Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 8 janvier 2009|Daily archive page

UCEM~LEÇON 8 – Mon esprit est préoccupé de pensées passées.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 8 - Mon esprit est préoccupé de pensées passées., Un Cours en Miracles on janvier 8, 2009 at 10:31

8 janvier ~ Empty_head_801

Leçon 8 ici

1. Cette idée, bien sûr, est la raison pour laquelle tu ne vois que le passé. 2 Personne ne voit quoi que ce soit, en fait. 3 Chacun ne voit que ses pensées projetées à l’extérieur. 4 La préoccupation du passé qu’a l’esprit est la cause de la fausse conception du temps dont ta vue souffre. 5 Ton esprit ne peut pas saisir le présent, qui est le seul temps qui soit. 6 Par conséquent, il ne peut pas comprendre le temps, et ne peut, en fait, rien comprendre du tout. (L-I.8.1)

Voilà ma seule problématique, c’est que j’ai une fausse conception du temps. Ce que je pense voir n’est que le passé projeté à l’extérieur. Donc ce que je vois n’est pas là. En pensant que ce que je vais écrire n’est pas à la hauteur de mes attentes, cela est une projection de ce que je pense que je suis mais cela n’existe pas puisque c’est une projection d’une pensée passée. Toutes les pensées passées que je projette construisent mon monde. Ce monde est illusion et je vais d’illusions en illusions. Mon esprit est dans l’erreur, je ne peux saisir le temps présent qui est le seul temps qui soit. Cette leçon m’apporte beaucoup de compréhension par rapport à mon quotidien. Depuis quelques temps, j’ai souvent tendance à critiquer la façon dont on gère tout. J’ai souvent l’impression que je ne comprends plus la façon dont le monde tourne. J’ai tout à fait la ferme impression que je suis décroché de ce que je vois du monde. La leçon d’aujourd’hui est une leçon majeure, en ce qui me concerne, qui me fait comprendre que mon esprit n’étant préoccupé que par des pensées passées, il ne peut rien comprendre du tout.

3. Le but des exercices d’aujourd’hui est de commencer à entraîner ton esprit à reconnaître quand il ne pense pas réellement. 2 Tant que des idées sans pensée préoccupent ton esprit, la vérité est bloquée. 3 Reconnaître que ton esprit est simplement vide, plutôt que de croire qu’il est rempli d’idées réelles, est la première étape pour ouvrir la voie à la vision.(L-I.8.3)

Lorsque je comprends que mon esprit est simplement vide, la peur m’envahit pour quelques instants. J’ai l’impression que je deviens fou, pour aussitôt me ressaisir et me ramener à des pensées comme “je suis encore tel que Dieu m’a créé” et donc libéré de ces pensées. J’ai aussi tendance a remarquer que lorsque je crois ces pensées du passé qui sillonnent mon esprit seconde après seconde que le monde que je fais ne m’apporte jamais la paix mais que je suis plutôt dans une recherche continuelle de la paix d’esprit.  Hier soir j’ai été dirigé vers une lecture du Cours en Miracles dont je n’avais jamais fait le  lien avec la leçon d’aujourd’hui.  La section III du chapitre 15 m’explique ce qu’est la recherche de sens à l’existence illusoire que je vois devant moi et qui n’en fait jamais. Le titre de la section me dit tout: Petitesse versus immensité.

2. Or tu ne te rends pas compte, chaque fois que tu choisis, que ton choix est une évaluation de toi-même. 2 Choisis la petitesse et tu n’auras pas la paix, car tu te seras jugé toi-même indigne d’elle. 3 Et quoi que tu offres comme substitut est un don bien trop pauvre pour te satisfaire. 4 Il est essentiel que tu acceptes le fait, et l’acceptes avec joie, qu’il n’y a aucune forme de petitesse qui puisse jamais te contenter. 5 Tu es libre d’en essayer autant que tu le souhaites, mais tu ne feras que retarder ton retour chez toi. 6 Car tu ne seras content que dans l’immensité, qui est ta demeure. (T-15.III.2)

Toute la section est remplie de conseils  qui accompagnent très bien cette leçon qui m’enseigne que mon esprit est complètement vide mais qui m’enseigne aussi que c’est la première étape pour ouvrir la voie à la vision.