Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~LEÇON 353 – Mes yeux, ma langue, mes mains, mes pieds aujourd’hui ont un seul but : être donnés au Christ pour qu’Il les utilise pour combler le monde de miracles.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 353 - Mes yeux, ma langue, mes mains, mes pieds aujourd'hui ont un seul but : être donnés au Christ pour qu'Il les utilise pour combler le monde de miracles., Un Cours en Miracles on décembre 19, 2009 at 12:59

19 déc ~ Christ

LEÇON 353

Mes yeux, ma langue, mes mains, mes pieds aujourd’hui

ont un seul but : être donnés au Christ pour qu’Il les utilise

pour combler le monde de miracles.

1. Père, aujourd’hui je donne au Christ tout ce qui est à moi afin qu’Il l’utilise de la manière qui servira le mieux le but que je partage avec Lui. 2 Rien n’est à moi seul, car Lui et moi nous sommes joints dans un même but. 3 Ainsi l’apprentissage est presque arrivé à son terme. 4 Je travaille avec Lui pendant un temps pour servir Son but. 5 Puis je me perds dans mon Identité et reconnais que le Christ n’est que mon Soi.

L’Inspiration

La fin des illusions

1. Il est impossible de lâcher prise du passé sans renoncer à la relation particulière. 2 Car la relation particulière est une tentative pour reproduire le passé et le changer. 3 Les affronts imaginaires, le souvenir de douleurs, les déceptions passées, les injustices et les privations perçues, entrent tous dans la relation particulière, qui devient une façon de chercher à soigner tes blessures d’amour-propre. 4 Quelle base aurais-tu pour choisir un partenaire particulier sans le passé? 5 Chaque choix de ce genre est fait parce qu’il y a dans le passé quelque chose de « mal » auquel tu t’accroches, et que quelqu’un d’autre doit expier.

2. La relation particulière tire vengeance du passé. 2 En cherchant à enlever la souffrance dans le passé, elle passe sur le présent dans sa préoccupation du passé et son engagement total envers lui. 3 Aucune relation particulière n’est éprouvée dans le présent. 4 Les ombres du passé l’enveloppent et en font ce qu’elle est. 5 Elle n’a pas de signification dans le présent et, si elle ne signifie rien maintenant, elle ne peut pas du tout avoir de réelle signification. 6 Comment peux-tu changer le passé, sinon dans le fantasme? 7 Et qui peut te donner ce dont tu penses que le passé t’a privé? 8 Le passé n’est rien. 9 Ne cherche pas à lui faire porter le blâme de tes privations, car le passé a disparu. 10 Tu ne peux pas réellement ne pas lâcher prise de ce qui a déjà disparu. 11 Ce doit être, par conséquent, que tu maintiens l’illusion qu’il n’a pas disparu, parce que tu penses que cela sert un quelconque but que tu veux voir accompli. 12 Et ce doit être aussi que ce but ne peut pas être accompli dans le présent, mais seulement dans le passé.

3. Ne sous-estime pas l’intensité de la soif de vengeance de l’ego sur le passé. 2 Elle est complètement sauvage et complètement insane. 3 Car l’ego se souvient de tout ce que tu as fait qui l’a offensé, et il cherche à te le faire payer. 4 Les fantasmes qu’il apporte dans les relations qu’il a choisies pour mettre en scène sa haine sont les fantasmes de ta destruction. 5 Car l’ego te reproche le passé, et dans ton évasion hors du passé il se voit privé de la vengeance qu’il croit que tu mérites pleinement. 6 Or si tu ne t’alliais pas à lui pour ta propre destruction, l’ego ne pourrait pas te lier au passé. 7 Dans la relation particulière, tu permets ta propre destruction. 8 Que cela soit insane, c’est évident. 9 Mais ce qui est moins évident, c’est que le présent ne t’est d’aucune utilité tant que tu t’allies à l’ego dans la poursuite de son but.

4. Le passé a disparu; ne cherche pas à le préserver dans la relation particulière qui te lie à lui, et qui voudrait t’enseigner que ton salut est passé et que tu dois donc retourner dans le passé pour trouver le salut. 2 Il n’est pas de fantasme qui ne contienne le rêve de châtiment pour le passé. 3 Voudrais-tu réaliser le rêve ou en lâcher prise ?

5. Dans la relation particulière, il ne semble pas que ce soit un passage à l’acte de vengeance que tu cherches. 2 Et même quand la haine et la sauvagerie percent brièvement, l’illusion d’amour n’est pas profondément ébranlée. 3 Or la seule chose à laquelle l’ego ne permet jamais d’atteindre la conscience, c’est que la relation particulière est un passage à l’acte de vengeance contre toi-même. 4 Or quoi d’autre pourrait-elle être? 5 En cherchant la relation particulière, tu ne cherches pas la gloire en toi-même. 6 Tu as nié qu’elle y était et la relation en devient pour toi le substitut. 7 Et la vengeance devient ton substitut à l’Expiation, et ton évasion hors de la vengeance devient ta perte.

