Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

UCEM~LEÇON 55 – Révision des leçons 21-22-23-24-25.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 55 - Révision des leçons 21-22-23-24-25., Un Cours en Miracles on février 24, 2009 at 4:58

24 janvier ~ colombe_05-455b7

La pratique pour cette leçon ici

La leçon ici

1. (21) Je suis déterminé à voir les choses différemment.

2 Ce que je vois maintenant ne sont que des signes de maladie, de désastre et de mort. 3 Ce ne peut pas être ce que Dieu a créé pour Son Fils bien-aimé. 4 Le fait même que je vois de telles choses est la preuve que je ne comprends pas Dieu. 5 Par conséquent, je ne comprends pas non plus Son Fils. 6 Ce que je vois me dit que je ne sais pas qui je suis. 7 Je suis déterminé à voir les témoins de la vérité en moi, plutôt que ceux qui me montrent une illusion de moi-même.

2. (22) Ce que je vois est une forme de vengeance.

2 Le monde que je vois n’est guère la représentation de pensées aimantes. 3 C’est une image d’attaque contre tout par tout. 4 C’est tout sauf le reflet de l’Amour de Dieu et de l’Amour de Son Fils. 5 Ce sont mes propres pensées d’attaque qui font surgir cette image. 6 Mes pensées aimantes me sauveront de cette perception du monde et me donneront la paix que Dieu avait l’intention que j’aie.

3. (23) Je peux échapper de ce monde en abandonnant les pensées d’attaque.

2 En cela réside le salut et nulle part ailleurs. 3 Sans pensées d’attaque je ne pourrais pas voir un monde d’attaque. 4 Lorsque le pardon permet à l’amour de revenir à ma conscience, je vois un monde de paix, de sécurité et de joie. 5 Et c’est cela que je choisis de voir, à la place de ce que je regarde maintenant.

4. (24) Je ne perçois pas mon propre intérêt.

2 Comment pourrais-je reconnaître ce qu’est mon propre intérêt quand je ne connais pas qui je suis ? 3 Ce que je pense être mon intérêt ne ferait que me lier davantage au monde des illusions. 4 Je suis désireux de suivre le Guide que Dieu m’a donné pour découvrir ce qu’est mon propre intérêt, en reconnaissant que je ne peux pas le percevoir par moi-même.

5. (25) Je ne sais pas à quoi sert quoi que ce soit.

2 Pour moi, le but de toute chose est de prouver que mes illusions à mon sujet sont réelles. 3 C’est dans ce but que j’essaie d’utiliser chacun et chaque chose. 4 C’est à cela que je crois que le monde sert. 5 Par conséquent, je ne reconnais pas son but réel. 6 Le but que j’ai donné au monde a conduit à une image effrayante de lui. 7 Que j’ouvre mon esprit au but réel du monde en lui retirant celui que je lui ai donné, et en apprenant la vérité à son sujet.

L’inspiration

Création et communication (T-4.VII ici)

1. Bien que le contenu de l’une ou l’autre des illusions de l’ego n’ait pas d’importance, il est clair que sa correction aide davantage dans un contexte précis. 2 Les illusions de l’ego sont très concrètes, bien que l’esprit soit naturellement abstrait. 3 Une partie de l’esprit devient concrète, toutefois, lorsqu’il se divise. 4 La partie concrète croit en l’ego, parce que l’ego dépend du concret. 5 L’ego est la partie de l’esprit qui croit que ton existence est définie par la séparation.

2. Toute chose que l’ego perçoit est un tout séparé, sans les relations qui impliquent l’être. 2 Ainsi l’ego est contre la communication, sauf dans la mesure où elle est utilisée pour établir plutôt que pour abolir l’état de séparation. 3 Le système de communication de l’ego est basé sur son propre système de pensée, comme l’est tout ce qu’il dicte. 4 C’est son besoin de se protéger qui contrôle sa communication, et il interrompt la communication quand il se sent menacé. 5 Cette interruption est une réaction à une ou plusieurs personnes en particulier. 6 Ce qu’il y a de concret dans la pensée de l’ego débouche alors sur une généralisation spécieuse qui n’est pas du tout abstraite. 7 Il ne fait que répondre de certaines façons concrètes à tout ce qu’il perçoit comme relié.

3. Par contraste, le pur-esprit réagit de la même façon à tout ce qu’il connaît pour vrai, et il ne répond pas du tout à n’importe quoi d’autre. 2 Il ne tente pas non plus d’établir ce qui est vrai. 3 Il connaît que ce qui est vrai, c’est tout ce que Dieu a créé. 4 Il est en communication complète et directe avec chaque aspect de la création, parce qu’il est en communication complète et directe avec son Créateur. 5 Cette communication est la Volonté de Dieu. 6 Création et communication sont synonymes. 7 Dieu a créé chaque esprit en lui communiquant Son Esprit, l’établissant ainsi à jamais comme canal pour la réception de Son Esprit et de Sa Volonté. 8 Puisque seuls des êtres d’un même ordre peuvent communiquer véritablement, Ses créations communiquent naturellement avec Lui et comme Lui. 9 Cette communication est parfaitement abstraite, puisque sa qualité est universelle dans son application et n’est sujette à aucun jugement, aucune exception ni aucune altération. 10 Dieu t’a créé par cela et pour cela. 11 L’esprit peut distordre sa fonction, mais il ne peut pas se doter lui-même de fonctions qui ne lui ont pas été données. 12 C’est pourquoi l’esprit ne peut pas perdre totalement l’aptitude à communiquer, quoiqu’il puisse refuser de l’utiliser au profit de l’être.

4. L’existence, comme l’être, repose sur la communication. 2 L’existence, toutefois, spécifie comment, sur quoi et avec qui la communication est jugée digne d’être entreprise. 3 L’être est complètement dépourvu de ces distinctions. 4 C’est un état dans lequel l’esprit est en communication avec tout ce qui est réel. 5 Dans la mesure où tu permets que cet état soit tronqué, tu limites le sentiment de ta propre réalité, qui ne devient total qu’en reconnaissant toute la réalité dans le contexte glorieux de sa relation réelle avec toi. 6 C’est cela, ta réalité. 7 Ne la profane pas et ne recule pas devant elle. 8 C’est ta vraie demeure, ton vrai temple et ton vrai Soi.

5. Dieu, Qui englobe tout être, a créé des êtres qui ont tout individuellement, mais qui veulent le partager pour augmenter leur joie. 2 Rien de réel ne peut être augmenté, sauf en partageant. 3 C’est pourquoi Dieu t’a créé. 4 L’Abstraction divine se fait une joie de partager. 5 C’est ce que signifie la création. 6 ” Comment ”, ” quoi ” et ” à qui ”, cela est sans rapport, parce que la création réelle donne tout, puisqu’elle peut créer uniquement à l’image d’elle-même. 7 Souviens-toi que dans le Royaume il n’y a aucune différence entre avoir et être, comme c’est le cas dans l’existence. 8 Dans l’état d’être, l’esprit donne tout toujours.

6. La Bible affirme maintes fois que tu devrais louer Dieu. 2 Cela ne signifie guère que tu devrais Lui dire combien Il est merveilleux. 3 Il n’a pas d’ego avec lequel accepter une telle louange, ni de perception avec laquelle en juger. 4 Mais à moins que tu ne joues ton rôle dans la création, Sa joie n’est pas complète, parce que la tienne est incomplète. 5 Et cela Il le connaît. 6 Il le connaît en Son Propre Être et son expérience de l’expérience de Son Fils. 7 Le flot constant de Son Amour est bloqué quand ses canaux sont fermés, et Il est seul quand les esprits qu’Il a créés ne communiquent pas pleinement avec Lui.

7. Dieu a gardé ton Royaume pour toi, mais Il ne peut partager Sa joie avec toi tant que tu ne la connais pas avec ton esprit tout entier. 2 La révélation ne suffit pas parce que c’est une communication qui vient uniquement de Dieu. 3 Dieu n’a pas besoin que la révélation Lui soit rendue, ce qui serait nettement impossible, mais Il veut qu’elle soit portée aux autres. 4 Cela ne peut se faire avec la révélation proprement dite; son contenu est inexprimable, parce qu’il est intensément personnel à l’esprit qui le reçoit. 5 Il peut, toutefois, être rendu de cet esprit à d’autres esprits, par les attitudes qu’apporte la connaissance venant de la révélation.

8. Dieu est loué chaque fois qu’un esprit apprend à être entièrement capable d’aider. 2 Cela est impossible sans être entièrement incapable de nuire, parce que les deux croyances doivent coexister. 3 Ceux qui aident véritablement son invulnérables, parce qu’ils ne protègent pas leur ego et ainsi rien ne peut les blesser. 4 L’aide qu’ils apportent à autrui, c’est la louange qu’ils font à Dieu, et Il leur rendra leur louange parce qu’ils sont comme Lui, et ils peuvent se réjouir ensemble. 5 Dieu va vers eux et à travers eux, et il y a dans tout le Royaume une grande joie. 6 Chaque esprit qui est changé ajoute à cette joie par son désir individuel de la partager. 7 Ceux qui aident véritablement sont les faiseurs de miracles de Dieu, que je dirigerai jusqu’à ce que nous soyons tous unis dans la joie du Royaume. 8 Je te dirigerai partout où tu peux véritablement aider, et vers tous ceux qui peuvent être guidés par moi à travers toi.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :