Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 24 mars 2009|Daily archive page

UCEM~LEÇON 83 – Révision des leçons 65-66.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 83 - Révision des leçons 65-66., Un Cours en Miracles on mars 24, 2009 at 6:43

7 mars ~ le-bonheur-img_0057

La leçon ici

1. (65) Ma seule fonction est celle que Dieu m’a donnée.

2 Je n’ai pas d’autre fonction que celle que Dieu m’a donnée. 3 Reconnaître cela me délivre de tout conflit, parce que cela signifie que je ne peux pas avoir de buts conflictuels. 4 Avec un seul et unique but, je suis toujours certain de quoi faire, quoi dire et quoi penser. 5 Tout doute doit disparaître quand j’admets que ma seule fonction est celle que Dieu m’a donnée.

2. Les formes suivantes pourraient être utilisées pour appliquer l’idée plus concrètement :

2 Ma perception de ceci ne change pas ma fonction.

3 Ceci ne me donne pas une fonction autre que celle que Dieu m’a donnée.

4 Que je n’utilise pas ceci pour justifier une fonction que Dieu ne m’a pas donnée.

3. (66) Mon bonheur et ma fonction ne font qu’un.

2 Toutes choses qui viennent de Dieu ne font qu’un. 3 Elles viennent de l’Unité et doivent être reçues ne faisant qu’un. 4 Remplir ma fonction est mon bonheur, parce que les deux viennent de la même Source. 5 Et je dois apprendre à reconnaître ce qui me rend heureux, si je veux trouver le bonheur.

4. Voici quelques formes utiles pour appliquer cette idée concrètement :

2 Ceci ne peut pas séparer mon bonheur de ma fonction.

3 L’unité de mon bonheur et de ma fonction reste entièrement inaffectée par ceci.

4 Rien, y compris ceci, ne peut justifier l’illusion de bonheur à part de ma fonction.

L’inspiration

Je ne suis en danger nulle part au monde. (L.II.244 ici)

1. Ton Fils est en sécurité où qu’il soit, car Tu es là avec lui. 2 Il a seulement besoin d’invoquer Ton Nom pour se rappeler sa sécurité et Ton Amour, car ils ne font qu’un. 3 Comment peut-il avoir peur ou douter ou manquer de savoir qu’il ne peut souffrir, ni être en danger ni faire l’expérience du malheur, quand il T’appartient, bien-aimé et aimant, dans la sécurité de Ton étreinte Paternelle ?

2. Et nous sommes là en vérité. 2 Nulle tempête ne peut venir dans le havre sacré de notre demeure. 3 En Dieu nous sommes en sécurité. 4 Car qu’est-ce qui peut venir menacer Dieu Lui-même, ou apeurer ce qui fera à jamais partie de Lui ?