6. Contre cette idée insane que l’ego se fait du salut, le Saint-Esprit pose doucement l’instant saint. 2 Nous avons dit plus tôt que le Saint-Esprit doit enseigner par comparaisons, et qu’il utilise des opposés pour indiquer la vérité. 3 L’instant saint est l’opposé de la fixe croyance de l’ego dans le salut par la vengeance sur le passé. 4 Dans l’instant saint il est compris que le passé a disparu, et avec sa disparition la soif de vengeance a été extirpée et a disparu. 5 Le calme et la paix de maintenant t’enveloppent d’une douceur parfaite. 6 Tout a disparu, sauf la vérité.

7. Pendant un certain temps tu tenteras peut-être d’apporter les illusions dans l’instant saint, pour t’empêcher de prendre pleinement conscience de la complète différence, à tous égards, entre ton expérience de la vérité et de l’illusion. 2 Or tu ne tenteras pas cela longtemps. 3 Dans l’instant saint la puissance du Saint-Esprit prévaudra, parce que tu t’es joint à Lui. 4 Les illusions que tu apportes avec toi affaibliront ton expérience de Lui un certain temps, et t’empêcheront de garder cette expérience dans ton esprit. 5 Or l’instant saint est éternel, et tes illusions du temps n’empêcheront pas l’intemporel d’être ce qu’il est, ni toi d’en faire l’expérience tel qu’il est.

8. Ce que Dieu t’a donné est véritablement donné et sera véritablement reçu. 2 Car les dons de Dieu n’ont pas de réalité si tu ne les reçois pas. 3 Le fait que tu les reçois complète Son don. 4 Tu recevras parce que Sa Volonté est de donner. 5 Il a donné l’instant saint pour qu’il te soit donné et il est impossible que tu ne le reçoives pas parce qu’Il l’a donné. 6 Quand Il a voulu que Son Fils soit libre, Son Fils fut libre. 7 Dans l’instant saint, Il te rappelle que Son Fils sera toujours exactement tel qu’il a été créé. 8 Et tout ce que le Saint-Esprit enseigne sert à te rappeler que tu as reçu ce que Dieu t’a donné.

9. Il n’y a rien que tu puisses reprocher à la réalité. 2 Tout ce qui doit être pardonné, ce sont les illusions que tu as reprochées à tes frères. 3 Leur réalité n’a pas de passé, et seules des illusions peuvent être pardonnées. 4 Dieu ne reproche rien à personne, car Il est incapable d’aucune sorte d’illusion. 5 Délivre tes frères de l’esclavage de leurs illusions en leur pardonnant les illusions que tu perçois en eux. 6 Ainsi tu apprendras que tu as été pardonné, car c’est toi qui leur as offert des illusions. 7 Dans l’instant saint, cela est fait pour toi dans le temps, pour t’apporter la véritable condition du Ciel.

10. Souviens-toi que tu choisis toujours entre la vérité et l’illusion; entre l’Expiation réelle qui guérirait et l’« expiation » de l’ego qui détruirait. 2 La puissance de Dieu et tout Son Amour, sans limite, te soutiendront lorsque tu chercheras uniquement ta place dans le plan de l’Expiation qui vient de Son Amour. 3 Sois l’allié de Dieu et non de l’ego en cherchant comment l’Expiation peut venir à toi. 4 Son aide suffit, car Son Messager comprend comment te rendre le Royaume, et comment placer dans ta relation avec Lui tout ton investissement dans le salut.

11. Cherche et trouve Son message dans l’instant saint, où toutes les illusions sont pardonnées. 2 De là le miracle s’étend pour bénir chacun et résoudre tous les problèmes, qu’ils soient perçus comme grands ou petits, possibles ou impossibles. 3 Il n’est rien qui ne fera place à Lui et à Sa Majesté. 4 Se joindre à Lui en étroite relation, c’est accepter que les relations soient réelles, et c’est abandonner, par leur réalité, toutes les illusions pour la réalité de ta relation avec Dieu. 5 Louée soit ta relation avec Lui et avec nul autre. 6 La vérité réside là et nulle part ailleurs. 7 Tu choisis cela ou rien.

12. Pardonne-nous nos illusions, Père, et aide-nous à accepter notre véritable relation avec Toi, dans laquelle il n’est pas d’illusion et où nulle jamais ne pourra entrer. 2 Notre sainteté est la Tienne. 3 Que peut-il y avoir en nous qui ait besoin de pardon quand la Tienne est parfaite? 4 Le sommeil de l’oubli n’est que l’indésir de nous souvenir de Ton pardon et de Ton Amour. 5 Ne nous laisse pas nous égarer en tentation, car la tentation du Fils de Dieu n’est pas ta Volonté. 6 Et laisse-nous recevoir uniquement ce que Tu as donné, et n’accepter que cela dans les esprits que Tu as créés et que Tu aimes. 7 Amen.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :