Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~LEÇON 145 – Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 145 – Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu., Un Cours en Miracles on mai 25, 2009 at 4:03

9 mai ~ illumination-juanita-hagberg

Voir l’introduction à la révision IV ici >

Mon esprit contient seulement ce que je pense avec Dieu.

(129 ici>) Au-delà de ce monde, il y a un monde que je veux.

(130 ici>) Il est impossible de voir deux mondes.

L’inspiration

L’état de grâce  (T-7.XI ici >)

1. Le Saint-Esprit te guidera toujours véritablement, parce que ta joie est la Sienne. 2 Telle est Sa Volonté pour chacun parce qu’Il parle pour le Royaume de Dieu, qui est la joie. 3 Le suivre est donc la chose la plus facile au monde, et la seule chose qui soit facile, parce qu’elle n’est pas du monde. 4 Elle est donc naturelle. 5 Le monde va à l’encontre de ta nature, étant en désaccord avec les lois de Dieu. 6 Le monde perçoit des ordres de difficulté en tout. 7 C’est que l’ego ne perçoit rien comme étant entièrement désirable. 8 En te démontrant à toi-même qu’il n’y a pas d’ordre de difficulté dans les miracles, tu te convaincras que, dans ton état naturel, il n’y a pas du tout de difficulté parce que c’est un état de grâce.

2. La grâce est l’état naturel de chaque Fils de Dieu. 2 Lorsqu’il n’est pas en état de grâce, il est hors de son environnement naturel et il ne fonctionne pas bien. 3 Tout ce qu’il fait exige alors un effort, parce qu’il n’a pas été créé pour l’environnement qu’il a fait. 4 Il ne peut donc pas s’y adapter ni l’adapter à lui. 5 Rien ne sert d’essayer. 6 Un Fils de Dieu n’est heureux que lorsqu’il connaît qu’il est avec Dieu. 7 C’est le seul environnement dans lequel il ne fait pas l’expérience de l’effort, parce qu’il y est à sa place. 8 C’est aussi le seul environnement qui est digne de lui, parce que sa propre valeur dépasse tout ce qu’il peut faire.

3. Considère le royaume que tu as fait et juge équitablement de sa valeur. 2 Est-il digne d’être la demeure d’un enfant de Dieu ? 3 Protège-t-il sa paix et fait-il luire l’amour sur lui ? 4 Garde-t-il son coeur intouché par la peur et lui permet-il de donner toujours, sans jamais aucun sentiment de perte ? 5 Lui enseigne-t-il que donner est sa joie, et que Dieu Lui-même lui rend grâce de son don ? 6 Voilà le seul environnement dans lequel tu puisses être heureux. 7 Tu ne peux pas plus le faire que tu ne peux te faire toi-même. 8 Il a été créé pour toi, comme tu as été créé pour lui. 9 Dieu veille sur Ses enfants et ne leur nie rien. 10 Or quand ils Le nient, ils ne connaissent pas cela, parce qu’ils se nient tout à eux-mêmes. 11 Toi qui pourrais donner l’Amour de Dieu à tout ce que tu vois et touches et te rappelles, c’est le Ciel littéralement que tu te nies à toi-même.

4. Je t’appelle à te souvenir que je t’ai choisi pour enseigner le Royaume au Royaume. 2 Il n’y a pas d’exceptions à cette leçon, parce que l’absence d’exceptions est la leçon. 3 Chaque Fils qui retourne au Royaume avec cette leçon dans son coeur a guéri la Filialité et rendu grâce à Dieu. 4 Celui qui apprend cette leçon est devenu le parfait enseignant, parce qu’il l’a apprise du Saint-Esprit.

5. Quand un esprit n’a que la lumière, il ne connaît que la lumière. 2 Son propre rayonnement luit tout autour de lui et s’étend dans les ténèbres d’autres esprits, les transformant en majesté. 3 La Majesté de Dieu est là pour être reconnue, appréciée et connue de toi. 4 Reconnaître la Majesté de Dieu comme ton frère, c’est accepter ton propre héritage. 5 Dieu ne donne qu’également. 6 Si tu reconnais Son don en qui que ce soit, tu as reconnu ce qu’Il t’a donné. 7 Rien n’est aussi facile à reconnaître que la vérité. 8 C’est une re-connaissance qui est immédiate, claire et naturelle. 9 Tu t’es entraîné à ne pas la reconnaître, et cela t’a été très difficile.

6. Hors de ton environnement naturel, tu peux bien demander : ” Qu’est ce que la vérité ? ”, puisque la vérité est l’environnement par lequel et pour lequel tu as été créé. 2 Tu ne te connais pas toi-même, parce que tu ne connais pas ton Créateur. 3 Tu ne connais pas tes créations parce que tu ne connais pas tes frères, qui les ont créées avec toi. 4 J’ai déjà dit que seule la Filialité tout entière était digne d’être co-créatrice avec Dieu, parce que seule la Filialité tout entière peut créer comme Lui. 5 Chaque fois que tu guéris un frère en reconnaissant sa valeur, tu reconnais son pouvoir de créer ainsi que le tien. 6 Il ne peut pas avoir perdu ce que tu reconnais, et dois avoir la gloire que tu vois en lui. 7 Il est co-créateur avec Dieu avec toi. 8 Nie son pouvoir créateur, et tu nies le tien ainsi que celui de Dieu Qui t’a créé.

7. Tu ne peux pas nier une partie de la vérité. 2 Tu ne connais pas tes créations parce que tu ne connais pas leur créateur. 3 Tu ne te connais pas toi-même parce que tu ne connais pas le tien. 4 Tes créations ne peuvent pas plus établir ta réalité que tu ne peux établir celle de Dieu. 5 Mais tu peux connaître les deux. 6 L’être est connu en partageant. 7 Parce que Dieu a partagé Son Être avec toi, tu peux Le connaître. 8 Mais tu dois aussi connaître tous ceux qu’Il a créés, pour connaître ce qu’ils ont partagé. 9 Sans ton Père tu ne connaîtras pas ta paternité. 10 Le Royaume de Dieu inclut tous Ses Fils et leurs enfants, qui sont aussi pareils aux Fils qu’ils sont pareils au Père. 11 Connais, donc, les Fils de Dieu, et tu connaîtras toute la création.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :