Les leçons pour atteindre l'expérience du Cours.

Archive for 3 janvier 2009|Daily archive page

UCEM~LEÇON 3 – Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce […].

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 3 - Je ne comprends rien de ce que je vois dans cette pièce [...]., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2009 at 11:15

3 janvier ~ fadedghostimage2

Leçon 3 ici

4. Le but de ce livre d’exercices est d’entraîner ton esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. 2. Les exercices sont planifiés de façon à t’aider à généraliser les leçons, afin que tu comprennes que chacune d’elles est également applicable à tous ceux et à tout ce que tu vois. (L-I.Intr.4 ici)

Voilà le but du livre d’exercices: entraîner mon esprit d’une manière systématique à une perception différente de tous et de tout en ce monde. Même si les leçons me semblent difficiles ou même inutiles et même ennuyantes, je ne dois pas oublier le but de ce livre d’exercices si je veux atteindre une nouvelle façon de voir le monde.

De plus il m’est spécifié dans la leçon 3 ce qu’est l’intérêt des exercices:

2. L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement. 2 Par conséquent, il est essentiel que tu gardes l’esprit parfaitement ouvert et libre de tout jugement quand tu choisis les choses auxquelles l’idée du jour sera appliquée. 3 Dans ce but une chose est comme une autre: également convenable et donc également utile. (L-I.3.2 ici)

En pratiquant ces trois premières leçons, je  comprends l’importance du passé dans tout ce que je vois et par le fait même je me rends conscient de l’importance des processus qui sont mis en place dans le Cours pour me défaire du passé soit le pardon, l’Expiation et le Saint-Esprit. Tous ces moyens qui me sont donnés sont là pour me défaire du passé. Lorsque je suis dans la douleur, je ne suis pas dans le moment présent mais bien dans le passé. Ce que je vois, bien que douloureux mais qui ne signifie quoi que ce soit, c’est du passé. Dans un premier temps, je dois reconnaître que je ne vois que le passé et c’est ce qui m’est enseigné aujourd’hui afin de pouvoir le dissiper: “L’intérêt des exercices est de t’aider à dégager ton esprit de toutes les associations passées, de voir les choses exactement telles qu’elles t’apparaissent maintenant, et de te rendre compte du peu de compréhension que tu en as réellement.”(L-I.3 ici)

Pour plus d’éclaircissements en ce qui à trait au passé, au pardon, au Saint-Esprit et à l’Expiation, la section III du chapitre 17, intitulé “Les ombres du passé” est très éclairante à cet égard. (T-17.III ici)

UCEM~LEÇON 2 – J’ai donné à tout ce que je vois dans cette pièce […] toute la signification que cela a pour moi.

In Les leçons et l'Inspiration, UCEM, UCEM~LEÇON 2 - J’ai donné à tout ce que je vois dans cette pièce [...] toute la signification que cela a pour moi., Un Cours en Miracles on janvier 3, 2009 at 1:42

2 janvier ~ 4147044

Leçon 2 ici

Si j’ai donné à tout ce que je vois toute la signification que cela a pour moi (leçon 2) et que rien de ce que je vois ne signifie quoi que ce soit (leçon 1), alors toute la signification que cela a pour moi  ne signifie quoi que ce soit. Peu importe ce que je vois, il n’y a rien  de sécuritaire pour moi.

La leçon d’aujourd’hui me fait donc comprendre que si je veux voir quelque chose de signifiant, il faut que je trouve une alternative à cette in-signifiance. Si tout ce que je vois ne sont que les ténèbres, c’est que je suis séparé de la Lumière. Il me faut donc me joindre à la Lumière afin de rendre le monde que je vois signifiant. La guérison de ma cécité ne passe que par mon union avec la Lumière. Comme j’ai choisi d’être dans les ténèbres, je peux choisir à nouveau et décider de m’unir à la Lumière afin de retrouver ma vue. Voici ce que Jésus me dit à la section IV du chapitre 8 intitulé le don de la liberté ici:

5. La guérison reflète notre volonté conjointe. 2 Cela devient évident quand tu considères à quoi sert la guérison. 3 La guérison est la façon dont la séparation est vaincue. 4 La séparation est vaincu par l’union. 5 Elle ne peut pas être vaincue en se séparant. 6 La décision de s’unir doit être sans équivoque, sinon l’esprit lui-même est divisé et non entier. 7 Ton esprit est le moyen par lequel tu détermines ta propre condition, parce que l’esprit est le mécanisme de la décision. 8 C’est le pouvoir par lequel tu te sépares ou te joins, et ressens conséquemment la douleur ou la joie. 9 Ma décision ne peut pas vaincre la tienne, parce que la tienne est aussi puissante que la mienne. 10 Si elle ne l’était pas, les Fils de Dieu seraient inégaux. 11 Toutes choses sont possibles par notre décision conjointe, mais la mienne seule ne peut pas t’aider. 12 Ta volonté est aussi libre que la mienne, et Dieu Lui-même n’irait pas à son encontre. 13 Je ne peux pas vouloir ce que Dieu ne veut pas. 14 Je peux offrir ma force pour rendre la tienne invincible, mais je ne peux pas m’opposer à ta décision sans lui faire concurrence et violer ainsi la Volonté de Dieu pour toi. (T-8.IV.5 ici)

Ce texte m’apporte tout l’éclairage dont j’ai besoin pour comprendre ma responsabilité quant à la décision que j’ai à prendre. J’ai le pouvoir d’être dans les ténèbres ou le pouvoir d’être dans la Lumière. C’est ma décision d’être soit dans la douleur ou soit dans la joie. Je décide pour la voie de la guérison parce qu’il est clair que la séparation n’est pas une option.  J’accepte la force de Jésus afin de rendre ma décision dans cette voie invincible.