Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 24 août 2009|Daily archive page

UCEM~LEÇON 236 – Je gouverne mon esprit, que moi seul dois gouverner.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 236 – Je gouverne mon esprit, que moi seul dois gouverner., Un Cours en Miracles on août 24, 2009 at 3:06

24 août ~ birmanie

Voir: Qu’est-ce que le salut ? ici

La leçon du jour ici >

Je gouverne mon esprit, que moi seul dois gouverner.

1. J’ai un royaume que je dois gouverner. 2 Par moments, il ne semble pas du tout que j’en sois le roi. 3 Il semble triompher de moi et me dire quoi penser et quoi faire et sentir. 4 Or il m’a été donné pour servir le but, quel qu’il soit, que je perçois en lui. 5 Mon esprit ne peut que servir. 6 Aujourd’hui je donne son service au Saint-Esprit afin qu’Il l’emploie comme bon Lui semble. 7 Je dirige ainsi mon esprit, que moi seul peux gouverner. 8 Et je le rends libre ainsi de faire la Volonté de Dieu.

2. Père, mon esprit est ouvert à Tes Pensées et fermé aujourd’hui à toute autre pensée que la Tienne. 2 Je gouverne mon esprit, et je Te l’offre. 3 Accepte mon don, car c’est le Tien pour moi.

L’Inspiration

Quelles sont les caractéristiques des enseignants de Dieu ? (M-4.IX ici >)

1. Les traits de surface des enseignants de Dieu ne sont pas du tout pareils. 2 Aux yeux du corps, ils ne se ressemblent pas; ils viennent de milieux extrêmement différents, leur expérience du monde varie grandement et leurs ” personnalités ” superficielles sont tout à fait distinctes. 3 De plus, aux premiers stades de leur fonctionnement en tant qu’enseignants de Dieu, ils n’ont pas encore acquis les caractéristiques plus profondes qui les établiront comme ce qu’ils sont. 4 Dieu fait des dons particuliers à Ses enseignants, parce qu’ils ont un rôle particulier dans Son plan pour l’Expiation. 5 Leur particularité n’est bien sûr que temporaire; fixée dans le temps comme moyen de conduire hors du temps. 6 Leurs dons particuliers, nés dans la relation sainte sur laquelle la situation d’enseignement-apprentissage est axée, deviennent les caractéristiques de tous les enseignants de Dieu qui ont avancé dans leur propre apprentissage. 7 À cet égard, ils sont tous pareils.

2. Toutes les différences entre les Fils de Dieu sont temporaires. 2 Néanmoins, dans le temps on peut dire que les enseignants avancés de Dieu ont les caractéristiques suivantes:

IX. Foi

1. L’étendue de la foi de l’enseignant de Dieu est la mesure de son avancement dans le curriculum. 2 Est-ce qu’il choisit encore certains aspects de sa vie pour les apporter à son apprentissage tandis qu’il en garde d’autres à part ? 3 Si c’est le cas, son avancement est limité et sa confiance n’est pas encore fermement établie. 4 La foi de l’enseignant de Dieu, c’est sa confiance en ce que la Parole de Dieu rectifie toutes choses; pas quelques unes, mais toutes. 5 En général, sa foi commence par reposer uniquement sur quelques problèmes, et reste soigneusement limitée pour quelque temps. 6 Abandonner tous les problèmes à une seule Réponse, c’est renverser entièrement la pensée du monde. 7 Et cela seul est la foi. 8 Rien d’autre ne mérite réellement ce nom. 9 Or chaque degré, si petit soit-il, vaut d’être accompli. 10 Être prêt, comme le note le texte, n’est pas maîtriser.

2. La véritable foi, toutefois, ne dévie pas. 2 Étant cohérente, elle est entièrement honnête. 3 Étant inébranlable, elle est pleine de confiance. 4 Étant basée sur l’absence de peur, elle est douce. 5 Étant certaine, elle est joyeuse. 6 Et étant confiante, elle est tolérante. 7 La foi combine donc en elle-même les autres attributs des enseignants de Dieu. 8 Elle comporte l’acceptation de la Parole de Dieu et de Sa définition de Son Fils. 9 C’est vers Eux que la foi au vrai sens du terme est toujours dirigée. 10 C’est vers Eux qu’elle se tourne, cherchant jusqu’à ce qu’elle trouve. 11 La non-défense l’accompagne naturellement et la joie est sa condition. 12 Puis, ayant trouvé, elle repose avec une certitude tranquille sur cela seul à quoi toute foi est due.